lun. Juil 13th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Russian Premier League Episode 18

5 min read

Après de longues semaines de règne sans partage, le roi Zenit est tombé de son trône ce week-end. Les principaux outsiders de la cour de Russie continuent à lutter farouchement mais c’est le Lokomotiv qui a décroché le saint-graal : une place de leader amplement méritée.

Terek Grozny 1-1  Zenit Saint-Petersbourg

Avec 1 point sur six possibles avant de se rendre à Grozny, on pouvait déjà sentir un gros coup de moins bien pour le Zenit. Les hommes de Spalletti pouvaient pourtant facilement se défaire du Terek qui n’avait que 9 points avant le début du match.

Les locaux démarrent pied au plancher la rencontre mais Lodygin veille sur les siens et détourne plusieurs ballons assez dangereux. Le Terek ne va pas relâcher ses efforts en seconde période et ainsi ouvrir le score par Lebedenko à la 51ème minute. Ce but va réveiller le leader qui va enfin se mettre à l’abordage du but de l’excellent Godzyur, c’est Witsel qui parviendra à arracher le match nul à la 78ème minute.

Ce score peut laisser des regrets aux joueurs de Gronzny qui ont livré leur partie la plus aboutie de la saison, pour le Zenit il faut vite se reconcentrer en vue des échéances importantes : réception de l’Ural et déplacement à Vienne.

Spartak Moscou 6-1 Volga Nizhny Novgorod

Le carton du week-end, les spectateurs du Luzhniki si peu nombreux se sont quand même régalés devant cette démonstration du Spartak. Après la défaite dans le derby contre le CSKA il était important pour les hommes de Valery Karpin de remettre les pendules à l’heure. Ce sont les pauvres joueurs de Volga qui vont en faire les frais.

Un doublé de Jurado, un doublé d’Ozbiliz, un but de Barrios, le Spartak a retrouvé une triplette offensive de talent. Le pauvre Kolodin offre même le sixième but à son tyran du soir. C’est Dvornekovic qui réduira l’écart et sauve l’honneur de Volga. Avec cette victoire probante les moscovites reviennent à un point du Zenit.  

FK Rostov 0-0 CSKA Moscou

Honnêtement il y a une seule phrase qui vient à l’esprit après avoir vu ce Rostov-CSKA c’est « circulez il n’y a rien à voir », les deux équipes sont entrées sur le terrain avec l’ambition avant tout de ne pas perdre. Bonne nouvelle : le retour à la compétition du stratège du CSKA : Dzagoev, qui sera crucial pour permettre au CSKA de revenir sérieusement sur ses concurrents pour le titre. Les moscovites stagnent à la 4ème place, rien de bien glorieux.

Rubin Kazan 3-0 Amkar Perm

A la base cette rencontre devait se disputer dans le nouveau stade la « Kazan Arena » mais les grosses intempéries de début décembre dans la région ont reporté l’ouverture de cette sublime enceinte en 2014. Cela n’a pas gêné le Rubin pour écraser son adversaire du soir.

Le stade central quitte ainsi ses joueurs sur une très bonne note, on a retrouvé de l’allant offensif et du sérieux tactique dans ce Rubin si souvent décevant cette année. Natcho, Rondon et Kuzmin sont les buteurs d’une équipe en forme mais pas totalement guérie, il faudra continuer dans ce sens pour rattraper un retard conséquent sur les leaders.

Kuban Krasnodar 1-3 Lokomotiv Moscou

Il fallait un match référence pour ce nouveau leader, on retiendra avant tout une première mi-temps exceptionnelle avec une grande efficacité offensive. Malgré son net regain de forme le Kuban a été balayé dans son enceinte.

Maicon, Corluka et Boussoufa ont plié le match en 26 minutes, la défense de Kuban était impuissante face à ce réalisme qui a impressionné tous les observateurs. On notera le but de Djibril Cissé en fin de match pour réduire l’écart. Le Lokomotiv leader cela témoigne d’une véritable évolution vis-à-vis de l’équipe sous Bilic qui était médiocre, les renforts de Denisov, Boussoufa, Diarra, Corluka apportent beaucoup à ce groupe qui peut espérer le titre en cette saison.

Dynamo Moscou 3-0 Ural Ekaterinbourg

Le Dynamo poursuit son bonhomme de chemin, après la claque reçue face au Lokomotiv dans un derby à valeur d’humiliation, il était impératif de se reprendre. Les consignes ont été bien entendues, l’équipe de Petrescu n’a pas forcé son talent pour battre le promu. Granat, Kuranyi et Kokorin (qui a aussi raté un penalty) sont les buteurs de cette rencontre. Le Dynamo remonte ainsi à la 5ème place.  

Krylya Sovetov Samara 1-0 FK Krasnodar

Le surprenant 5ème de ce championnat a chuté à la surprise générale sur le terrain d’une équipe luttant pour sa peau en RPL. Samara se donne de l’air en battant le FK sur la plus petite des marges, l’unique buteur de la rencontre se nomme Dragun. Le gardien du Krylya Veremko a effectué plusieurs parades déterminantes devant Wanderson et Joaozinho. Samara s’extirpe de la zone dangereuse et compte six points sur le 13ème. 

Anzhi Makhachkala 0-2 Tom Tomsk

Tous les salariés, les dirigeants, le staff et les joueurs de l’Anzhi n’attendent qu’une chose : la trêve hivernale pour pouvoir enfin décompresser et oublier ces 5 premiers mois traumatisants. Tom Tomsk n’a fait que profiter d’une bête meurtrie depuis longtemps, c’est une excellente aubaine pour le promu, l’inévitable Kirill Panchenko et Mikhail Komkov sont les deux buteurs de Tomsk. On assiste peu à peu à la mort d’un club de football même si l’on n’adhère pas aux principes des dirigeants de l’Anzhi, ceci est toujours triste à souligner.

Équipe type de la 18ème journée de RPL :

Veremko (Krylya)

Z.Milanov (Tomsk) – V.Corluka (Lokomotiv) – A.Ferreira (Terek) – D.Kombarov (Spartak)

B.Natcho (Rubin) – L.Diarra (Lokomotiv) – M.Boussoufa (Lokomotiv)

A.Özbiliz (Spartak) – K.Kuranyi (Dinamo) –JM.Jurado (Spartak)

1 thought on “Russian Premier League Episode 18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.