mer. Août 21st, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Rumeur à l’OL : qui est Djibril Sow ?

5 min read

Le printemps est arrivé, la fin de saison approche avec lui et donc les rumeurs de transfert florissent. Dernière en date dans l’axe Suisse-France : Djibril Sow, milieu axial des Young Boys, serait une piste du côté de l’Olympique Lyonnais. Afin de renseigner nos amis d’en aval du Rhône, nous vous avons concocté avec @HoppSuisse une petite présentation de ce jeune joueur, néo-international Suisse, méconnu en France.

Djibril Sow avec YB en mars 2018 (crédit photo: Urs Lindt, freshfocus)

Son parcours

Né le 3 février 1997 à Zürich, Djibril Sow rejoint le centre de formation du FC Zürich en 2013, à l’âge de 16 ans. Après une année passée avec les U18 du club et une autre saison (20 apparitions) avec la réserve du club en 3e division suisse, le Borussia Mönchengladbach remarque son talent et décide de le recruter en 2015.

Avec le club allemand, il jouera 32 matchs avec la réserve en 4e division ainsi que 3 petites apparitions avec l’équipe première lors de la saison 2016-2017 (2 en Coupe, 1 en Bundesliga, pour un total d’environ 15 minutes). En quête de temps de jeu, il fera le choix, comme d’autres jeunes Suisses avant lui, de revenir au pays pour poursuivre sa progression. Young Boys étant à la recherche d’un jeune milieu de terrain pour remplacer Denis Zakaria (parti à… Mönchengladbach !) dans son effectif, l’affaire est conclue et Sow rejoint le club bernois à l’été 2017.

Arrivé dans la capitale suisse, Djibril Sow s’impose rapidement comme un titulaire indiscutable au sein de la formation bernoise. Souvent associé à l’expérimenté Sékou Sanogo dans l’axe du milieu de terrain, il apprend vite et disputera au final 38 matchs lors de la saison 2017-2018 (27 en championnat, 5 en Coupe, et 6 dans les compétitions européennes). Lors de cette saison, les Young Boys seront champions de Suisse, empochant leur premier titre depuis 1986 et mettant fin à la suprématie du FC Bâle sur le football suisse.

La saison 2018-2019 est également à marquer d’une pierre blanche pour Djibril Sow. Le jeune milieu axial a en effet goûté aux grandes soirées européennes en disputant 6 matchs lors de la phase de groupe de la Ligue des Champions et a également fait ses débuts en équipe nationale suisse face à l’Islande (victoire helvète 6-0). Cet hiver, il a été élu meilleur jeune joueur 2018 par la Swiss Football League. En championnat, il est désormais un titulaire indiscutable et devrait même être amené à devenir le patron à mi-terrain depuis le départ de Sékou Sanogo cet hiver.

Ses caractéristiques

Djibril Sow est un milieu axial assez complet. Rapide pour un joueur évoluant à ce poste, il dispose aussi d’une qualité de passe supérieure à la moyenne. Globalement, ses caractéristiques lui confèrent une bonne capacité à se projeter vers l’avant grâce également à une bonne vision du jeu.

Sortie de balle, passe brisant une ligne, bon appel de balle et course pour lancer la contre-attaque. Enfin, un renversement de jeu avec cette transversale (YB 3-1 GC, 11.03.2018)

Coup d’oeil pour remarquer l’appel de l’attaquant suivi d’un bon centre (Xamax 1-4 YB, 16.12.2018)

C’est également un joueur assez technique et doté d’une bonne qualité de frappe.

Positionnement en retrait en phase offensive qui permet de mettre à profit sa vision du jeu. Petite talonnade qui se transforme en passe décisive (YB 3-2 Saint-Gall, 31.03.2019)

A nouveau, un placement en retrait suivie d’une reprise directe de son mauvais pied (YB 3-1 GC, 11.03.2018)

Son âge parle également en sa faveur : à tout juste 22 ans, il a encore un gros potentiel à exploiter et fait partie de cette génération d’espoirs qui est amenée à composer l’équipe nationale suisse dans le futur (avec Zakaria, Elvedi, Akanji, déjà bien présents dans le cadre de la Nati, mais aussi avec les autres néophytes comme Albian Ajeti ou son coéquipier de club Kevin Mbabu). Sous la houlette d’un entraîneur sachant faire progresser les jeunes, il pourrait s’imposer comme un bon joueur de Ligue 1.

Ses points d’amélioration se situent sur ses capacités défensives : il manque d’une certaine assurance et perd une trop grande quantité de duels à mi-terrain. Il démarre parfois avec un temps de retard sur ses adversaires et sa vitesse ne parvient pas toujours à compenser ces manquements, ce qui pose relativement peu de problèmes dans un championnat avec une opposition moyenne comme c’est le cas en Suisse mais qui s’avère plus problématique au très haut niveau.

L’avis de la rédaction

Nous sommes globalement favorables à un transfert de Djibril Sow à l’OL. Les joueurs évoluant dans les championnats suisses s’exportent bien, notamment en Allemagne et en Italie, et voir des grands clubs d’autres pays s’intéresser à eux montre que notre formation est efficace. Sow en particulier dispose d’un grand potentiel et est promis à un bel avenir. Évoluer dans un club régulièrement européen et réputé pour la qualité de sa formation, dans un championnat d’un niveau supérieur à la Super League suisse, semble être un bon palier à passer pour lui, à condition d’évoluer sous les ordres d’un coach qui sache s’y prendre avec les jeunes joueurs.

Pour Lyon, c’est un transfert qui peut s’avérer intéressant : plutôt un joueur destiné, tout du moins au départ, à jouer des bouts de match et faire tourner l’effectif, il peut prendre une grande envergure si sa progression est bien gérée. Il devrait être capable de s’adapter facilement, ayant déjà vécu une expérience à l’étranger et étant habitué au français (YB est un club avec énormément de francophone dans son cadre).

Vous êtes convaincus ? N’hésitez pas à nous le faire savoir sur notre compte twitter @HoppSuisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.