mar. Oct 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Sibérie-ra bien qui rigolera le dernier : 6e journée

7 min read
Votre fidèle serviteur est de retour après une trêve estivale prolongée, ce qui ne l’a pas empêché de suivre avec attention les premières journées du championnat qui terrorise désormais la France (cf indice UEFA). Que retenir de ce début de saison ? Est-ce que les gros tiennent les rangs ? Est-ce que les promus s'en sortent ? Est-ce que Poutine va buter de l'ukrainien ? Vous saurez tout ici.

Votre fidèle serviteur est de retour après une trêve estivale prolongée, ce qui ne l’a pas empêché de suivre avec attention les premières journées du championnat qui terrorise désormais la France (cf indice UEFA). Que retenir de ce début de saison ? Est-ce que les gros tiennent les rangs ? Est-ce que les promus s’en sortent ? Est-ce que Poutine va buter de l’ukrainien ? Vous saurez tout ici.

=> Le projet Villas-Boas au Zenit commence à prendre sérieusement forme avec 6 victoires en 6 rencontres, 18 buts inscrits contre 2 encaissés. Avec les renforts de Garay (Benfica) et Javi Garcia (Man City) il dispose sans doute du meilleur effectif de Russie. Rajoutez à cela une qualification facile pour la Ligue des champions face au Standard (4-0 sur les deux matchs) et tout semble réuni pour que le Zénit réussisse une grande saison. Monaco est prévenu …

Zenit

Il était temps que ce mercato se termine …

=> Le Dinamo (avec un i) de Mathieu Valbuena effectue des débuts très intéressants avec 5 victoires en 6 matchs, «Petit Vélo» est l’un des grands artisans de cette réussite avec 4 passes décisives et 1 but inscrit, ce week-end face à Krasnodar. Reste à savoir si l’équipe de Stanislas Cherchesov tiendra la route avec l’Europa League à disputer en semaine.

=> Le champion en titre, le CSKA, semble en rodage sur ce début de saison. 4 victoires en 6 matchs c’est un bilan plutôt positif mais les défaites face au Spartak et contre le Rubin ont montré les limites de cette équipe. En plus les moscovites sont tombés dans un véritable groupe de la mort en C1 : Roma, Manchester City et Bayern. De quoi donner quelques migraines à Leonid Slutsky dans les prochaines semaines.

=> Les deux clubs de Krasnodar se portent bien, le Kuban de Charles Kaboré toujours invaincu pointe à la 3e place et se veut un concurrent sérieux aux places d’honneur en fin de championnat. Le FK a réussi à battre la Real Sociedad en Europa League s’offrant ainsi sa première campagne sur la scène européenne. Malgré un groupe relevé (Wolfsburg, Everton et Lille) les ambitieux du Nord-Caucase vont tout faire pour jouer les troubles-fêtes. L’autre bonne surprise de ce début de saison est le Terek Grozny. Les tchétchènes pointent actuellement à la 4e place, réalisant le meilleur début de championnat de leur histoire. Avec ses trois brésiliens : Almeida, Adilson et Mauricio l’équipe entrainée par Rashid Rahimov espère désormais embêter les gros sur la longue durée.

10637810_10204642380721823_198356379_n

Les ultras du Kuban, parmis les plus chauds du pays.

=> Le Spartak et le Lokomotiv semblent rentrer dans le rang, respectivement 5e et 8e, les deux clubs moscovites ne feront pas honneur à leur palmarès cette saison tant l’écart avec le Zenit semble grand. Pire le Lokomotiv a été sorti honteusement par l’Apollon Limassol en barrage de la C3. Les coéquipiers de l’ancien niçois Pejcinovic ont bien du boulot avant de retrouver les sommets. La situation semble moins pire au Spartak qui n’est qu’à six points du leader. Le suisse Murat Yakin dispose d’un effectif de qualité : Kallstrom, Costa, Jurado, Dzyuba, Glushakov, Tasci mais trop instable pour une saison entière.

=> Les promus connaissent diverses fortunes sur ces 6 premières journées : Saransk avec une 9e place s’en sort bien et a montré des qualités collectives indispensables pour rester à cet échelon. Ufa et le Torpedo 11e et 12e vont devoir se remobiliser afin de s’éloigner le plus vite possible de la zone rouge. Pour l’Arsenla Tula qui ne compte qu’un seul petit point la situation est très compliquée car le groupe dirigé par Dmitry Alenichev (vainqueur de la LDC avec Porto en 2004) semble trop léger pour la première division russe.

Résultats 6e journée :

Ural Yekaterinenburg 0-1 Terek Grozny

Arsenal Tula 0-1 Kuban Krasnodar

Amkar Perm 2-0 Spartak Moscou

Mordovya Saransk 1-0 Torpedo Moscou

FK Krasnodar 0-2 Dinamo Moscou (avec un i)

Lokomotiv Moscou 0-1 Zenit Saint-Pétersbourg

Rubin Kazan 1-1 FC Ufa

CSKA Moscou 6-0 FK Rostov

Ural 0-1 Terek (Ivanov 68e) : la seconde saison est toujours la plus compliquée pour un promu. Ce célèbre proverbe footballistique se vérifie de journée en journée pour les pauvres gars d’Ekaterinbourg qui ont cédé en seconde mi-temps sur une frappe limpide du taulier du Terek : Ivanov. Malgré une belle rigueur défensive, les coéquipiers de Pablo Fontanello ont eu un mal fou à perturber les lignes adverses en phase offensive. Avec une seule unité au compteur, l’urgence est de mise à l’Ural.

Arsenal 0-1 Kuban (Bucur 86e) : scénario cruel pour les derniers du classement qui ont cédé sur la fin, sans doute à cause du manque d’expérience en première division. Le Kuban a rendu une copie fade mais a su se sortir du traquenard de Tula dans une rencontre à très faible intensité (9 tirs en 90 minutes). Le vétéran Bucur (34 piges) est sorti du banc au bon moment pour offrir les trois points à son équipe.

Amkar 2-0 Spartak (Kireev 47e et Peev 83e) : avec 1 seul point en 5 matchs, les joueurs de Perm représentaient une proie à priori facile pour les moscovites. Que nenni, le Spartak a littéralement sombré dans l’Oural où il a totalement déjoué. L’Amkar en a profité pour enfin lancer sa saison avec ses hommes forts de l’an passé : Kireev et Peev. La trêve internationale arrive au bon moment pour les troupes de Yakin.

10647709_10204642388802025_1459413205_n
Une première expérience périlleuse pour le Suisse.

Mordovya 1-0 Torpedo (Lutsenko 21e) : dans ce duel de nouveaux venus en Premier league russe, les joueurs de Saransk l’ont emporté sur la plus petite des marges. Avec un Damien Le Tallec, frère de, en position de numéro 10 les locaux ont dominé un Torpedo qui ont eu pourtant les plus franches occasions (17 tirs à 8) et la possession (57/43). Le bloc de Mordovya a été exemplaire surtout après l’exclusion de Shitov. Le Torpedo peut logiquement nourrir des regrets.

FK Krasnodar 0-2 Dinamo (avec un i) (Valbuena 35e et Noboa 49e) : le second du championnat a dominé une valeureuse équipe du FK sans doute usé physiquement par sa remontée fantastique contre la Real jeudi dernier (3-0). Si le Dynamo revenait lui d’un voyage périlleux en Chypre (victoire 2-1 contre l’Omonia Nicosie), cela ne s’est pas vu, porté encore par un Valbuena en très grande forme. Le français a inscrit un somptueux coup-franc qui a laissé de marbre Andrey Sinistsyn. L’équatorien Noboa a enfoncé le clou après le retour des vestiaires sur un service idéal de Kokorin. L’autre tricolore du Dynamo, William Vainqueur a lui joué 38 minutes en remplaçant Denisov.

Valbuena
Petit vélo, nouveau tsar de Russie.

Lokomotiv 0-1 Zenit (Javi Garcia 60e) : le choc du week-end en Russie a permis de voir que le leader répond bien présent dans les gros matchs. Face à un Lokomotiv sans inspiration (4 tirs 0 cadré) les hommes de Villas-Boas ont fait le taf en livrant une rencontre très sérieuse. Javi Garcia a inscrit à l’heure de jeu l’unique but d’une triste opposition où les locaux se sont contentés de défendre et le Zénit de faire tourner le ballon comme dans un match de hand.

Rubin 1-1 UFA (Kanunnikov 44e contre Marcinho 94e) : fin de match terrible pour les joueurs de Kazan face à un promu qui a toujours cru en ses chances. 13 tirs à 8, 55% de possession, 9 corners à 5, 1 seul arret contre 6… les troupes de Rinat Bilyaletdinov ont clairement perdu 2 points ce dimanche. Après l’ouverture du score de Kannunnikov le plus dur avait été fait mais inconsciemment les locaux ont reculé et ont fini par céder sur un but de renard du brésilien Mauricio. Comme quoi la perte de Mavinga a fait du mal défensivement au Rubin …

CSKA 6-0 Rostov (Natcho 42e, 54e, 90e, Musa 52e, 59e et Eremenko 65e) : la raclée de cette journée. Les champions en titre se sont régalés à l’Arena Khimki, soignant par la même occasion leur différence de but. L’israélien Bibras Ntacho, arrivé cet été du Rubin en a profité pour inscrire le premier triplé de sa carrière. Avec Pontus Werbloom il forme un très bon duo au milieu de terrain. L’autre recrue en provenance de Kazan : Eremenko a lui aussi marqué son premier pion avec le CSKA. L’ailier rapide Ahmed Musa repositionné en pointe suite à la blessure de Doumbia a inscrit un doublé portant ainsi le score à 6-0. Tout ça avec Vitinho et Dzagoev sur le banc. Pas de vanne en rapport avec le tennis pour Rostov, juste un «courage» pour la suite de la saison suffira…

10653925_10204642367081482_1283773114_n
De bon augure avant le début de la ligue des champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.