lun. Mai 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

« Les Suisses de demain » – E01 – Yvon Mvogo le gardien du temple

3 min read

SuisseCarre

 

Bonjour à tous !

Dans l’espoir de mieux vous faire connaitre le football suisse et sa relève je vais vous présenter (ou approfondir la connaissance pour les plus assidus) chaque semaine un jeune espoir helvétique.

Évidemment cette liste est subjective et ne retransmet que mon ressenti devant les qualités de ces petits rougets. Pour corser l’affaire je vais faire cette liste dans l’ordre d’une composition d’équipe, semaine n°1 oblige : zoom sur le plus talentueux des gardiens de nationalité suisse (-21 ans) :

Yvon Mvogo – 19 ans – 2 sélections avec les -21 ans suisses – 2 ème gardien des Young Boys de Berne en Super League Suisse

Le petit Yvon voit le jour le 6 juin 1994 au Cameroun et débarque à 6 ans en Suisse. Sa famille s’installe à Marly  dans le canton de Fribourg. Titulaire de la double nationalité Helvético-camerounaise il opte jusqu’à ce jour pour sa patrie d’adoption et honore des sélections dans toutes les catégories de jeunes à partir des -15, il est l’actuel titulaire des cages des -21 ans.

La carrière du petit gardien débute dans le club de sa ville qui possède une section formation de bonne qualité, mais assez vite le FC Marly devient trop petit pour un gardien si talentueux, Yvon doit partir pour grandir. Son départ en direction des Young Boys de Berne à l’été 2011 est la suite logique d’une carrière qui commence à prendre forme. Très vite il s’impose comme un des futurs grand gardien du football suisse.

Pascal Zuberbühler (ex-gardien de la nati, 51 sélections) a officié comme entraineur des gardiens durant une saison chez les bernois et il se montre dithyrambique : « Mvogo a des prédispositions exceptionnelles, c’est un mec sympathique qui tracera son chemin, s’il ne change pas. Mais je pense qu’il peut très bien s’en sortir.  »

Il attendra le 17 août 2013 et un match facile de coupe de Suisse contre Veyrier pour débuter en professionnel, il réussira même à garder ses cages inviolées (8-0). Le petit nouveau devrait en théorie se contenter de disputer les premiers matchs de coupe car les cages bernoises sont gardées depuis des années par l’expérimenté Marco Wölfli qui semble convaincre le staff.

Une anecdote démontre toute la confiance placée en Mvogo par ses dirigeants, durant l’été 2013 l’autre grand espoir du club Roman Burki revient d’un prêt qui l’aura vu garder les cages zurichoises pendant la saison 2012-13. Étant totalement sous le charme du petit Mvogo, YB cède définitivement Burki au GCZ, rappelons que ce Roman Burki est aujourd’hui le favori pour être le numéro 3 en équipe de suisse !

"Le vent en poupe"
« Le vent en poupe »

Les vrais débuts du camerounais ont lieu en fin d’année 2013, et comme souvent chez les gardiens, il bénéficie de la blessure du titulaire. Marco Wölfli se pète le talon d’Achille, résultat le jeunot est propulsé titulaire jusqu’à la fin de saison … au minimum ! Sur ses premiers matchs il dégage une assurance et une sorte d’attitude de vieux routinier vraiment impressionnante pour un néophyte !  YB blinde son petit prodige en prolongeant son contrat jusqu’en juin 2018, en secret Yvon rêve d’un départ à l’étranger bien avant cette date là …

A suivre !

mvogo

9 thoughts on “« Les Suisses de demain » – E01 – Yvon Mvogo le gardien du temple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.