mar. Oct 27th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

« Les Suisses de demain » – Saison 2 – E04 – Saidy Janko : Un rouget chez les Red Devils

3 min read

Dans l’espoir de mieux vous faire connaitre le football suisse et sa relève nous partons chaque semaine à la découverte d’un jeune espoir helvétique, débutée la saison passée cette suite d’épisodes est à retrouver ici

Saison 2 – E4 : zoom sur un défenseur droit de nationalité suisse (-21 ans)

Saidy Janko – 18 ans – Manchester United – International -19 ans

JankoSaidy_699981

Parcours junior :

Saidy Janko est comme tant d’autres issu de la formation zurichoise, qui regroupe à elle seule plus d’un tiers des internationaux helvétiques du moment. L’helvético-gambien découvre le foot en junior dans le club de son quartier, le « Inter Club Zürich » qui encore aujourd’hui garde des photos du gamin en souvenir dans sa cantine. Comme tous les autres talents de la région, un premier dilemme se pose à lui : rejoindre l’historique club de Grasshopper ou son voisin et rival le FCZ qui, à défaut d’une histoire riche en succès, possède la meilleure équipe du moment. Il optera pour la seconde option.

Contrairement à une multitudes d’illustres jeunes qui ont suivi le même cheminement que notre latéral droit, Janko ne défendra (sans doute) jamais les couleurs du club zurichois. En septembre 2013 après d’intenses négociations il rejoint le grand Manchester United. Maigre consolation pour son club formateur qui touchera la coquette somme de 1.1 million de CHF.

A peine apparu avec la deuxième équipe du FCZ, il part dans un relatif anonymat du à son jeune âge. Espérons que le latéral droit saura se faire découvrir par le grand public.

Parcours professionnel :

Membre à part entière de l’équipe réserve mancunienne depuis son arrivée (19 matchs, 1 but) il a effectué ses débuts en professionnel récemment face au modeste club de MK Dons. Malheureusement la première tourne à la débâcle, mené 1-0 à la mi-temps par le pensionnaire de League One il est remplacé à la mi-temps par le volubile Van Gaal. Notons que sans lui ses coéquipiers prendront un 4-0, débuts difficiles.

Replacé dans un rôle de latéral très (trop?) offensif, Saidy Janko pourrait être le grand gagnant de l’arrivée du coach néerlandais, adepte d’un 3-5-2 dans lequel seul l’équatorien Valencia semble pouvoir occuper le côté droit. A suivre …

SAIDY-JANKO

Sélection nationale :

Actuellement sélectionné avec l’équipe de Suisse -19 ans, il devrait rejoindre sous peu le dernier échelon international junior si son temps de jeu continue de gonfler avec la réserve de Manchester United. Avant de défendre un jour les couleurs de l’équipe A ? Le chemin semble encore long avant de pouvoir y prétendre.

334540-f268efdb1add4f798fd50e1a8a9f36f5

Avenir :

Sous contrat jusqu’en juin 2017 il semble promis à une seconde saison avec les -21 ans, agrémentée de quelques apparitions avec l’équipe fanion. Grandiose pour un garçon qui fêtera ses 19 ans dans un mois! Attention toutefois à ne pas embrasser la même trajectoire que son illustre prédécesseur Frédéric Veseli qui était promit à une grande carrière après son Mondial – 17 ans remporté avec les rougets en 2009, il végète aujourd’hui en D4 anglaise. Alors tenons nous le digne héritier de Stephan Lichtsteiner ? Ou un simple espoir qui ne confirmera jamais ? Seul le dieu du football le sait …

Derby junior, à quand chez les grands ?
Derby junior, à quand chez les grands ?

6 thoughts on “« Les Suisses de demain » – Saison 2 – E04 – Saidy Janko : Un rouget chez les Red Devils

  1. Lui il faut vraiment le voir jouer (vs Chelsea surtout) ! Incroyable la facilité qu’il a à éliminer ses adversaires. Après il est vraiment en avance physiquement pour 19ans, n’empêche qu’avec tout le bien qu’en ont dit Scholes et Giggs, il semble qu’il va finir en équipe première un de ces jours.

    En tout cas, recevoir le prix du joueur de la réserve après une seule saison et être gradé en cours de saison dans le dernier échelon avant l’équipe pro augure tout de bon.

    J’ai eu un peu peur quand Van Gaal à signé Di Maria, qui occupe souvent l’aile droite, mais comme apparemment Angel va jouer en 10, ça ne laisse « que » Valencia comme adversaire 🙂

    1. C’est un vrai monstre, à voir si sur la durée son physique tient le coup.

      J’avais zappé son titre de meilleur joueur des -21 ans, c’est énorme !

      Dommage que Man U ne soit pas européen, moins de matchs donc moins de chance de le voir en équipe A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.