lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Sibérie-ra bien qui rira le dernier : 7ème journée

6 min read
Bonjour les amis ! Ou plutôt « Здравствуйте, друзья » comme on dit chez nous dans le beau pays à Poutine. Le cyrillique cette langue magnifique mais au combien compliquée à apprendre. Cette barrière linguistique n’empêche pas pour autant Mathieu Valbuena de continuer à impressionner les observateurs avec un nouveau but somptueux.

Bonjour les amis ! Ou plutôt « Здравствуйте, друзья » comme on dit chez nous dans le beau pays à Poutine. Le cyrillique cette langue magnifique mais ô combien compliquée à apprendre. Cette barrière linguistique n’empêche pas pour autant Mathieu Valbuena de continuer à impressionner les observateurs avec un nouveau but somptueux. De son coté le Zenit continue son sans-faute avec 7 victoires en autant de rencontres. Le Spartak et le CSKA suivent ce rythme effréné tant que bien que mal tandis que le Lokomotiv n’arrive toujours pas à enchainer. Au rayon des surprises notons la belle perf de l’UFA qui s’impose sur le terrain traquenard du FK Krasnodar.

10681729_10204747957361173_1626997053_n
La rédaction devant la prestation du CSKA à Rome.

Résultats complets :

CSKA Moscou 2-1 Arsenal Tula

Lokomotiv Moscou 1-1 Mordovia Saransk

Zenit 3-2 Dinamo Moscou

Rostov 1-2 Rubin Kazan

Spartak Moscou 3-1 FC Torpedo Moscou

FK Krasnodar 0-2 FC UFA

Amkar Perm 2-1 FC Ural Yekaterinburg

Terek Grozny 0-0 Kuban Krasnodar

CSKA Moscou 2-1 Arsenal Tula (Natcho 19e et Eremenko 78e – Zotov 50e) Dans une partie largement à son avantage (62 % de possession, 14 tirs à 6), le CSKA a pourtant eu du mal à faire le bref. Les promus de l’Arsenal, repliés la majeure partie du temps dans leurs 35 mètres, n’ont cédé qu’à deux reprises. Après une faute de son gardien Filimonov, Natcho ouvre le score sur penalty à la 19e pour inscrire son 5e but de la saison. Malgré un déficit technique criant en attaque, Tula va redoubler d’efforts pour revenir à la marque ce qui est chose faite à la 50e par son ailier droit Zotov. Le CSKA finira par l’emporter sur une jolie réalisation d’Eremenko (78e) servi idéalement par un Natcho en très grande forme. Avec un peu plus d’expérience derrière, Arsenal aurait sans doute tenu …

10708280_10204747899199719_1041976123_n
Un taux de remplissage très faible pour un champion en titre.

Lokomotiv Moscou 1-1 Mordovia Saransk (Nasse 68e – Vasin 14e) Seulement une 9ème place et une élimination pitoyable en Europa League face à Limassol … Autant vous dire que le début de saison du Lokomotiv est quasi-apocalyptique. Face au promu Mordovia les hommes de Leonid Kuchuk n’ont pas su faire la différence. Très tôt dans la difficulté après l’ouverture du score de Viktor Vasin (14e), les moscovites ont eu le ballon sans réellement bien l’utilisé. L’absence de Boussoufa s’est faite ressentir notamment dans la percussion. Le salut est venu d’Omar Nasse à la 68e, rentré en jeu à la place d’un Pavlyuchenko transparent. Il y a encore beaucoup de boulot pour ce Lokomotiv-là. Zenit 3-2 Dinamo Moscou (Douglac CSC 28e, Arshavin 40e et Smolnikov 89e – Valbuena 18e et Samba 82e) Le choc de cette 7ème journée a tenu ses promesses : 5 buts, 20 tirs et surtout un scénario RO-CAM-BO-LESQUE. Tout commença idéalement pour les visiteurs avec sans aucun doute le but du week-end, une merveille de lob de Valbuena à l’angle de la surface qui laisse Lodygin de marbre (18e). Ce but réveilla les locaux qui se mettaient enfin à jouer, mis sous pression par Hulk le défenseur Douglas marque contre son camp (28e). Portés par un stade Terovsky en fusion les joueurs du Zenit vont marquer un nouveau but par l’intermédiaire d’Arshavin (40e) bien servi par Hulk. La sortie sur blessure à la pause de Witsel va remettre le Dinamo dans le jeu. Longtemps malchanceux dans ses tentatives (notamment Kokorin et Kuranyi), c’est son solide stoppeur Samba qui égalise de la tête à 2-2 (82e). Malgré une équipe déséquilibrée par le manque de milieux, le Zenit est quand même allé chercher la victoire à la dernière minute sur une frappe limpide de Smolnikov et ainsi continuer sur son grand chelem qui permet à Vilas-Boas d’avoir désormais 6 points d’avance sur le second.

10253200_10204747852078541_772800556_n
Valbuena toujours aussi performant sous le maillot du Dinamo.

Rostov 1-2 Rubin Kazan (Grigoriev 9e – Portnyagin 11e et 37e) Un succès important pour le Rubin qui lui permet de s’installer enfin dans la première moitié de tableau. Grace à son buteur Portnyagin, revenu d’un prêt concluant à Tom Tomsk et auteur d’un doublé (11e et 37e), l’équipe de Rinat Bilyaletdinov peut enfin travailler sereinement avec un groupe qui commence à bien tourner. Rostov avait pourtant ouvert la marque à la 9e minute par Grigoriev suite à un bon centre de Kalachev. Ces deux équipes sans coupe d’Europe cette saison ont un beau coup à jouer …

Spartak Moscou 3-1 FC Torpedo Moscou (Quincy Promes 34e et 71e, Jurado 72e – Hugo Vieira 90e) L’un des nombreux derbys moscovites de cette saison a accouché d’une rencontre intéressante où le Spartak a enfin prouvé que son potentiel offensif n’était pas usurpé. C’est son attaquant néerlandais Quincy Promes qui s’est le plus distingué, avec ses deux premiers buts pour le Spartak (34e et 71e), bien entouré par un Dzuyba très collectif et un Jurado enfin concentré sur son équipe. D’ailleurs ce dernier fut l’auteur du 3e but des locaux suite à un beau mouvement initié par Ananidze (72e). Le Torpedo n’a pas fermé le jeu et cela lui a couté cher mais l’équipe fut récompensée en fin de rencontre par la réduction de l’écart d’Hugo Vieira. Auteurs d’une partie pleine, le Spartak va devoir conserver cette intensité-là face aux gros s’il veut décrocher une place européenne en fin de saison.

10706306_10204747879079216_2113104657_n
Le Spartak peut compter sur ses ultras à l’Otkrytie Arena

FK Krasnodar 0-2 FC UFA (Marcinho 7e et Alikin 50e) La surprise du week-end, le FK réputé pour etre une véritable citadelle imprenable a cédé face à un promu qui n’avait pris jusque-là que 4 points. Marcinho avait ouvert la marque à la 7ème minute avant de délivrer un caviar pour Alikin à la 50e qui doubla la mise. Avant le début de la phase de poules de la C3 et un déplacement compliqué au LOSC, le FK Krasnodar est clairement prenable pour les hommes de Girard.

Amkar Perm 2-1 FC Ural Yekaterinburg (Dzakhov 5e et Peev 32e – Smolov 12e) Entre un habitué de la RPL et un promu la différence s’est faite à la maturité … et en première période. L’Amkar débuta idéalement avec le premier but de Dzakhov sur une excellente ouverture de Kolomeitsev dès la 5e minute. L’Ural répondit 7 minutes après avec l’égalisation de Fedor Smolov pour son premier match après son prêt tardif par l’Anzhi. Le vétéran bulgare Georgi Peev donna la victoire aux siens après une belle frappe des 16 mètres. Sans véritable directive technique ou philosophie de jeu ces deux équipes vont devoir lutter jusqu’à la 30ème journée voire plus pour le maintien.

Terek Grozny 0-0 Kuban Krasnodar Entre le 3e et le 4e on pouvait s’attendre à une rencontre agréable avec du jeu, des occasions, des rebondissements … Il n’en fut rien. Plutôt décidés à conserver le point du nul qu’à faire la différence, le Terek et le Kuban nous ont livrés une bien triste partie avec seulement 10 tirs. À noter l’expulsion de l’ex-idole du peuple marseillais Charles Kaboré, auteur de deux tacles rugueux. Son association avec l’ancien d’Evian Rabiu fait pourtant des merveilles dans les bas-fonds de la RPL.

Equipe type 7e journée :

Kochenko

Smolnikov – Phibel – Tasci – Kudryashov

Valbuena – Natcho – Dzakhov

Marcinho – Portnyagin – Quincy Promes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.