mer. Juin 26th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Challenge League : qui pour stopper l’envol de Xamax ?

14 min read

C’est la reprise en Suisse et Jonathan, Axel et moi-même vous avons concocté un petit résumé de la situation de chaque équipe de Challenge League, la 2e division.

Entre le FC Wohlen qui a annoncé son retrait, Servette qui perd du terrain, Xamax qui s’envole…

Et avant de vous plonger dans l’analyse, n’oubliez pas d’aller follow HoppSuisse sur Twitter ! Notre nouveau compte spécialement dédié au football suisse !


9e de Challenge League, le FC Winterthur ne sera lors de cette deuxième partie de saison pas inquiété de relégation suite au retrait volontaire du FC Wohlen. Le club originaire du canton de Zürich a pour l’instant disputé 3 matchs de préparation, face au FC Thalwil et à la réserve de Grasshopper (évoluant tous deux en 1ère ligue classique, 4e échelon national) et au FC Bâle. Les deux premiers matchs se sont soldés sur des victoires 3-1 et 4-0 alors que la rencontre face à l’octuple champion de Suisse s’est terminé sur une courte défaite 1-0.  Il leur reste encore deux matchs à jouer, dimanche 28 face aux Young Fellows Juventus, troisième club de la ville de Zürich, actuellement 14e de Promotion League (D3). Leur dernier match amical se jouera le 31 janvier face au FC Zürich. Côté transferts, le principal changement vient surtout du changement d’entraîneur annoncé en début d’année. Livio Bordoli vient remplacer Umberto Romano. L’objectif maintien étant atteint, sa tâche sera de remonter le niveau sportif de “Winti” afin de préparer au mieux le club pour la saison suivante.

Le club enregistre aussi l’arrivée du milieu axial Ousmane Doumbia (Yverdon-Sport, Promotion League) ainsi que du jeune gardien de la réserve du FC Zürich, Bojan Milosavljevic. Un autre Milosavljevic, Nikola, viendra renforcer le milieu de terrain du FC Winterthur en prêt du FC Sion jusqu’en juin 2019. Apparu à 6 reprises en Super League cet automne, l’international suisse M21 formé dans le club valaisan sera sans doute un joueur important dans la reconstruction d’une équipe en quête de stabilité. Un autre joueur à surveiller sera le brésilien Carlos Silvio. Passé par la Bundesliga autrichienne ainsi que par l’Union Berlin en D2 allemande, l’attaquant de 32 ans est l’actuel meilleur buteur du club avec 5 réalisation en 14 matchs. La saison précédente, il avait inscrit la bagatelle de 16 buts avec le club de la Schützenwiese. Le FC Winterthur retrouvera la Challenge League le dimanche 4 février à domicile face à l’actuel 5e du championnat, le surprenant néo-promu Rapperswil-Jona.


Après un début de saison catastrophique (dernier de Challenge League avec 2 points en 6 journées), le club argovien a déjà dû dire adieu à ses ambitions de promotion. Ils sont actuellement 7e de Challenge League, à 28 points du leader Xamax. Le FC Aarau est allé préparer son printemps du côté de Huelva en Espagne. Ils y ont affronté le club local (D3) ainsi que le SV Mattersburg (D1 autrichienne). Les 2 matchs se se sont terminés sur des 1-1 encourageants. Avant cela, les Argoviens avaient affronté les Bâlois de BSC Old Boys (Promotion League) pour un score final de 3-3. Ils affrontent aujourd’hui même un autre club de Promotion League, le Yverdon-Sport de Djibril Cissé. En cette deuxième partie de saison, le club tâchera donc de préparer au mieux la saison prochaine.

Pour cela, le club a décidé d’intégrer 4 joueurs issus de la Team Aargau M18. Les jeunes Burkard, Ammeter, Randjelovic et Lüscher-Boakye auront à coeur de se montrer en cette deuxième partie de saison pour espérer briguer un rôle de titulaire la saison prochaine. Les départs ont été nombreux. Le français Stéphane Besle quitte le monde du football à 34 ans pour rejoindre la police. Léo Itaperuna rejoindra le Brésil et le club de Sao Bento. Olivier Joos rejoint la D4 suisse et le club du SC Cham. D’autres joueurs comme Ivan Audino, Paulinho et Ilir Zenuni n’ont pas encore trouvé de solution. Le joueur à surveiller du côté du Brügglifeld sera Patrick Rossini. Auteur de 6 buts et de 4 passes décisives cet automne, il est une pièce maîtresse du secteur offensif des Argoviens. Attention aussi à Alessandro Ciarrocchi, 5 buts, qui est capable de par son physique imposant de mettre à mal toute les défenses adverses. Le FC Aarau reprendra le championnat de Challenge League le lundi 5 février face au redoutable FC Schaffhouse.


Pas de camp d’entrainement annoncé, rien. En revanche, ils sont sûrement l’équipe qui a effectué le plus de matchs amicaux pour cette préparation, 7 ! Sept matchs avec des fortunes diverses. Une victoire étonnante contre le FC Zürich 2 à 0, une autre contre une quatrième division allemande – Stuttgarter Kickers : 1 à 0. Ensuite, ils ont affronté le FC Thoune qui les a battu 4 à 1. Contre les moins de 21 des Grasshopper, Schaffhouse l’emporte 4 à 1. Une nouvelle défaite viendra ternir leur préparation contre le FC Radolfzell, une sixième division allemande, 1-2. Mais de nouveau, une nouvelle victoire contre Kriens 2 à 0, vient s’ajouter à cette préparation. Le club a subi pas mal de mouvements. Tout d’abord, ils ont obtenu le prêt du milieu défensif Charles Pickel et du défenseur Arijan Qollaku, tous les deux venant de Grasshopper. Allez, on parle encore de prêts. Marko Dangubic a été prêté au FC Köniz.

Au niveau des transferts sec, Bujar Lika s’en va au Grasshoper avec Jean-Pierre Rhyner qui a mis un terme à son prêt. Predrag Pribanovic a lui été libéré de son contrat. Djordje Nikolic qui avait été prêté par le FC Bâle à Schaffhouse, change et rejoint le FC Thoune en prêt. L’équipe est deuxième à 10 points de Xamax. Il est vrai que ça semble loin à première vue mais dans le championnat Suisse, tout peut vite changer. Et on se permet de vous rappeler que Schaffhouse était premier pendant 11 journées. A également perdu son coach Murat Yakin durant le premier tour, remplacé par Smiljanic qui fait aussi du très bon travail. Etre premier est tout à fait envisageable à condition de faire un sans faute. Il y a plusieurs joueurs intéressants Cicek, Mikari, Castroman mais Sessolo sort un peu du lot pour nous. Ce milieu de terrain offensif est un grand partisan de la bonne saison du club. En 18 matchs, il a inscrit 5 buts et 6 assist et dans les matchs amicaux, on sent qu’il est déjà en forme avec 4 buts en 7 matchs.


Tout d’abord, le FC Vaduz a repris l’entrainement le 3 janvier afin de reprendre gentiment avec un match amical le 8 janvier, perdu 6 à 1,  pour mettre tout ça en jambe avant de partir du 23 au 23 janvier à Murcia en Espagne. Durant ce camp d’entrainement, l’équipe n’a pas obtenu de mauvais résultats avec une défaite contre les autrichiens de LASK linz 0-1, une victoire face au FC Seoul 1-0, une autre victoire contre les moldaves du FC Sfintul et un dernier match nul contre FC Wacker Innsbruck. Actuellement, le mercato est mort. Le seul truc est le départ pour Rapperswil d’Aldin Turkes. Difficile à dire quel est le réel objectif. Il est vrai qu’on voit mal Vaduz rattraper les trois premiers au classement qui sont loin devant.  Préparer la saison prochaine serait plus sage non ?

On va être honnête, on a du mal à la rédaction pour trouver un joueur intéressant pas qu’ils sont mauvais mais d’avoir juste un qui sort du lot. Notre choix, s’est porté sur Robin Kamber. Le joueur a été formé à Bâle dans laquelle il fait vraiment toutes les catégories des moins de 16 au moins de 21. Il sera prêté au Servette  pour une saison plutôt bonne en terme  de jeu et dont les supporters se souviennent de lui comme d’un joueur avec beaucoup d’abnégation. Saison terminée, donc retour à Bâle où il sera vendu au FC Vaduz qui le prêtera une année plus tard au FC Winterthour. Malheureusement, on vient d’apprendre qu’il sera absent entre deux-trois mois à cause d’une blessure à la cuisse.


Le club argovien a effectué un communiqué de presse le 3 janvier dernier, afin d’annoncer que la direction ne demandera pas la licence pour rester au niveau professionnel. Une fois de plus, la deuxième division Suisse à affaire à un club qui n’a plus assez de moyen pour rester au haut niveau. Un constat plutôt amer pour tous les fans helvétique qui voient rarement le championnat de Challenge League se terminer au complet. Le FC Wohlen créé en 1904, sera donc rétrogradé à la fin de saison au niveau amateur mais cette histoire n’est pas comparable aux autres clubs relégués vu qu’ils continueront jusqu’à la fin de saison. Pour Kilian Pagliuca, joueur prêté à Wohlen qui répondait au journal Le Temps, les cadres de l’équipe semblaient au courant de ce qui se tramait. Pour Lucien Tschachtli, président du club, il explique dans le même journal que depuis trois-quatre saisons, la Challenge League n’est plus pour eux financièrement parlant. Avant, ils pouvaient tourner avec 1,5 millions de francs par saison mais maintenant il faut un responsable sécurité, un responsable fans, un responsable pour les handicapés, refaire l’éclairage, changer les sièges. Les montants sont trop lourds pour les argoviens.

Il est a noté que les salaires seront payés jusqu’au 31 mai et l’avenir du club ? Normalement, la 2e ligue Inter devrait être le futur car la deuxième équipe y joue. Les joueurs pros seront libres. Sur le terrain le club est actuellement huitième même s’il n’y a plus rien à jouer pour qui que ce soit, les joueurs ne veulent pas se laisser aller pour autant. Néanmoins, leur meilleur joueur Kristian Kuzmanovic a été laissé libre. C’est ainsi que se tourne la page de ce club après 16 ans passé en Challenge League. Malgré ces histoires qui attristent les supporters, le foot continue et l’équipe se prépare au mieux qu’elle peut dans ses matchs amicaux. Malheureusement, on sent que l’équipe n’est pas au top.

En effet, il reste encore un match mais sur 3 matchs effectués, deux lourdes défaites et une victoire.  La première défaite contre Thoune, actuel 8e de Super League,  7 à 1 est quand même lourde. Cinq jours plus tard, ils affrontaient le FC Dietikon, club de 2e ligue inter, où l’équipe s’est imposé seulement 4 à 0. Ensuite, Kriens était le nouvel opposant de Wohlen et s’est bien le club de Première Ligue qui remporte le match 7 à 0 ! Vraiment terrible pour des matchs amicaux avec 14 buts encaissés en 3 parties. La saison s’annonce longue… Au niveau du recrutement ça va être mort de chez mort. L’un de leur meilleur joueur, Kuzmanovic, a été laissé libre et, comme dit plus haut, le club veut retourner au niveau amateur, il y aura que des départs.

L’objectif est de terminer la saison et de dégraisser l’effectif pro. Kilian Pagliuca, pour ceux qui joue à Football Manager, vous l’avez surement aperçu dans l’effectif de l’Olympique Lyonnais lorsqu’il y était de 2012 à 2016. Désireux de pouvoir jouer en équipe première et acquérir de l’expérience, cet avant-centre décide de tenter sa chance en février 2016 au FC Zürich qui le prêtera 8 mois plus tard au FC Wohlen jusqu’à la fin de la saison (juin 2017). Sa première expérience en Argovie n’a pas forcément été un grand succès. Entre le banc, les blessures, il a été titulaire que 3 fois. De nouveau prêté au club depuis septembre, cette année à l’air de mieux se dérouler pour lui, malgré deux blessures qui lui ont fait manquer deux matchs, il a été titulaire 8 fois sur 9 avec trois buts. Même si Wohlen n’a plus rien a joué, il serait bon de garder un œil sur lui.


Xamax a repris très tôt les entraînements, dès le 2 janvier mais l’équipe aura attendu le 15 janvier pour partir à San Pedro del Pinatar en camp jusqu’au 20 janvier. Sur les 5 matchs amicaux effectués, ils en ont perdu qu’un contre Young Boys 4 à 2 et tout le reste, ce sont des victoires contre FC Breitenrain (5-0), Valerenga Oslo (1-0), une équipe de joueurs sans club espanoles (2-0), Yverdon-Sport (5-1). Actuellement, un seul joueur est arrivé au club et il s’agit d’un ancien Marco Delley sinon pas mal de départs : Safet Alic pour Bavois, Ambrosio Da Costa pour Sion U21 et Léo Farine pour Chaux-de-Fonds.

L’objectif est clairement la montée, au vu du premier tour et de la bataille avec Schauffhouse et Servette qui ont les deux perdus des points au fil des matchs. Si le club ne monte pas, on pourrait parler d’un échec. A Xamax, il y a plusieurs joueurs intéressants mais Nuzzolo est le joueur du premier tour chez les neuchatelois. En 18 matchs de championnat, il a scoré 16 fois et a été nommé meilleur joueur de Challenge League 2017.


La lanterne rouge n’a rien à craindre ! Le club saint-gallois a commencé l’année par apprendre la relégation volontaire du FC Wohlen. Désireux de perdre son statut professionnel, l’actuel 8e au classement occupera donc l’unique place de relégable. Il va sans dire que cette assurance d’être repêché quoi qu’il arrive enlève presque tout intérêt à la fin de saison d’un club qui compte 35 points de retard sur le leader Xamax, qui occupe la seule place de promotion. Le FC Wil a disputé 3 matchs amicaux et en a prévu deux de plus face à des formations de Super League. Pour une fois, l’argument « ce n’est pas représentatif de la saison à venir, c’est un match sans enjeu » n’est pas valable. Le FCW a commencé par un match nul à domicile (2-2), face à l’Austria Lustenau (club du ventre mou de D2 autrichienne) grâce à des buts du jeune Breitenmoser et du Français Marko Muslin. Il s’est ensuite baladé face aux amateurs du FC Gossau, pensionnaire de Zweite Liga (5e division). Attention aux glissades cependant : la neige est tombée aussi abruptement que les buts. À noter qu’aucun joueur n’a marqué de doublé. Enfin, hier après-midi, les hommes de Konrad Funfstuck ont tenu tête au FC Thoune, sur le score de 1-1. À la Stockhorn Arena, Cortelezzi a inscrit le seul but du FC Wil. Ils se frotteront à deux autres clubs de Super League : Grasshopper samedi et Lugano dimanche. Dans le cadre du mercato, Wil a laissé filer – libre – l’Autrichien Roman Kienast, qui n’aura joué que 7 petits matchs de Challenge League depuis son arrivée fin septembre. Le jeune Roberto Oliveira rentre à GC, qui l’avait prêté, après 6 apparitions (et le but d’une des deux victoires de la saison).

Dans le sens des arrivées, Ivan Audino a été réintégré à l’effectif après son prêt de 6 mois à Aarau. Il a participé à tous les matchs amicaux. Le capitaine Marko Muslin aura le rôle difficile de garder motivées des troupes habituées à la défaite (2V, 5N, 11D) et n’ayant rien à jouer pendant 6 mois. Faisons confiance sur c’est point à l’exemplarité du Français, qui a assumé presque tous les postes charnière au club au cours de ce troisième passage, de DC à MOC. Le FC Wil affronte samedi 3 février, à domicile, le FC Wohlen, dans le cadre d’un match sans enjeux entre deux équipes séparées de deux points. Afin d’afficher d’entrée à quoi ressemblera cette fin de saison bizarre.


Le FC Chiasso, 6e de Challenge League, réalise une saison correcte, à sa manière. 6 victoires, dont 5 à l’extérieur, qui leur offrent 23 points dont 3 sont retirés pour des retard dans les salaires. Le club a visé des matchs amicaux de haut niveau et assume donc un bilan moyennement positif : ⁃Milano City (Serie D) 0-2 Chiasso ⁃ ** Ceesay ⁃FC Lugano (Super League) 5-1 Chiasso ⁃ * Josipovic ⁃FC Luzern (Super League) 1-1 Chiasso ⁃ * Said ⁃Young Boys (Super League) 3-2 Chiasso ⁃ * Said * Xaysensourinthone. Le fait marquant du mercato est, pour le FC Chiasso, le départ du latéral Jetmir Krasniqi chez le voisin luganais. Le FC Lugano a aussi repris à Chiasso l’ailier Andrea Padula, qui était prêté depuis le début de saison. Au niveau des arrivées, Chiasso est allé chercher en Thaïlande le Suisso-Thaïlandais de 23 ans Chitchanok Xaysensourinthone (ou à peu près ça), qui avait quitté Yverdon il y a 5 ans pour découvrir le football dans son pays d’origine.

Le jeune vaudois Ali Kabacalman (22 ans) arrive également du Lausanne-Sport. L’objectif des Tessinois dans cette fin de saison sans véritable enjeu sera probablement de concurrencer Vaduz (26 points) et Rapperswil (23 points) pour finir à la 4e place. Ils pourront pour cela compter sur la quatrième meilleure attaque du championnat, emmenée par le Gambien Assan Ceesay, prêté par Lugano. L’attaquant polyvalent de 23 ans a marqué 6 buts et signé 3 passes décisives cette saison. Le FC Chiasso commencera ce troisième tour comme avait commencé la saison : par un déplacement à Genève pour affronter le Servette FC. Il y avait eu 2-2 à l’aller.


Le Servette FC se prépare pour une remontada. C’est en tout ce qui se dit au sein du club, même si cela paraît dur à croire. Les Grenats abordent ce deuxième tour avec 11 points de retard sur Neuchâtel Xamax, leader, mais comptent un match en moins, contre Wohlen. Ce match annulé juste avant la trêve a permis à Schaffhouse de leur repasser devant, d’un petit point. Pour leur préparation, les Servettiens ont joué 4 matchs amicaux, dont deux lors de leur stage en Algarve. Ils se sont imposés 2-0 face à Annecy (National 2), 4-2 face à Quarteirense, club d’Algarve, ont concédé le nul face à Mattersburg (D1 autrichienne, 1-1) et ont retrouvé la victoire face au voisin nyonnais (D3 Suisse), 3-1. Au niveau du mercato, les Servettiens se sont renforcés avec l’arrivée du buteur Mychell Chagas, en provenance de Rapperswil-Jona, et celle, libre, du vieux roublard italien Paolo De Ceglie. Au rayon des départs, on ne compte pour l’instant que le jeune Christopher Lungoyi (17 ans), qui a résilié son contrat pour s’engager à Porto.

Dominique Malonga, qui n’a presque pas joué depuis son arrivé, ne devrait pas rester. Pour espérer encore, le Servette FC aura besoin de son maître à jouer Sébastien Wüthrich. Le numéro 10, blessé pendant la majorité du premier tour, est indispensable pour faire jouer les Stevanovic, Lang et autre Alphonse autour de lui. Si Wüthrich revient en forme et que ses compères poursuivent sur leur lancée, Servette peut espérer. Le SFC accueille Chiasso ce samedi avec la volonté claire d’engranger immédiatement le maximum de points. Il faudra tenir – au moins – la cadence imprimée par Xamax au premier tour, et espérer que ces derniers connaîtront une baisse de régime.


 

« Rappi », a réalisé une très bonne première partie de saison. Actuellement 5e de Challenge League, le néo-promu peut se montrer très satisfait. Cet hiver, le club st-gallois a affronté le FC Thoune pour une défaite 5 à 2. Ils ont également joué une rencontre face au SC Brühl (Promotion League) qui s’est soldée sur une victoire 2-0. Côté mercato, Rappi a enregistré le départ de son meilleur joueur et buteur, Mychell Chagas, pour le Servette Genève. Dominik Schwizer est parti pour Thoune et la Super League.

D’autres joueurs comme Remo Staubli, Yannick Helbling et Cristian Pecci quittent également le club. Rapperswil-Jona enregistre en revanche les arrivées de Aldin Turkes (FC Vaduz) et la montée en première équipe de Francesco Amendolla. Avec le départ de Chagas, l’équipe va devoir trouver une nouvelle dynamique. Egzon Shabani pourrait en être la source. Le joueur d’origine macédonienne a déjà inscrit 4 buts cet automne et pourrait bien améliorer son total ce printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.