mar. Fév 25th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Du mouvement au pays de Moussa Maazou.

4 min read

Cet été, les grands médias ont surtout parlé du championnat portugais pour évoquer le transfert mirobolant d’Eliaquim Mangala de Porto à Manchester City et celui de Vincent Aboubakar, du FC Lorient à Porto. 2 transferts importants c’est vrai, mais loin d’être les 2 à retenir. Le premier, c’est sur TLMSFoot : après une année de (très) bons services, Brunowski a remis sa démission et est donc remplacé par moi-même. Mais surtout : Moussa Maazou a quitté le Vitória Guimarães pour le CS Maritimo. Mais c’est pas tout. On va donc revenir sur ce qu’il faut retenir de ce mercato… MAINTENANT.

Le plus beau de nous tous. (source photo : Yulia Novikova for Soccer.ru)
Le plus beau de nous tous. (source photo : Yulia Novikova for Soccer.ru)

C’est l’information qui nous fait le plus marrer pour tout dire. Le ballon de plomb 2011, a donc signé au CS Maritimo pour remplacer Derley (16 buts en championnat la saison passée) parti au SL Benfica. Derley qui était lui même parti à Benfica pour remplacer Oscar Cardozo & Rodrigo. Il faut dire que cet été, le club lisboète a vendu à tout va : Jan Oblak, Lazar Markovic, Rodrigo, Oscar Cardozo, Guilherme Siqueira, André Gomes & Ezequiel Garay. De quoi faire perdre les cheveux à tous les Benfiquistas. Pour tout vous dire, c’est en voyant le club remplacer ces départs en achetant Derley, Bebé & Daniel Candeias (venant du Nacional Madeira, prêté dans la foulée) ainsi que par le lot habituel de jeunes dont on ne sait (presque) rien, que je suis devenu chauve. Bon par contre, les arrivées d’Eliseu (Malaga), Julio César (QPR), Andreas Samaris (Olympiakos) et l’immense espoir italien Bryan Cristante (Milan AC) sont sources d’espoir. D’ailleurs, je vous l’annonce : cette année, le SL Benfica perd en finale d’Europa League, et ce malgré un but de Nelson Oliveira (lui aussi de retour de prêt).
En parlant d’Europa League, le Portugal a engagé 2 clubs cette année : Rio Ave, finaliste des deux coupes nationales l’an passé, qui a marqué son mercato par une belle stabilité. Sur leurs quelques recrues, le plus connu reste Prince Gouano, le défenseur central de l’Atalanta. Accessoirement une perle FM13.

Quant à l’autre club engagé en Europa League, c’est malheureusement un mercato catastrophique (synonyme : monégasque) qui a rythmé leur été. Le GD Estoril – Praia a perdu ses éléments clés : João Pedro Galvão est parti se perdre à Cagliari, Carlitos au FC Sion, Gonçalo au Dinamo Zagreb. Et puis surtout, Porto a pris la clé de voute du Estoril de Marco Silva à savoir Evandro. Le Sporting Portugal a fait plus radical : Marco Silva a pris la succession de Leonardo Jardim. Chez les Lions, le technicien a fait exactement ce que son ancien club aurait du faire : garder les cadres, et notamment William Carvalho. Ainsi, seul départ notable : Marcos Rojo qui est parti (25M€ vers Manchester United). Au niveau des arrivées, le mercato s’est révélé plutôt calme : le Sporting a doublé ses postes, notamment en signant la perle (?) Junya Tanaka. Et puis ils ont signé Naby Sarr, Hadi Sacko & Nani. On rigole bien du côté de Porto du coup. Après une saison bien décevante, les Dragons se sont donnés les moyens de gagner le championnat : suite à la nomination de Julien Lopetegui en tant qu’entraîneur, une véritable colonie espagnole (ou du moins venant de Liga) s’est invitée. Adrián,  Oliver Torres (Atletico), Yacine Brahimi (Grenade), Casemiro (prêté par le Real Madrid) & Cristian Tello (prêté par le Barça) sont donc les nouveaux hommes forts du FC Porto. Liste à laquelle on peut ajouter Bruno Martins Indi (Feyenoord) (et ABOUBAKAR, que l’auteur feint d’avoir oublié, note de l’éditeur).

Normalement, une équipe avec un maillot rose ne peut pas gagner le championnat. Normalement.
Normalement, une équipe avec un maillot rose ne peut pas gagner le championnat. Normalement.

Bon, on va être franc pour le reste du championnat. C’est comme les mercatos de la Ligue 2, il ne se passe pas grand chose. Et ce grand chose, on s’en fout royalement donc on va essayer de faire un tour rapide. A Braga, on peut noter l’arrivée Willy Boly (d’Auxerre). Du côté du Nacional Madeira, on a recruté 3 égyptiens (Ali Fathi, Mahmoud Ezzat et Saleh Gomaa) et vendu Mexer au Stade Rennais. A voir si cette filière égyptienne se révèle la bonne. Côté du Vitória Setúbal, l’info du mercato est l’arrivée de Domingos Pacîencia, l’entraîneur qui a mené Braga à la finale d’Europa League 2011. Toujours chez les entraîneurs, Paulo Fonseca est retourné à Paços de Ferreira après son échec retentissant à Porto. On va également noter le prêt de Edgar Salli à l’Academica. Pour le reste, on ne notera pas grand chose si ce n’est que Gil Vicente a changé d’entraîneur après 3 journées. Désormais, c’est José Mota qui aura la lourde tâche de ne pas finir 20 points derrière le 16ème (sur 18). C’est d’ailleurs là une des informations les plus importantes de l’été : le championnat portugais est désormais composé de 18 équipes au lieu de 16. Pour faire le compte, Boavista est donc passé de la D3 à la D1, mais risque de finir dernier.

Le petit bonus.

Aujourd’hui, nombreux sont les benfiquistas qui reprochent le manque d’un 9 au mercato du club. Pourtant, @DamienDudu a essayé :

http://instagram.com/p/shUCpQgkTC/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.