mer. Déc 11th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

« Les Suisses de demain » – Saison 3 – E1 – Musa Araz : Reculer pour mieux sauter !

4 min read

suisse

Dans l’espoir de mieux vous faire connaitre le football suisse et sa relève nous partons chaque semaine à la découverte d’un jeune espoir helvétique, les 2 premières saisons de cette suite d’épisodes sont à retrouver ici

Saison 3 – E1 : zoom sur un espoir de nationalité Suisse (-21 ans)

ArazMusa_571316

Musa Araz – 21 ans – Milieu axial – Le Mont LS – International -21 ans

Parcours junior :

Né en janvier 1994 à Fribourg le petit (par la taille et non le talent, je vous rassure) milieu fait ses gammes dans le meilleur club du canton, le FC Fribourg qui, aujourd’hui tente de sauver sa place en quatrième division helvétique (1ère Ligue) sous la férule de l’ancien international Philippe Perret (14 sélections). Destiné à finir par rejoindre le secteur de formation de Neuchâtel Xamax avec qui le club fribourgeois avait un partenariat pour les juniors il est, à 15 ans repéré et invité par le mastodonte du football Suisse, le FC Bâle à rejoindre un centre de formation réputé et performant, proposition évidement acceptée. L’histoire lui donnera raison, le club neuchâtelois connaitra la faillite pendant que le FC Bâle continue jusqu’à aujourd’hui de régner sur la Suisse.

Au FC Bâle il gravit les échelons sans grands problèmes jusqu’à se retrouver dès la saison 2012-2013 membre régulier de la seconde garniture rhénane qui évolue, avec succès, en troisième division Suisse, la 1er Ligue Promotion. Il totalise pas moins de 2200 minutes de jeu pour 6 buts marqués dans ce championnat censé donner sa chance aux jeunes pousses suisses en quête d’expérience et de confrontations avec des adultes indispensables pour faire le saut dans le monde professionnel sans se faire broyer physiquement.

Parcours professionnel :

Encore jamais aligné avec la première équipe du FC Bâle – il a eu droit au banc deux fois, face à Lausanne et St.Gall durant la saison 2013-14 – le dernier d’une longue lignée de talents sortis du centre de formation bâlois décide, à l’instar de nombreux de ses confrères (Salvi, Corbaz, Aliji) de reculer pour mieux revenir, plus aguerri, plus mordant et plus compétent. Direction la Challenge League (2ème division Suisse) où le néo-promu Le Mont LS l’accueille en prêt pour une saison. Ses 6 premiers mois sont une réussite, titulaire, performant, Araz dévoile son talent à ceux qui ne l’avait pas encore découvert. Toutefois son club est, contrairement au natif de Fribourg, sur la pente descendante et occupe désormais la place peu enviable de lanterne rouge auparavant occupée par le FC Bienne. Le second tour risque d’être compliqué, sans un sursaut d’orgueil et un esprit d’équipe sans faille, le maintien semble un objectif difficilement réalisable pour le club tourmenté qu’est le Mont LS.

Sélection nationale :

Appelé par les différents sélectionneurs juniors au fil de sa carrière il collectionne les apparitions sous le maillot à croix-blanche. Membre de l’équipe M21 lui qui vient de les fêter le 17 janvier dernier est à la croisée des chemins, bientôt trop vieux pour les juniors mais pas encore prêt pour l’équipe A. Il va devoir passer la vitesse supérieure dans un avenir proche. Également en possession de la nationalité turque il semble décidé à rester fidèle au pays qui lui a permit de devenir ce qu’il est aujourd’hui, sagesse quand tu nous tiens.

Avenir :

Le FC Bâle confirme qu’il compte sur son jeune poulain qui contrairement à son coéquipier Aurélien Chappuis par exemple, est uniquement prêté au club lausannois et bonne nouvelle, son contrat qui expirait en fin de saison vient d’être prolongé jusqu’en juin 2016 avec une option pour une année supplémentaire ! De là à envisagé une incorporation dans l’effectif du grand FC Bâle dès cette été le chemin à parcourir semble encore long tant l’écart de niveau est criant, seul un second prêt dans une équipe de Super League ou même à l’étranger lui permettra d’engranger l’expérience et le temps de jeu nécessaire pour être un candidat crédible pour le FC Bâle qui, grâce à la grande qualité de sa formation peut se permettre de faire un tri dans ses pépites qui feraient le bonheur de nombreux autres clubs en Suisse. Verra-t-on un jour Musa Araz avec le maillot rouge et bleu sur la pelouse du St. Jakob-Park ? Le football a ceci de particulier qu’il nous réserve d’innombrables surprises et ça tombe bien, nous en sommes tous avides !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.