mar. Juin 18th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Suppôts de Zlatan : c’est la reprise !

3 min read

Enfin finis les longs dimanche après-midi à comater devant  la télévision publique suédoise. Non messieurs les programmateurs, personne ne se passionne pour des sports aussi obscurs que le bandy ou le curling : l’Allsvenskan reprend ses droits ce week-end. Fini de se geler dans une obscure patinoire, revoilà le championnat de football suédois, ses tacles assassins qui labourent la pelouse, ses stades champêtres et sa technique approximative. Voici quelques clefs pour cette nouvelle saison.

Allsvenskan

Le favori

Le champion en titre, Malmö, est clairement le grand favori de cette nouvelle édition. Le club a très bien débuté sa saison en atteignant relativement facilement les demi-finale de la Svenska Cupen. En effet en Suède la phase de poule et les quarts de la coupe nationale se jouent juste avant le début du championnat.  Malmö a également réussi un gros coup en rapatriant l’attaquant Markus Rosenberg, qui se morfondait sur le banc de WBA. Après deux saisons sans marquer le moindre but l’attaquant réussira t’il à retrouver le niveau qui était le sien lorsqu’il évoluait sous les couleurs du Werder de Brême (14 buts en Bundesliga en 2007-2008) ?

Les outsiders

Du côté de l’IKF Göteborg, troisième la saison dernière, il va falloir faire le deuil de Tobis Hysen, élu meilleur joueur de la ligue, qui est parti tenter l’aventure en Chine. Pour le remplacer le club de Göteborg compte sur Malick Mané, attaquant sénégalais recruté en Norvège pour 600 000 €. Une somme considérable pour le championnat suédois, échec interdit !

Helsingborg a également perdu sa star : l’attaquant palestinien Imad Khalili, meilleur buteur du championnat (15 réalisations), qui a choisi l’Arabie Saoudite pour poursuivre sa carrière. Pas de gros investissement pour le remplacer, le club du sud de la Suède mise sur la montée en puissance de ses attaquants : l’ancien sochalien et strasbourgeois Alvaro Santos, remplaçant l’année dernière, et l’islandais  Arnór Smárason recruté en juillet.

Enfin on pourra également compter sur l’AIK, Kalmar ou encore Elfsborg pour se mêler à la lutte.

La curiosité

Falkenberg est une ville d’à peine 20.000 habitants. Son club de football n’a jamais particulièrement brillé, le Falkenbergs FF végète sans gloire en seconde division depuis de longues années. Et pourtant tous les projecteurs des médias suédois et même internationaux sont braqués sur ce club depuis peu, grâce à un homme : Henrik Larsson. En effet le mythique attaquant du Celtic et de Barcelone va débuter sa carrière d’entraîneur de haut niveau avec le tout frais promu. Un seul objectif : le maintien à tout prix.

Larsson est conscient de la difficulté de la tâche, l’ensemble des observateurs lui promettent l’enfer, d’autant plus que le club s’est considérablement affaibli durant la période des transferts. Le jeune attaquant Viktor Sköld, 20 buts la saison dernière, s’est engagé avec Atvidabergs FF et le très prometteur Niclas Eliasson, 18 ans, a rejoint l’AIK. Bonne chance Henrik !

Premier acte

Rendez vous dimanche et lundi prochain pour l’ouverture de la saison avec une affiche particulièrement alléchante entre deux prétendants au titre : AIK-Göteborg.

On aura également un œil sur les débuts du champion en titre Malmö qui ira affronter le promu Falkenberg, tout autre résultat qu’une victoire serait considéré comme un échec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.