mer. Oct 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Suisse 2018/19 – FC Sion : se sauver le plus vite possible

4 min read

La saison 2017-18 n’a pas été de tout repos pour les supporter du FC Sion. Angoissés, anxieux, stressés de voir leur équipe s’effondrer mais qui, finalement, parvient à se maintenir. Nous avons aussi assisté aux nouvelles frasques de Christian Constantin qui s’en va gifler Rolf Fringer à la fin d’un match et comme chaque année, on se demande bien qu’est-ce que le président va faire de « foufou » pour la nouvelle saison.

La saison 2017-18

Le championnat débute avec Paolo Tramezzani qui arrive au FC Sion avec une jolie petite côte dû au fait qu’il avait réussi à sauver un  FC Lugano complètement à la traine en championnat. 11 victoires, 2 nuls et 5 défaites. Malheureusement, après deux premiers matchs et autant de victoires sur le FC Thoune et le Lausanne-Sport, la suite n’est pas aussi belle que prévu.

La Coupe d’Europe, ils ne passeront pas le 3e tour qualificatif pour l’Europa League. Un parcours en Coupe d’Europe arrêté au 2e tour face au Stade Lausanne-Ouchy (Promotion League). En championnat, 7 défaites, 5 nuls et 3 victoires. C’est le bilan de Tramezzani à tête du FC Sion. Le match nul contre Lugano (qui était alors dernier au classement et en plus jouait à 10 au Tourbillon) a eu raison de sa peau. C’en était trop pour Constantin. Ciao Tramezzani.

Les Valaisans ne sont pas restés longtemps sans entraîneur. Christian Constantin a vite pris contact avec son ancien joueur, Gabri, pour le mettre à la tête de l’équipe n°1. Là aussi, les supporters sédunois imaginaient Sion avec un style à la barcelonaise mais leur équipe n’y arrivait pas, tant en attaque, trop poussive, qu’en la défense, tellement fébrile. Le bilan pour Gabri n’est guère mieux que son prédécesseur : quatre points en huit rencontres. Sion était vraiment au plus bas, à tel point que même son président alla déclarer à la presse que si quelqu’un souhaitait gagner beaucoup d’argent, il fallait miser sur la relégation du FC Sion (Est-ce que quelqu’un a tenté le pari ?). Gabri est viré dès le premier match de la reprise en février. Ciao Gabri.


Pour revivre la préparation hivernale du FC Sion, où on imaginait tous déjà le pire pour les Valaisans…


« J’habite dans un petit village et je vous assure que j’ai entendu parler de relégation chaque jour pendant trois mois, je ne dormais pas bien… »

La situation du FC Sion à l’époque préoccupait les gens. Les spéculations sur le successeur de Gabri allaient bon train mais Christian Constantin finit par trouver une solution en interne en posant l’entraîneur des M21, Maurizio Jacobacci, à la barre de son club en grand danger de naufrage. Et là, ça marche !

Le FC Sion enchaîne les résultat et termine même 6e, à 2 points de l’Europe. Sept victoires, 4 nuls et 6 défaites avec en prime l’un des matchs les plus aboutis face à Thoune et une éclatante victoire 7 à 2. La relégation évitée, le jeune Maceiras déclara : « J’habite dans un petit village et je vous assure que j’ai entendu parler de relégation chaque jour pendant trois mois, je ne dormais pas bien…« . Le boss Constantin est tellement satisfait du travail effectué que le coach est prolongé pour la nouvelle saison, chose rare en Valais..

 

Le mercato (au 16 juillet 2018)

Comme chaque année, nous avons le droit à des tonnes de changements chez les Valaisans, résumons le donc simplement..

Ils arrivent au club :

Gardiens : Anthony Maisonnial (Saint-Etienne)

Défenseurs : Ayoub Abdellaoui (USM Alger), Hervé Epitaux (U-21), Raphaël Rossi (Boavista)

Milieux : Baltazar (Vila Nova-Brésil)

Attaquants : Nasser Daoudou (U-21), Moussa Djitté (Niary Tally-Sénégal), Yassin Fortune (Arsenal), Philippe (Vila Nova-Brésil), Roberts Uldrikis (RFS-Lettonie)

Ils quittent le club :

Gardiens : Yanick Hofer (FC Wohlen pour CHF 0.-)

Défenseurs : Eray Cümart (FC Bâle-Retour prêt), Federico Dimarco (Inter pour 7 millions d’Euros),  Ivan Lurati (FC Chiasso-Retour prêt), Paulo Ricardo (Sans club),  Elsad Zverotic (Aarau)

Milieux : Nicky Medja (Fiorentina),  Salih Uçan (Fenerbahçe-Retour prêt)

Attaquants : Matheus Cunha ( RB Leipzig pour 15 millions d’Euros), Pelé Mboyo (KV Kortrijk), Marco Schneuwly (FC Aarau), Alexander Succar (Sporting Cristal-Retour prêt)

Les objectifs

L’objectif numéro 1 du FC Sion est le maintien le plus vite possible.  Avec Maurizio Jaccobacci aux commandes pour assurer une stabilité, les Sédunois semblent avoir de bonnes chances d’y arriver. Lors de la conférence de presse d’avant-saison, l’entraîneur a dit espérer que l’équipe allait se nourrir de l’élan de fin de championnat pour bien lancer cette nouvelle saison. Néanmoins, il a précisé qu’il n’a pas d’objectif particulier en ce moment car il attend d’en savoir plus sur la valeur de son groupe.

 

Les pronos’ de la rédac’

Axel : 7e place

Benji : 7e place

Clément : 5e place

Jonathan : 4e place

Salim : 7e place

Moyenne : 6e place

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.