lun. Mai 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Bem-Vindo a Portugal S13/14 E27

15 min read

COUCOU ME REVOILOU !!! Enfin de retour après une petite semaine de hiatus pour cause d’emploi du temps légèrement chargé. Et ouai, il y en a qui bossent pour payer vos allocations chômage bande d’oisifs juvéniles.

PortugalCarre

Comme je sais que ma petite rubrique vous a particulièrement manquée, je reviens avec une double dose et on va tenter ensemble (allez, faites un effort bande de feignasses) de couvrir les deux dernières semaines du Championnat Portugais, histoire de rattraper le coup. Faites pas cette tête-là, c’est moi qui fournit la Sagres… Allez, en voiture Marco Simone…

Liga Sagres – La dernière ligne droite

Nous sommes donc entrés dans le sprint final en Liga Sagres, et dans ces deux dernières semaines, beaucoup de positions provisoires sont devenus définitives ou quasi-définitives (on va pas chipoter non plus).

Dans la course au titre et en prenant le classement dans l’ordre inverse du podium, dans le sens des aiguilles d’une montre, si et seulement si, dans la seule et unique solution où, à moins que … Et bien il n’y a eu aucun changement comme c’était à prévoir.

Alors oui, je vous vois déjà avec la bouche en coin, la larme à l’œil, me susurrant qu’il n’y a pas de suspense au Portugal et que je peux tout autant aller me faire mettre avec mes Sagres. Ce à quoi je vous répondrait déjà que vous êtes une belle brochette d’en[censure de la rédaction], mais qu’en plus c’est pas de ma faute si le championnat est déjà plié quand on sait qu’il ne compte que 16 équipes, donc 30 journées, et que parmi ses 16 équipes, les trois même sont au-dessus du lot pour des raisons évidentes au niveau historique, donc sportif, donc financier, donc re-sportif et ainsi de suite.

Mais puisque je vous dit qu'il y a encore un intérêt en Liga Sagres. Partez pas...
Mais puisque je vous dit qu’il y a encore un intérêt en Liga Sagres. Partez pas…

Mais revenons à l’aspect purement sportif, où les trois premiers ont donc engrangés les 6pts qui étaient en jeu ces deux dernières semaines :

Le SL Benfica n’a d’abord pas eu de mal à se défaire de Rio Ave en les battants 4-0, avec notamment un retour aux buts d’Oscar Cardozo sur 2 penaltys. Puis ils ont tranquillement battu les promus d’Arouca 2-0 sur des buts de Rodrigo, l’homme en forme du côté Lisboète, et de Nico Gaitan qui sent pointer l’arrivée du Mondial et donne son maximum pour être vu par Alejandro Sabella. Notons que le match s’est joué dans un Stade Municipal d’Aveiro (stade de l’Euro 2004) archi-plein de supporters benfiquistas. Joli coup financier réalisé par Arouca qui repart avec la recette en se déplaçant dans le stade du Beira-Mar qui se morfond dans le ventre mou de Liga Cabovisão (D2 locale).

Il ne reste plus à Benfica qu’à battre Olhanense à domicile lors de la prochaine journée pour être sacré Champion du Portugal pour la 33eme et pour continuer à rêver de l’impossible triplé qui avait déjà fait tant de mal au club la saison dernière puisqu’au final aucun trophée n’aura été remporté.

Rodrigo et ses coéquipiers dédient son but à Silvio.
Rodrigo et ses coéquipiers dédient son but à Silvio.

De son côté, le Sporting CP tente comme il peu d’entraver le chemin vers le titre de Benfica en continuant à gagner ses matchs pour retarder la fête Encarnada. Pour cela, les Lions de Sporting se sont fait les dents sur deux clubs en difficulté, Paços de Ferreira et Gil Vicente. Ils ont tout d’abord été battre les castors de Paços 3 buts à 1 chez eux avec des buts de William Carvalho, la valeur montante du club, du défenseur Marcos Rojo qui ne s’arrête plus de scorer et d’Adrien Silva. Paços aura entre temps réduit la marque par un nouveau but de Bébé, prêté par Manchester. Considéré comme le Christophe Rocancourt du football Outre-Manche, la « belle histoire » du foot portugais de cet ancien SDF devenu footballeur professionnel reprend peu à peu des couleurs avec des prestations de plus en plus solides du côté de Paços de Ferreira. Des prestations qui en poussent certains à vouloir le voir jouer en Sélection pour le Mondial au Brésil. Crédible au vue du très faible vivier d’avant-centres pour le Portugal mais des espoirs tués dans l’œuf semble-t-il par Paulo Bento qui ne vit pas dans la culture de l’instant pour constituer son groupe, et on peut aisément le comprendre.

Pour en revenir au Sporting, les Verts et Blancs ont poursuivi leur chemin samedi dernier en battant Gil Vicente à domicile sur un score de 2-0 avec un but dès la première minute d’Islam Slimani avant de devoir attendre la toute fin de match pour voir Heldon doubler la mise dans les arrêts de jeu. Le Sporting retrouvera la Champion’s League l’an prochain après de longues années d’absence du club d’Alvalade. Une bonne nouvelle pour eux et pour le Coefficient UEFA puisque l’on pourrait à nouveau voir 3 clubs Portugais en C1 l’an prochain.

Belle joie collective après le but de William Carvalho à Paços.
Belle joie collective après le but de William Carvalho à Paços.

Pour cela, il faudra que le 3eme du classement se défasse de son futur adversaire en play-offs. Mais le 3eme cette année ne sera pas Braga, ni Paços de Ferreira, mais bien le FC Porto. Une équipe déjà bien rodée aux joutes Européennes et abonnées depuis des années à la Champion’s League. Avec un statut quasi assuré de tête de série, les Dragons devraient pouvoir s’en sortir et rejoindre ses deux rivaux Lisboètes, sauf accident de parcours. Car malgré la récente victoire en coupe contre Benfica et malgré les deux victoires 3-1 contre l’Academica Coimbra et le Sporting Braga, le FC Porto peine toujours à convaincre. Un sentiment largement appuyé par l’énorme déconvenue qu’à souffert le club en Ligue Europa comme nous le verrons un peu plus tard. Une saison difficile pour Porto mais la troisième place semble tout de même acquise pour aller à nouveau grappiller quelques Millions d’Euros, dont le club a besoin, en C1.

Apparemment, les joueurs de Porto continuent de viser les sommets...
Apparemment, les joueurs de Porto continuent de viser les sommets…

Les résultats de ses deux semaines

26ème journée :

V. Guimarães 1-3 Estoril

Olhanense 0-2 SC Braga

P. Ferreira 1-3 Sporting

Marítimo 1-0 Arouca

Gil Vicente 0-1 Belenenses

V. Setúbal 3-0 Nacional

FC Porto 3-1 Académica

Benfica 4-0 Rio Ave

27ème journée :

Académica 1-1 V. Setúbal

Nacional 2-0 Marítimo

Belenenses 3-1 V. Guimarães

Rio Ave 1-2 Olhanense

Sporting 2-0 Gil Vicente

Arouca 0-2 Benfica

SC Braga 1-3 FC Porto

Estoril 1-0 P. Ferreira

Le fait le plus important est évidemment la qualification assurée pour Estoril en Europa League pour la seconde saison consécutive. Ils confirment donc les beaux espoirs placés en eux après la surprise de l’an passé où ils avaient accroché l’Europe alors qu’ils étaient promus, rappelons-le. Pour les accompagner, le Nacional semble idéalement placé avec un calendrier abordable (Gil Vicente, Sporting sans enjeu et Paços dès ce week-end).

Parlant de Paços de Ferreira, les hommes de Jorge Costa, en mission commando pour le maintien, sont de nouveau dans la zone rouge. La faute à un calendrier bien hard qui les a vus affronter le Sporting et Estoril, avant de devoir recevoir le Nacional ce week-end, puis Rio Ave et l’Academica Coimbra pour en finir. La tâche sera loin d’être simple, mais rappelons que seul le dernier sera réellement relégué directement cette saison. Et quand on sait qu’Olhanense va jouer consécutivement Benfica et le FC Porto, on peut penser que les seuls représentants de l’Algarve vont retourner en D2 après en être sortis en 2009 déjà.

Le point (Liga) Sagrès

Oui je triche un peu pour cette section, il ne s’agira pas de faire un point fraîcheur, un point bonheur, un point allégresse, un point Sagres… Mais plutôt de faire un point global sur la Liga Sagres en tant que telle. Car une nouvelle est tombée récemment, une nouvelle qui changera la face du championnat Portugais lors des prochaines saisons (SUSPENSE DE MALADE).

Le suspense est intenable.
Le suspense est intenable.

En effet, l’une des grosses infos que je n’ai pas encore aborder ici, c’est la fantastique idée de la Ligue Portugaise de faire passer la Liga Sagres à 18 clubs dès la saison prochaine. Tout en conservant notre Coupe de la Ligue qui a le mérite d’être encore plus inutile que la Française puisqu’elle ne donne même pas accès à une place en Coupe d’Europe. Bon dieu qu’ils sont intelligents nos dirigeants. Alourdir le calendrier alors que c’était une des forces de nos clubs pour qu’ils puissent faire de beaux parcours européens et augmenter le coefficient UEFA. Faut être sacrément con quand même…

Mais bon, la décision est entérinée (mise en terrine donc) et il faut désormais passer par un certain processus de transition entre les 16 et les 18 clubs de la prochaine saison.

Comme ça prendrait 50 ans pour vous expliquer tout le processus correctement, je préfère laisser la place à des spécialistes de la pédagogie dont un qui est au chômage depuis quelques temps :

Fred cherche encore le talent de Marvin Martin.
Fred cherche encore le talent de Marvin Martin.

–          SALUT JAMY !!! J’ai retrouvé du boulot, j’ai été pris en stage par Tout Le Monde S’en Foot après une grosse période de galère où j’ai été jusqu’à faire laveur de pompes pour Hervé Renard à Sochaux. Et l’un de leurs rédacteurs m’a envoyé en mission. C’est trop chouette !!! Je suis en ce moment devant le siège de la Ligue Portugaise de Football Professionnel, et apparemment ça à l’air d’être un sacré bazar !!!

–          SALUT FRED !!! A qui le dis-tu, il parait que le championnat du Portugal va évoluer et passer de 16 à 18 clubs.

–          Et ouai Jamy, c’est pour ça que j’ai vu des présidents de clubs sortir en pleurant et notamment celui du Sporting CP.

–          Non Fred, lui c’est normal, il est toujours en train de pleurer, et surtout sur l’arbitrage.

–          AH AH AH OK !!! Mais alors, comment est-ce donc qu’on va-t-il passer à 18 clubs en Liga Zon Sagres mon cher Jamy ???

 

¤ PFIIIIOUT ¤ (nb : j’imite super bien le bruit de l’écran qui s’éteint)

Vous faites chier, j'étais à un but de faire passer Sabine sous le Baby.
Vous faites chier, j’étais à un but de faire passer Sabine sous le Baby. (notez le « quintimi » très réaliste, au passage, note de l’éditeur qui vient être relou même dans les légendes de photos)

–          Et bien c’est très simple Fred !!! Je lâche ma partie de Baby-Foot contre Marcel et je t’explique. En fait, le dernier de Liga Sagres cette saison sera toujours relégué en Liga Cabovisão, ou D2 pour abréger. Là où tout se jouera vraiment, c’est plutôt dans les équipes qui monteront en Liga Sagres !!! En effet, il faut savoir que les deux premiers de D2 monteront en Liga Sagres, mais attention… seuls monteront les équipes n’étant pas des équipes réserves de clubs de Liga Sagres, EXIT donc les FC Porto B ou autres Benfica B !!!

–          PFIIIOOOUUU Mais c’est super compliqué le Portugal Jamy. Moi je pensais qu’ils réglaient ça autour d’une bonne assiette de morue en chantant du fado !!!

–          Et non Fred, t’es juste un putain de raciste bourré de clichés. Mais poursuivons plutôt. Une fois que les 2 clubs de D2 sont montés, il reste une place à accorder à une dernière équipe. Et accroches-toi à ton slibard mon Frédo, ces cons de Portos vont faire un play-off entre le 3eme de D2 (hors réserves) et le 15eme et donc avant-dernier de Liga Sagres. Le vainqueur ira en Liga Sagres, le perdant n’aura plus que sa moustache pour pleurer !!! Et voilà, c’est comme ça que fonctionne le passage de 16 à 18 clubs en D1 Portugaise Fred.

–          Ah bah c’est tout de suite plus clair quand c’est toi qui explique le puceau. Bon allez Marcel, fais chauffer le camion, on va aux putes ce soir c’est tonton qui régale !!!

Et là, avec ce schéma, vous comprenez mieux ce passage à 18 clubs ???
Et là, avec ce schéma, vous comprenez mieux ce passage à 18 clubs ???

Euh… ouai, bon je comprends pourquoi on les voit plus trop sur France 3 ces deux-là en fait. Mais ils ont oublié quelque chose. Et je vous vois venir, vous allez me dire « mais dis-moi espèce d’inculte notoire, malappris do caralho, tu t’es arrêté en grande section de maternelle pour pas voir que dans ton explication ça fait que 17 clubs, ou on t’as fini à la pi… » WOWOWOW !!! On se calme tout de suite, la 18eme place pour la prochaine saison est en fait déjà attribuée, et c’est là que ça devient marrant, à une équipe revenante d’entre les morts (ou la D3 pour les intimes) : LE BOAVISTA FC !!!

L’équipe des Axadrezados (« à l’échiquier ») va donc faire un retour fracassant (surtout pour eux à mon avis) en passant directement de D3 régionale à la Liga Sagres après 6 saisons hors de l’élite. Ce qui risque de s’avérer être un véritable massacre sportif soit dit en passant. Il faut se souvenir que si Boavista est passé par là c’est parce qu’ils ont payés leur mauvaise gestion financière et leurs relations douteuses avec le FC Porto. En effet, à la fin de la saison 2007/2008, le club est relégué administrativement en D2 pour avoir été reconnu coupable de corruption envers des arbitres dans la fameuse affaire du « Sifflet Doré ». Une affaire où le FC Porto et l’União Leiria s’en sortiront beaucoup mieux assez étrangement (Porto subissant un retrait de points en championnat mais bizarrement pas assez pour se voir destituer de son titre). Le club conteste cette décision mais le mal est fait et empire avec cette fois une nouvelle relégation, mais sportive cette fois ci, en Troisième Division après à peine une saison en D2.

Puisqu'on vous dit qu'il n'y a aucun problème entre Boavista et le FC Porto...
Puisqu’on vous dit qu’il n’y a aucun problème entre Boavista et le FC Porto…

C’est finalement le 22 Février 2013 que la justice Portugaise annule la sanction donnée à Boavista pour des raisons encore assez floues. Le club qui a toujours nié son implication se retrouve donc dans le droit de se réinscrire en Liga Sagres et y sera même encourage par la Ligue Portugaise de Football Professionnel. Chose faite le 6 Avril dernier où la décision de justice est validée par la Ligue qui entérine au passage la réintégration du Boavista en même temps que le passage de la Liga Sagres à 18 clubs.

L’avenir nous dira sans doute si cette décision est de la poudre aux yeux pour Boavista, et à l’échelle nationale, si elle ne sera pas handicapante pour les clubs jouant sur tous les tableaux et contribuant au Coefficient UEFA Portugais.

Pendant ce temps, en Europa League…

Parce que ce n’est pas tout de faire les beaux dans le championnat domestique, il y a un coefficient UEFA à défendre. Et pour ça il nous faut revenir sur les aventures de Benfica et Porto en Europa League. Ont-ils fait mieux que Paris et Lyon pour conserver la 5eme place à l’UEFA ?!? La réponse est OUI. Et mieux que ça encore, le Portugal est maintenant en droit de viser la 4eme place de l’Italie dans les 2 prochaines saisons si les performances de nos clubs respectifs suivent les mêmes trajectoires que ces dernières années.

Mais si le Portugal fait mieux que la France, ne nous le cachons pas c’est plutôt grâce à un tirage clément pour Benfica qui est notre dernier représentant désormais. Le club lisboète s’est débarrassé des Hollandais de l’AZ assez aisément (1-0 à l’aller, 2-0 au retour) en maitrisant aussi bien le jeu, le rythme, le ballon et la technique. C’était le minimum attendu face à une équipe du ventre mou d’Eredivisie et ce, même avec une équipe remaniée. Notons au passage deux faits importants pour les Aigles de Benfica. Tout d’abord la grave blessure de Silvio qui s’est fracturé le tibia et le péroné dès la 1ere minute du match retour à la Luz en frappant dans la jambe de Luisão (ce qui vous donne aussi une idée de la solidité du capitaine Benfiquiste). L’autre fait majeur est plus positif et il s’agit du retour en bonne forme de Salvio qui revient de blessure contrairement à son quasi-homonyme. L’Argentin risque d’être trop juste en termes de temps de jeu pour impressionner Alejandro Sabella et partir au Brésil en Juin, mais il est, tout du moins, en train de se refaire une place au soleil à Lisbonne au meilleur des moments. En effet, il faut savoir que Eduardo « Toto » Salvio est un peu le talisman en Europa League, lui qui va disputer sa 4eme demi-finale d’affilée (Benfica + Atlético Madrid confondus) et qui vise sa 3eme finale consécutive.

C'est l'histoire de Toto qui va en Europa League...
C’est l’histoire de Toto qui va en Europa League…

Mais même avec un tel porte-bonheur, la tâche risque d’être plus que complexe pour le SLB qui va devoir affronter nul autre que la Juventus de Turin. Et il faut l’avouer, tout est tourné en faveur de la Vieille Dame pour l’instant. La qualité d’un effectif qui se dirige vers un nouveau Scudetto, un Andrea Pirlo au sommet de son art malgré son âge, la perspective de la finale à Turin, au Juventus Stadium, le match retour de cette double confrontation où les Italiens recevront, Michel Platini qui dirige l’UEFA, les arbitres dans leur globalité, la famille Agnelli, la mafia, les calzones, Al Capone… Quoi ?!? Oui je suis de mauvaise foi, mais c’est le dernier carré d’une Coupe d’Europe, il y a plus de respect et on lâche les coups bas.

Et si Benfica est le dernier représentant Portugais en Europe, c’est parce que le FC Porto s’est tout bonnement fait savater dans son quart de finale retour. Alors qu’ils l’avaient emportés 1-0 à Porto, malgré quelques frayeurs, les joueurs de Luis Castro se sont véritablement fait mangés à Séville pour le match retour. A la demi-heure de jeu, l’équipe fantomatique de Porto était déjà menée 3-0 après un pénalty de Rakitic et des buts de Vitolo et Bacca. Malgré l’expulsion de Coke à la 54eme, les Portistes n’ont réagi que timidement, pas assez en tout cas pour renverser la vapeur. C’est même Kevin Gameiro qui marquera à nouveau pour Seville après être entré en cours de partie. Le magnifique but de Ricardo Quaresma dans les arrêts de jeu sera bien insuffisant et c’est avec la valise en carton de Linda de Souza que le FC Porto rentre à sa maison alors que l’espoir était clairement permis.

La sortie c'est par là...
La sortie c’est par là…

A retenir

–          Benfica à une victoire du Titre … ‘Nuff said.

–          Sporting en C1 directement, le FC Porto en playoffs.

–          Estoril, pour sa deuxième saison en Liga Sagres, parvient à nouveau à accrocher l’Europa League. C’est beau. Vont-ils pouvoir garder Marco Silva pour coacher l’an prochain ? Moins sûr.

–          Le retour de Boavista d’entre les morts, ou presque, qui servira surement de sparring partner l’an prochain, quelle belle idée.

–          Rien n’est joué pour la relégation. D’autant plus qu’il y a un play-off pour l’avant dernier maintenant du coup. La Liga Sagres, bientôt jumelée avec la Jupiler Pro League Belge ?!?

–          Benfica passe l’obstacle AZ et va se coltiner la Juve. Porto s’est fait caca dessus au pire des moments.

A suivre cette semaine

–          L’événement majeur cette semaine c’est le Clasico ce mercredi. Le FC Porto se déplace à Lisbonne pour y affronter le SL Benfica en ½ finale retour de Coupe du Portugal (1-0 à l’aller pour les Dragons).

–       Dans l’autre demi-finale, Rio Ave (titulaire du point Sagres) tentera d’atteindre une deuxième finale cette saison. Eux qui sont déjà en finale de Coupe de la Ligue, devront affronter le Sporting Braga, auteur d’une saison plus que moyenne au vu de leurs ambitions.

–         Nous suivrons évidemment le Benfica – Olhanense de ce week-end qui pourrait être le match du 33eme sacre Benfiquista.

–       Si tu a réussi à lire cet article de 250 km de long jusqu’ici, vient me le dire sur Twitter. Les trois premiers feront un play-off et le vainqueur du play-off affrontera l’équipe réserve du 12eme de Liga Sagres pour parvenir en Phase de Poule de la Coupe Intertoto des Villes de Foire, fondée en 1421 par Auguste le Pieux un soir d’Automne alors qu’il se touchait délicatement les… (LA SUITE AU PROCHAIN NUMERO)

P(E)S : si tu veux (re)voir le grand Brunowski au micro de la radio de nos copains d’Horsjeu (et d’un des salauds de 90minutes), le lien est ici bébé.

2 thoughts on “Bem-Vindo a Portugal S13/14 E27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.