mar. Oct 20th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Bem-vindo a Portugal S13/14 E25

7 min read

HEY MAIS SALUT L’AMI !!! Te revoilà de nouveau pour suivre les incroyables aventures de la Liga Zon Sagres, le meilleur championnat du monde en partant de la 5eme place !!! Non ??? Tu t’es perdu sur le site et tu voulais lire les articles sur le football scandinave ?!? Ah. Mais reste allez. Tu pourras aller lire ça plus tard. Alleeeez… Allez viens, il fait moins froid ici. Viens, assieds-toi bien tranquillement, prend une Sagres et déguste. C’est aussi ça le football Portugais.

 PortugalCarre

Ultra combo Clasico : l’évènement de la semaine + retour vers le turfu

Et pour vous accueillir comme il se doigte, cette semaine c’est Clasico, c’est pour moi, c’est ma tournée !!!

Oh j’en vois déjà qui font la mo(r)ue (hahahaha, qu’il est drôle l’éditeur) là au fond. Oui, c’est pour la Coupe du Portugal, mais c’est une demi-finale !!! Oui, bon c’est juste un match aller, mais ça veut dire qu’il y aura une revanche !!! BON OK c’était un match de merde … mais c’est quand même un FC PORTO – SL BENFICA bon sang de nom d’un fado !!!

L'Estadio do Dragão se prête pas trop aux tifos...
L’Estadio do Dragão se prête pas trop aux tifos…

Voilà, je vous spoile le match d’entrée de jeu, je ne vous respecte absolument pas. Effectivement ce Clasico du football Portugais que beaucoup attendaient a été d’une tristesse assez rare ces dernières années. Tout le monde voulait voir la machine Benfiquista face à un Porto à la peine en Liga mais rarement prenable à domicile contre son meilleur ennemi. Hélas Jorge Jesus en a décidé autrement. De choc, ce match n’en aura eu que le nom avec une équipe de Benfica remaniée en vue des échéances en Liga. On peut le comprendre. Après tout, Benfica se déplaçait ensuite à Braga comme nous le verrons plus tard et reçoit Porto au match retour. Mais pour les supporters, lâcher un clasico peut être assez mal vu tout de même.

Le match sera vite plié. Dès la 6’, Jackson Martinez marquera le seul but de la partie d’une tête bien placée sur corner. Concrétisant l’ultra domination des Dragons sur ce match assez terne dans son ensemble. Surement la pire prestation de Benfica cette saison après la claque reçue au Parc des Princes face au PSG en Champion’s League, c’est dire.

Jackson est content.
Jackson est content.

Le seul regret pour Porto sera peut-être son manque d’efficacité devant le but qui aurait facilement pu lui permettre d’étriller son ennemi de la capitale par 3-4 buts, voire plus, d’écart. La faute à pas de chance diront certains après un loupé incroyable de Jackson qui arrive à se procurer un face à face avec Artur avant de trouver le poteau. La faute à un manque de précision aussi avec des dernières passes ratées comme celle de Ghilas, entré en fin de partie qui aurait pu lancer son attaquant dans un raid solitaire.

Jackson est moins content.
Jackson est moins content.

Belle victoire malgré tout pour Porto qui lui fera du bien au niveau de la confiance, à moins qu’ils ne se soient chiés dessus en championnat … SUSPENSE DE MALADE !!! TEASING DE FEU !!!

Alors Jorge Jesus a-t-il lâcher le match en alignant une équipe remaniée ou a-t-il réalisé un incroyable coup de bluff en concentrant tous ses efforts sur le match retour (qui se jouera à un moment où le calendrier de Benfica sera plus favorable, et leur évitera de devoir faire tourner) ??? Nous le saurons au prochain épisode de cette Coupe du Portugal où Rio Ave et Braga se sont, quant à eux, quittés sur un 0-0 lors de l’autre demi-finale.

Os tres grandes

Retour vers l’actualité un peu plus récente avec la 25eme Journée de notre belle Liga Zon Sagres qui s’est déroulée ce week-end. La fin approche, plus que 5 journées, bientôt les bilans de fin de saison, les festivités du champion, la joie des Européens, les pleurs des relégués, les dettes qui s’agrandissent, les clubs qui font faillite, la Sélection qui attire notre attention, la Coupe du Monde au Brésil, l’espoir de tout un peuple, l’ambiance Carnaval, Tropicale, Festival, String Ficelle, MARACUJA, MARACANA, LES PUTES DE COPACABANA, L’ARMEE DANS LES FAVELAS, LES BRANLEES QUE VA PRENDRE LE COSTA RICA !!! … OUI C’EST CA LE FOOTBALL QU’ON AIME BORDEL !!!

Viench' petit !!! Jou vais tou faire découvrir les 1001 soucrets dans mon slipch'...
Viench’ petit !!! Jou vais tou faire découvrir les 1001 soucrets dans mon slipch’…

Veuillez m’excuser. Retour à la Liga donc…

Et retour sur le duel à distance aussi bien géographique qu’au classement entre Benfica et le Sporting qui compte 7pts de retard sur son voisin et rival. Pour poursuivre cette lutte, les deux lisboètes devaient se défaire de deux candidats à l’Europe, deux clubs voisins eux aussi dans la région du Minho, Braga et Guimarães.

Samedi, c’est le Sporting qui recevait le Vitoria de Guy Marèche pour tenter de recoller au classement. L’envie était bien présente du côté des Lions verts et blancs face à une stratégie plutôt défensive des joueurs de la cité berceau de l’infant Dom Henrique (Guimarães donc, bande d’incultes). Ils devront malgré tout attendre le retour des vestiaires pour que Marcos Rojo ouvre le score d’une frappe déviée après un service de Carlos Mané. Ça sera l’unique but de cette rencontre où les joueurs du Sporting ont arborés des maillots floqués de noms de leurs supporters (surement faux vu les blazes ultra basiques genre Carlos Luis ou Mario Pinto. Pas un seul nom étranger ou féminin, DISCRIMINATION).

Les deux bouch... euh compères de la défense Sportinguista célébrant le but de Rojo.
Les deux bouch… euh compères de la défense Sportinguista célébrant le but de Rojo.

Le lendemain au Stade Axa de Braga, les joueurs de Benfica voulaient s’assurer la place de leader du championnat (Mes textes sont écrits par Jean Roucas et Jacques Mailhot). Et pour cela, il fallait passer par l’une des bêtes noires des Aigles ces dernières années, le Sporting Braga, qui est aussi un des fournisseurs du club en ayant lâché Jorge Jesus, Rodrigo Lima ou encore le gardien Artur. Alors est-ce que Jesus a bien fait de faire tourner en coupe pour se concentrer sur ce match ? Il faut croire que oui puisque sans trop de soucis, les Benfiquistas l’emportent sur la plus petite des marges après un but de Lima à la 13’ sur un service parfait de l’incontournable Rodrigo. Ce dernier se permettra même de rater un penalty dans les arrêts de jeu au terme d’une rencontre sans trop de frayeurs de part et autre pour les gardiens. La faute à un Braga qui en voulait mais qui ne pouvait pas grand-chose offensivement et à un Benfica qui a peiné à construire avec un Enzo Perez moins en vue que d’habitude. Mais le plus important est la victoire pour Benfica qui conforte son leadership et semble désormais inarrêtable dans sa quête d’un 33ème championnat.

On peut dire que Rodrigo et Lima font une croix sur les espoirs de leur adversaire. (© Jean Roucas)
On peut dire que Rodrigo et Lima font une croix sur les espoirs de leur adversaire. (© Jean Roucas)

Le troisieme de cette Liga Zon Sagres, le FC Porto voulait pour sa part poursuivre sur sa bonne lancée en championnat après sa victoire lors du clasico. Le titre est loin, mais l’espoir d’une bataille pour l’accès direct à la phase de poules de Champion’s League était encore permis. Et je dis « était » car depuis ce dimanche il ne l’est plus après une nouvelle défaite des Dragons bleus de Porto.

Contrairement à Jorge Jesus qui a fait tourner en coupe, Luis Castro a reconduit quasiment la même équipe type face au Nacional, autre candidat à l’Europe. Contrairement à la rencontre face au Benfica il y a quelques jours, le Nacional, à domicile, s’est montré plus timide et a laissé le jeu offensif à ses adversaires du soir. Mais avec un Porto très inefficace devant, c’est le Nacional, tout comme contre Benfica et toujours par l’intermédiaire de Daniel Candeias, qui ouvre le score à la 19’. Tout se jouera ensuite au retour des vestiaires. Luis Castro fait un bon coaching en sortant Lica et Defour pour Ghilas et Quintero et c’est ce premier qui sera l’auteur de la passe décisive pour l’égalisation de Jackson Martinez à la 46’. Mais à peine 2 minutes plus tard, sur une contre-attaque rondement menée (bim poncif à la con), Mario Rondon va tromper Fabiano pour redonner l’avantage aux siens.

Daniel Candeias, à nouveau buteur face à club du top 3.
Daniel Candeias, à nouveau buteur face à club du top 3.

Ricardo Quaresma ratera un penalty un peu plus tard que les joueurs du Nacional ont beaucoup contesté en vain. Puis Jackson Martinez marquera un but refusé pour une faute signalée contre le Colombien. Le score en restera à 2-1. Nouvelle défaite de Porto qui s’enlise dans les profondeurs du classement à la 3ème place (ouai la Liga Zon Sagres n’a pas les même critères qu’ailleurs en termes de profondeurs). Bonne opération pour le Nacional qui s’accroche à sa place d’Européen juste derrière Estoril.

Une fin de match qui a été assez tendue entre les protagonistes des deux équipes et notamment Ricardo Quaresma qui a semblé complètement pété les plombs. Aucune sanction n’a été donnée à aucune des parties en présence (notez greffier).

"T'as dit quoi sur ma caravane espèce de batard ???"
« T’as dit quoi sur ma caravane espèce de batard ??? »

Les résultats de la semaine

Belenenses 1-1 P. Ferreira

Sporting 1-0 V. Guimarães

Arouca 1-0 V. Setúbal

Académica 2-1 Olhanense

Estoril 0-1 Rio Ave

Gil Vicente 1-1 Marítimo

SC Braga 0-1 Benfica

Nacional 2-1 FC Porto

Cette journée nous a donc offert trois beaux duels entre les leaders et les équipes jouant l’accès à l’Europa League. La hiérarchie a quasiment été respectée avec les victoires de Sporting et de Benfica et malgré la défaite du FC Porto. Pour l’autre équipe en forme dans la course à l’Europe, c’est une petite surprise avec la défaite à domicile d’Estoril face au Rio Ave, prochain finaliste de Coupe de la Ligue et demi-finaliste de Coupe du Portugal.

Gros duel dans la lutte pour le maintien entre Belenenses et Paços de Ferreira. Les deux équipes se quittent sur un nul, ce qui arrange plutôt les Castors de Paços (capitale du meuble, donc du bois, donc les castors, voilà voilà) qui restent devant au classement.

A retenir

–          La victoire du FC Porto dans le Clasico face à un Benfica remanié, à concrétiser au match retour.

–          Benfica n’a plus besoin de gagner que ses matchs à domicile pour être sacré champion.

–          Rien ne devrait beaucoup bouger entre Sporting et le FC Porto, second et troisième.

–          L’écart se creuse dans la course à l’Europe où Estoril et le Nacional semblent bien partis.

–          Statu Quo en bas de classement où Arouca devrait commencer à se méfier des poursuivants.

A suivre cette semaine

–          Le retour de l’Europa League avec Benfica qui se déplace à Alkmaar et le FC Porto qui recevra le FC Séville. On croit en eux pour le coefficient UEFA.

–          La prochaine journée de championnat verra les petits de Paços et Olhanense affronter le Sporting et le SC Braga. Dur de se maintenir dans de telles conditions.

–          Et sinon il y a Captain America 2 qui est sorti et qui est plutôt bonnard. Ca chamboule réellement tout l’univers Marvel au cinéma et même qu’à la fin … Hein ? Ouai, c’est pas le sujet …

1 thought on “Bem-vindo a Portugal S13/14 E25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.