mer. Oct 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Présentation de la Raiffeisen Super League suisse 2016/2017 !

8 min read

Alors que les Suisses restent frustrés par les résultats de l’équipe nationale qui s’est faite éliminer aux penaltys face à la Pologne. Cette déception va sans doute prendre fin avec la reprise du championnat ce week-end.

La saison précédente fut passionnante, enfin en mettant de côté la course au titre que le FC Bâle a monopolisé en terminant le championnat avec 14 points d’avance sur Young Boys. En plus d’être champions, les bâlois ont eu la meilleure attaque ainsi que la meilleure défense.  Pourtant, le meilleur buteur de la saison 2015-2016 était un joueur de Grasshoppers, Munas Dabbur, qui marqua 19 buts en 35 matchs. Cependant, le joueur ayant le meilleur ratio match/but est ce bon vieux Guillaume Hoarau avec 18 buts en 22 matchs. En ce qui concerne les passeurs, Yoric Ravet a terminé à la première place avec 18 assists en 36 matchs ! A noter que dans ce classement, à la deuxième place, se trouve aussi le meilleur buteur du championnat, Munas Dabbur. Pour ceux qui sont friands de statistiques, il y a eu 566 buts inscrits dont 15 autogoals, 65 penalties sifflées pour 54 transformés, 43 nationalités présentes. Celui qui a le plus subit de fautes est Breel Embolo avec 87. Il ne sera plus là cette saison pour garder de très prestigieux record Le FC Zurich est relégué en Challenge League alors qu’ils ont remporté la Coupe de Suisse, une maigre consolation pour les supporters.

Le Championnat Suisse a quelques particularités pour les néophytes. En effet, il y a 10 équipes qui s’affronteront quatre fois, deux fois à domicile et deux fois à l’extérieur. La première partie de championnat se déroule de mi-juillet à la mi-décembre et reprend début février et se termine fin mai. Ce qui donne 180 matchs durant la saison.

Pour cette année, le FC Bâle est qualifié directement pour la Ligue des Champions. Young Boys devra passer par les phases qualificatives. Pour l’Europa League, Lucerne et Grasshoppers devront aussi passer par les tours préliminaires…


FC Bâle

FC Bâle

Surnom : FCB, les Rhénans

Stade : Parc Saint-Jacques (42’500 places)

Entraîneur : Urs Fischer

Couleurs : Rouge et bleu

Club créé en 1893, c’est l’équipe de la décennie en Suisse. Remportant sept titres consécutifs de 2010 à 2016. Il s’agit du deuxième club le plus titré du pays. Il est le grand favori pour remporter un huitième titre de champion. Le FC Bâle possède un super centre de formation, on ne compte plus le nombre de talents sortis du club. Egalement qualifiés en Ligue des Champions, nul doute qu’ils sauront bien gérer l’effectif comme à leur habitude.

Arrivées: 

Éder Balanta (River Plate/ARG), Kevin Bua (Zürich), Seydou Doumbia (Newcastle/ENG), Mohamed Elyounoussi (Molde/NOR), Omar Gaber (Zamalek/EGY), Dereck Kutesa (Servette), Djordje Nikolic (Jagodina/SRB), Blas Riveros (Olimpia Asuncion/PAR), Geoffroy Serey Die (Stuttgart/GER)

Départs: 

Naser Aliji (Kaiserslautern/GER), Philipp Degen (arrêt de la compétition), Breel Embolo (Schalke/GER), Cedric Itten (Luzern), Behrang Safari (Malmö/SWE), Walter Samuel (arrêt de la compétition)


Grasshoppers Zurich

Grasshopers

Surnom : GC ou les Sauterelles

Stade : Letzigrund (26’104 places)

Entraîneur : Pierluigi Tami

Couleurs : Bleu et blanc

Le Grasshoppers Zurich est le club le plus titré de Suisse avec 27 titres de champion. Créé en 1886 par un étudiant anglais, il choisit de donner au club les couleurs de Blackburn Rovers dont il était supporter. Il fait partie des équipes à pouvoir titiller son grand rival le FC Bâle, les matchs entre ces deux équipes sont souvent chauds, tout comme ceux contre le FC Zürich qui est le derby.

Arrivées: 

Lucas Andersen (Willem II/NED), Levent Gülen (Vaduz), Numa Lavanchy (Lausanne), Ridge Munsy (Thun), Rúnar Már Sigurjónsson (Sundsvall/SWE)

Départs: 

Moritz Bauer (Rubin Kazan/RUS), Munas Dabbur (Red Bull Salzburg/AUT), Noah Loosli (Wohlen), Georgi Milanov (CSKA Moskva/RUS), Philippe Senderos (Sans club), Shani Tarashaj (Everton/ENG)


Lausanne Sport

Lausanne-Sport

Surnom : LS

Stade : La Pontaise (15’850 places)

Entraîneur : Fabio Celestini

Couleurs : Bleu et blanc

Fondé en 1896, le promu s’appelait FC Montriond-Lausanne jusqu’en 1920 où il deviendra Lausanne-Sport mais ses origines remontent en 1860 à la création du ‘Lausanne Football and Cricket Club’ par des étudiants anglais. Le club fait faillite en 2003 et retombe en 4e division Suisse. Il aura fort à faire pour éviter la relégation qui se jouera surement avec Lugano et Vaduz mais on ne sait jamais, le club entraîné par Fabio Celestini (ex-Troyes, Marseille) pourrait surprendre.

Arrivées: 

Musa Araz (Winterthur), Marcus Diniz (Padova/ITA), Juan Esnaider (Toledo/ESP), Paolo Frascatore (Reggiana/ITA), Benjamin Kololli (Young Boys), Andrea Maccoppi (Chiasso), Francesco Margiotta (Santarcangelo/ITA), Yeltsin Tejeda (Evian/FRA), Gabriel Torres (Zamora/VEN)

Départs: 

Adrian Alvarez (Vasteras/SWE), Arnaud Bühler (Wil), Fabio Carvalho (Le Mont), Romain Dessarzin (Winterthur), Santiago Feuillassier (Le Mont), Jetmir Krasniqi (Le Mont), Numa Lavanchy (Grasshopper), David Marazzi (Le Mont), Walter Pandiani (arrêt de la compétition), Gianmarco Paulis (Sans club), Quentin Rushenguziminega (Yverdon), Hélios Sessolo (Le Mont).


FC Lugano

FC-Lugano

Surnom : Bianconeri

Stade : Comunale Cornaredo

Entraîneur : Andrea Manzo

Couleurs : Noir et blanc

Créé en 1908, le club est mis en faillite en 2003 et rétrogradé en 4e division Suisse et prendra le nom d’AC Lugano. En 2004, Lugano fusionne avec un autre club de la région, le FC Malcantone Agno. En 2008, avec l’accord de tous les dirigeants du club, le AC Lugano redevient le FC Lugano. Les Bianconeri sont les seuls représentants Tessinois (région où on parle italien). Tout le monde pensait qu’ils allaient terminer à la dernière place lors de la saison 2015-2016 mais que nenni, ils sont toujours là grâce à un Zeman qui a fait un super boulot ! Malheureusement, Zeman est parti, et ils devront batailler dur pour éviter la relégation.

Arrivées: 

Andrea Manzo (entraîneur/U21), Assan Ceesay (U21), Vladimir Golemic (Chiasso), Davide Mariani (Schaffhausen), Dragan Mihajlovic (Chiasso), Ofir Mizrachi (Kiryat Shmona/ISR), Francesco Russo (Aarau), Fulvio Sulmoni (Thun), Ivan Varone (Chieti/ITA), Bálint Vécsei (Lecce/ITA)

Départs: 

Zdenek Zeman (entraîneur), Alessio Bellante (?), Niko Datkovic (Rijeka/CRO), Igor Djuric (?), Anastasios Donis (?), Christos Donis (?), Matias Malvino (?), Nikola Milosavljevic (Chiasso), Matteo Tosetti (Thun), Alex Valentini (?)


FC Lucerne

FC Lucerne

Surnom : ?

Stade : Swisspoarena

Entraîneur : Markus Babel

Couleurs : Bleu et blanc

L’équipe a été fondée en 1901 et a la particularité d’avoir changé 17 fois de niveau : 9 promotions et 8 relégations, ce qui est le record en Suisse. Malgré sa troisième place obtenue lors de la saison 2015-2016, je pense qu’elle terminera au milieu de classement.

Arrivées: 

Ricardo Costa (Granada/ESP), Simon Enzler (U21), Simon Grether (Wohlen), Cedric Itten (Basel), Tomi Juric (Roda/NED), Stefan Knezevic (U21), Jonas Omlin (Le Mont)

Départs: 

Nico Brandenburger (?), Lorenzo Bucchi (Aarau), Frane Cirjak (?), Clemens Fandrich (Erzgebirge Aue/GER), Michael Frey (Young Boys), Kaja Rogulj (?), Sebastian Schachten (FSV Frankfurt/GER), Yannick Schmid (Wohlen), Samed Yesil (?)


FC Sion

FC_Sion

Surnom : les Sédunois

Stade : Tourbillon ( 14’283 places)

Entraîneur : Didier Tholot

Couleurs : Rouge et blanc

Créé en 1909, le FC Sion et son célèbre président Christian Constantin ne seront surement pas champions mais ils ont tout pour faire bonne figure. Le club à la particularité d’avoir participé à 13 finales de Coupe Suisse et de les avoir toutes gagnées !

Arrivées: 

Chadrac Akolo (NE Xamax), Arthur Boka (Malaga/ESP), João Castanheira (U21), Nicolas Lüchinger (Chiasso), Freddy Mveng (NE Xamax), Ahmet Ozcan (U21), Paulo Ricardo (Santos/BRA)

Départs: 

Gabriel Cichero (?), Xavier Kouassi (New England Revolution/USA), Vincent Rüfli (?), Vilmos Vanczak (?), Andris Vanins (Zürich), Kay Voser (Zürich)


FC Saint Gall

FC_St._Gallen

Surnom : les Brodeurs

Stade : AFG Arena

Entraîneur :  Josef Zinnbauer

Couleurs : Vert et blanc

Les Brodeurs ont été créés en 1879 et fusionnent avec le FC Viktor St. Gallen en 1896 et en 1898 avec le FC Phönix St. Gallen. Depuis, 1965, les saint-gallois ont toujours joué entre la première et la seconde division. Le FC Saint-Gall fera surement le même parcours que la saison saison dernière mais on ne sait jamais sur un malentendu.

Arrivées: 

Roman Buess (Thun), Seifedin Chabbi (Austria Lustenau/AUT), Mohamed Gouaida (Karlsruhe/GER), Kofi Schulz (Bienne), Nzuzi Toko (Eskisehirspor/TUR)

Départs: 

Dzengis Cavusevic (Zürich), Daniel Dziwniel (Zaglebie Lubin/POL), Batuhan Karadeniz (?), Marco Mathys (Vaduz), Daniele Russo (?), Edgar Salli (?), Pascal Thrier (Aarau), Geoffrey Tréand (Aarau)


FC Thoune

FC-Thun

Surnom : les Bernois

Stade : Stockom Arena (10’350 places)

Entraîneur : Jeff Saibene

Couleurs : Rouge et blanc

Le FC Thoune fera, tout comme le FC Saint-Gall, le même parcours que la saison dernière. Le club a souvent été ébranlé pour des faits par très reluisants. Des joueurs du FC Thoune auraient violé une femme en 2005, et en 2007 douze joueurs du club avaient été interpellés car ils étaient accusés d’actes d’ordre sexuel sur une mineure de 15 ans…

Arrivées: 

Carlinhos (Aarau), Omer Dzonlagic (U21), Christian Fassnacht (Winterthur), Joël Geissmann (Wohlen), Ivan Markovic (U21), Matteo Tosetti (Lugano)

Départs: 

Roman Buess (St. Gallen), Ridge Munsy (Grasshopper), Marco Rojas (?), Michael Siegfried (?), Fulvio Sulmoni (Lugano), Nicola Sutter (Winterthur), Sandro Wieser (?), Andreas Wittwer (?), Gonzalo Zarate (Vaduz)


FC Vaduz

FCVaduz

Surnom : ?

Stade : Rheinpark (6’127 places)

Entraîneur :  Giorgio Contini

Couleurs : Rouge et blanc

Vaduz ? Mais c’est pas du Liechtenstein (écrit juste dès la 1ère fois !) ça ? Et bien oui, le championnat Suisse accueille un club liechtensteinois ! Et il est pour la deuxième année consécutive en SuperLeague. Le club a remporté a 44 reprises la coupe du Liechtenstein. Si tu veux en savoir plus à son sujet, n’hésites pas à lire ce papier de 2014.

Arrivées:

Maurice Brunner (Bienne), Ramon Cecchini (Winterthur), Yones Felfel (U23), Maximilian Göppel (Balzers), Marco Mathys (St. Gallen), Marvin Pfründer (Köniz), Benjamin Siegrist (Wycombe Wanderers/ENG), Matthias Strohmaier (Bayern München B/GER), Gonzalo Zarate (Thun)

Départs: 

Mauro Caballero (?), Thomas Fekete (Young Boys), Levent Gülen (Grasshopper), Robin Kamber (Winterthur), Daniel Kaufmann (Chiasso), Oliver Klaus (?), Armando Sadiku (Zürich), Florian Stahel (Wohlen), Manuel Sutter (Winterthur), Joel Untersee (?), Nick Von Niederhäusern (?)


Young Boys Berne

BSC_Young_Boys

Surnom : YB

Stade : Suisse ( 31’783 places)

Entraîneur : Adi Hütter

Couleurs : Jaune et noir

Créé en 1898, les Young Boys de Berne seront un sacré challenger au FC Bâle qui a conservé tous ces joueurs importants  et qui a procédé à deux trois retouches intelligentes.

Arrivées: 

Nicolas Bürgy (Wohlen), Kwadwo Duah (U21), Thomas Fekete (Vaduz), Michael Frey (Luzern), Linus Obexer (U21), Thorsten Schick (Sturm Graz/AUT)

Départs: 

Benjamin Kololli (Lausanne), Raphaël Nuzzolo (NE Xamax), Philipp Zulechner (Freiburg/GER)

1 thought on “Présentation de la Raiffeisen Super League suisse 2016/2017 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.