mar. Août 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Au pays de Moussa Maazou – Journée 6.

6 min read

Et voilà, la 6ème journée est déjà terminée ! Encore une journée sympathique, avec du mouvement. Le SL Benfica s’est encore un peu plus détaché en tête, les bonnes surprises du début de saison ont commencé à rentrer dans le rang, et en bas tout est toujours aussi serré. Mais l’information principale, c’est surtout que Moussa Maazou a fait un match exceptionnel avec le Maritimo. Mais a t’il marqué? SUSPENS.

portugal

Mais si l’on retire tout fanatisme pour ce grand joueur, la véritable information de la semaine reste le match nul entre le Sporting Portugal et le FC Porto, et tout ce qui en découle. Après avoir réussi à obtenir un match nul aux allures de miracle sur la pelouse de Benfica, grâce à une énorme bourde d’Artur, il y a quelques semaines, les Lions se devaient d’impressionner pour ce 1er gros choc au domicile. Et c’était bien parti pour eux  : après 2 minutes, une sortie totalement ratée de Fabiano permettait à Adrien Silva (NDLR : Couramment appelé la petite salope) de reprendre un bon centre de la tête. Une belle occasion plus tard, Islam Slimani trouvait le moyen de déclencher les hostilités en allant chercher des noises à Bruno Martins Indi. Duel de titans qui, malheureusement, n’a pas eu lieu et fut sanctionné d’un simple carton jaune pour le djih… l’Algérien. Une nouvelle occasion pour les locaux (une tête filant au ras du poteau) plus tard, Ricardo Quaresma se permettait d’en remettre une couche en chaussant de manière fort peu élégante Nani (NDLR : Quaresma reçoit d’ailleurs toute notre sympathie pour ce geste). Un jaune pour O Cigano donc. Jusqu’à la mi-temps, toujours un peu de tension mais rien de significatif. Et 2 autres belles occasions non converties par le Sporting. De quoi nourrir énormément de regrets, puisque la seconde période a vu le réveil des Dragons. D’entrée, Jackson Martinez est allé défier Rui Patricio. Raté, grâce à la solide intervention de l’international portugais, visiblement décidé à faire son seul bon match de l’année ce soir là. Mais il n’a rien pu faire face à l’efficacité de son défenseur, l’ancien lyonnais Naby Sarr. 1-1 à la 55ème minute donc. Et c’en est resté là : malgré 4 voire 5 très belles occasions pour Porto, dont une dans le temps additionnel, l’inefficacité fut le maître mot d’un beau match. Que Quaresma n’aurait d’ailleurs pas dû finir, mais c’est un détail.

Qui aurait dû prendre un carton rouge ce week-end?
Qui aurait dû prendre un carton rouge ce week-end?

Pendant ce temps, le champion en titre n’a pas traîné. Au bout de 8minutes, le SL Benfica menait déjà 2-0, grâce à un doublé de Talisca !  2 semaines après son triplé, la jeune perle brésilienne a donc confirmé et se permet même de prendre la place de meilleur buteur du championnat. Suffisant pour assurer la victoire des siens ? Non ! Après avoir tenu le match tranquillement pendant 15 bonnes minutes, s’offrant même le luxe de taper une première fois le poteau, les Lisboètes ont fait l’erreur de laisser filer le match. Les occasions s’enchaînant pour les Canaris d’Estoril, c’est logiquement que ceux-ci réduisirent le score par Diego Amado peu avant la mi-temps. Malgré un nouveau poteau en leur faveur, les coéquipiers de Nicolas Gaitan n’ont pas su reprendre ce match en main avant l’égalisation logique de Kleber, à la conclusion d’une magnifique action d’école. Un bon point mérité pour Estoril ? Sûrement, mais c’était sans compter l’abnégation de la recrue benfiquista Derley : s’arrachant pour chiper le ballon au gardien des locaux, il offrit le but de la victoire à Lima à la 70ème minute de jeu. Et par là, la même occasion de prendre 4 points d’avance sur le FC Porto… Et le CS Maritimo ! Oui, le club de Moussa.

Pour y arriver, le club de la légende a dû s’employer face à l’ancien club de Moussa, le Vitoria Guy Marèche. Accessoirement dauphin du SL Benfica avant cette journée. Un des gros matchs du week end sur le papier. Une fumisterie en réalité : terrifié par le retour de l’enfant prodigue, le Vitoria Guimaraes a volé en morceau en seulement 45 minutes : 4-0 à la pause ! AVEC UN BUT (et une passe décisive) DE MOUSSA MAAZOU ! Auteur de sa performance la plus aboutie sous son nouveau maillot, il en est donc à 3 buts en 6 matchs. Soit 3 fois plus qu’à Bordeaux en passant. Allez, on vous offre son petit but avant de continuer. Que d’élégance et de sang froid.

Mais ce ne fut pas la seule correction de la semaine : la bonne surprise de ce début de saison, le Rio Ave FC a été balayé sur la pelouse de Braga, nouveau 4ème. Pas forcément aidé par le rapide carton rouge de Boateng, Rio Ave a courageusement lutté jusqu’à l’ouverture du score de Zé Luis à la 62ème minute. Ce match pourrait d’ailleurs être un tournant dans la saison des 2 équipes : Braga semble désormais montrer les crocs pour obtenir cette 3ème place, alors que Rio Ave semble devoir se résigner à rentrer dans le rang. Avec des équipes telles que Paços de Ferreira, vainqueur 2-0 face à la (bonne) surprise qu’est Belenenses. Malgré le manque apparent de classe, c’est bien au terme d’un très beau match que les hommes de Paços ont confirmé leur bonne forme : jeu lêché, magnifique 1er but signé Urreta et une 9ème place qui sied parfaitement aux hommes de Paulo Fonseca. Mais au vu de leur qualité de jeu, mais aussi de leur réussite comme le montre le but de Bruno Moreira, ils pourraient finir quelques places plus haut… Comme à celle où l’on attendait le Nacional de Madeira. Mais cela semble désormais bien utopiste de les voir à cette position là : décevant dans le jeu, le champion du match nul s’est une nouvelle fois incliné. Face au Vitoria Setubal cette fois : malgré 10 premières minutes encourageants, les hommes de Madère ont coulé suite au premier but de Lupeta à la 20ème minute. Le second but, mélange d’action d’école et de gag, finissant d’entamer la confiance de leurs adversaires.

En revanche, une des autres déceptions de ce début de saison semble reprendre des forces : après un match nul rageant, mais malgré tout encourageant, face à Estoril le club de l’Academica de Coimbra a réussi à prendre 3 points sur la pelouse d’Arouca. Un petit but en début d’une partie bien peu distrayante suffit au bonheur de l’Academica, qui espère confirmer ce retour en forme dans les prochaines semaines. Autre équipe qui a la même aspiration, le promu qu’est Boavista ! Vainqueur 3-2 d’un faible Gil Vicente au terme d’une partie ouverte mais pas forcément très agréable techniquement, ceux-ci ont profité d’un doublé d’Anderson Santos pour prendre 3 points d’avance sur Penafiel, 1er reléguable. De son côté, Gil Vicente confirme nos prédictions : avec un seul point pris en 6 matchs, la saison sera bien longue.

Dis Claudio, combien de points tu vois Gil Vicente prendre?
Dis Claudio, combien de points tu vois Gil Vicente prendre?

Enfin le dernier match de cette journée fut un affrontement entre promu. Et ce fut également le seul match sans le moindre but : Penafiel & Moreirense se sont quittés sur un match nul, que nous n’avons d’ailleurs pas vu. On ne parlera donc pas sans juger, mais on peut vous dire que ces 2 équipes se retrouveront dans la lutte au maintien. Mais parce qu’on est absolument pas partial, on aimerait bien que les 3 promus se maintiennent.

Ze Bonus

Parce qu’on est un peu brouillon et pas trop inspiré pour le bonus, voilà le classement :

Moussa est 3ème. TREMBLE LIGA SAGRES, TREMBLE. (crédits photos : @futbolPortugal)
Moussa est 3ème. TREMBLE LIGA SAGRES, TREMBLE. (crédits photos : @futbolPortugal)

2 thoughts on “Au pays de Moussa Maazou – Journée 6.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.