mar. Nov 12th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Résumé de la 23e journée de Super League Suisse

3 min read

Dedieu Dedieu,

T’es déjà de retour enflure. Tu veux déjà t’empresser de lire les aventures des plus grands footballeurs de la planète ? Oui ne sous-estimons pas les joueurs helvétiques. Donc la voila, cette fameuse 23 eme journée, cette journée qui marque le début de mon aventure sur TLMSF, et qui marque ta découverte, cher lecteur adoré, de ce qui est, à mes yeux et n’en déplaise à Petit Pont Moulon, le plus beau championnat du monde. Il y en a eu des événements ce week-end. Rino Gattuso continue son aventure a Sion, en tant qu’entraîneur-joueur, Streller continue de marquer des buts à foison, Chris Malonga des buts tous plus beaux les uns que les autres. Bref. Du pur travail suisse. Coup de projecteur sur les équipes francophones :

FC Sion- Lausanne Sport : Ne nous le cachons pas. Il est la principale attraction de la Super League. Le digne héritier de la tradition milanaise, le coéquipier du plus grand finisseur de tous les temps. Oui Rino Gattuso joue à Sion et il nous fait « kiffer » comme vous dites. Il est reste sur le banc le molosse, préférant dicter les consignes du bord de la pelouse plutôt que de s’investir et de rentrer en jeu. Mais dès la 15 eme minute, Malonga, ouvrit le score d’une frappe croisée lumineuse. Le joueur congolais prêté par Monaco est sans doute la plus grosse attraction sur les bords du Lac Leman, grâce a une technique fine et efficace. Oui, il porte son équipe sur les épaules. Ou plutôt sur ses pieds. Le remplaçant de Gattuso au milieu de terrain fut exclu. Il a donc suivi les préceptes de son gourou.

HOMME DU MATCH : Malaury Martin. Le milieu de terrain français amène la pointe de zeste pour accompagner Malonga.

Lucerne- Servette de Geneve : Le choc des mauvais. Le choc du bas de classement. Le Pescara-Sienne suisse, le Brest-Nancy helvétique. Une question de survie pour Servette qui se devait de relancer la machine pour essayer de revenir sur ses adversaires d’un soir. Raté. Dès la 26 eme, Lucerne ouvre le score grâce à Muntwiler. Mais là, alors que tout espoir semblait perdu et que les flammes de la débande brûlaient les pieds des genevois, Goran Karanovic égalise. Explosion de joie ( NB : une explosion de joie en Suisse est tout à fait minimale. On entend grand maximum un «  Yes » lointain. ‘Sont cons ces suisses…). Toujours 5 pts de retard pour Servette sur Lucerne, 1er non relégable.

HOMME DU MATCH : Joao Barroca. Le gardien des Grenats genevois a été intraitable, entretenant les espoirs de maintien du club.

Dans les autres matchs, St Gall a été défait par le leader Grasshopers, qui filent tranquillement vers une place en Ligue des Champions. ALLO QUOI, les sauterelles en Ligue des Champions. Et pourquoi pas les sangliers sedanais tiens. GC a ouvert le score par Anatole Ngamukol après 89 secondes de jeu, et le capitaine Salatic amena la marque a 2-1 a la 56 eme minute. Nushi termina le travail. Du cote du FC Bale, opposé auxYoung boys, Alexander Frei a fait parler la poudre. Auteur d’un but et d’une passe décisive sur un superbe but en retourne de son défenseur central. Streller, meilleur buteur du championnat y alla aussi de sa patte. (3-0). Zurich massacra quant à lui Thune 4 a 0. A noter une fouine qui s’incrusta sur la pelouse et mordu un joueur. RIEN DE PLUS NORMAL DEDIEU. Je suis sympa, je te mets le petit lien pour La Fouine se clasher avec des suisses, et pas Booba http://www.20min.ch/ro/sports/football/story/Une-fouine-s-me-le-trouble-lors-de-Thoune—Zurich-29210482. EXCLUSIVITE TLMSF MEC. (presque)

Allez, à la semaine prochaine ou bien !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.