jeu. Juin 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Suisse 2018/2019 – Neuchâtel Xamax : le retour dans l’élite

3 min read

Après six années passées loin de l’élite, Neuchâtel Xamax revient en Super League ! Le club ayant fait faillite en 2012, reparti en 5e division, sort d’une très belle saison en Challenge League et a décroché sa promotion pour retrouver l’élite.

La saison 2017-2018

Dès le début de la saison, on dégage deux favoris pour la montée en Super League : Neuchâtel Xamax et  Servette. Xamax sort de deux saisons en Challenge League très honorables puisque les xamaxiens obtiennent la 2ème place deux fois de suite (derrière  Lausanne en 2015/2016, et Zürich en 2016/2017). Les Neuchâtelois profitent donc du statut de favori devant Servette qui sera leur principal concurrent. Vaduz, qui descend de la Super League, n’est pas perçu comme un concurrent direct. Dès le début de saison les deux équipes se font surprendre par Schaffhouse qui occupe la première place. Mais rapidement, Servette et Xamax vont confirmer leur statut de favori et Schaffhouse va laisser sa première place aux dépends de Servette et Xamax.

En fin d’année 2017, le match entre Servette et Xamax a surement été l’un des tournants de la saison. En effet, il a fallu attendre les derniers instants du match pour voir Xamax égaliser et inscrire le but de la victoire qui assoma totalement les servettiens et se retrouvent avec huit points supplémentaire sur les grenats.

Début 2018, Xamax occupe donc seul la tête du championnat et Servette se retrouve loin derrière. L’écart continuera de se creuser et Xamax, fort de sa régularité et de son abnégation, décroche sa promotion à la 29e journée, soit 7 journée avant la fin du championnat. Six ans après avoir fait faillite, les Rouges et Noirs retrouvent le plus haut niveau du football suisse. Comme quoi avoir un vrai coach dans ses rangs peut faire la différence.

 


Pour aller plus loin : Neuchâtel Xamax, la renaissance


Le mercato (au 12 juillet 2018)

Xamax se sépare de cinq joueurs : Marco Delley qui avait rejoint  le club durant l’hiver sans s’imposer est parti rejoindre les rangs du Stade Nyonnais, Astor Kilezi, Steve Lawson et Bruno Mota se retrouvent sans club, Elvis Bratanovic signe au FC Sursee. Linus Obexer repart à YB qui l’avait prêté et Loïc Jacot est lui prêté à Lucerne.

Côté arrivées, Xamax recrute tout d’abord Ahmed Koné, milieu offensif ivoirien de 30 ans, en provenance du KF Feronikili (Kosovo). Il a évolué par le passé au Japon, Roumanie ou encore en Albanie. Xamax recrute également deux attaquants : le meilleur buteur de Schaffhouse Tunahan Çiçek et Kamel Ademi, qui vient de la réserve d’Hoffenheim. Ce dernier est un grand espoir de l’attaque neuchâteloise, mais rappelons qu’il sort d’une grave blessure à Hoffenheim. Enfin, Miguel Santana Luna vient renforcer la défense de l’équipe.

 

Les objectifs

Logiquement, l’objectif de la saison pour Xamax est le maintien. Arrivé en Super League en seulement six ans est déjà une belle performance, il faut maintenant garder la régularité qu’a connu le club au plus haut niveau du football suisse. Et cela ne va pas être une tâche aisée. En effet le barrage entre le 9e de Super League et le 2e de Challenge League ayant été remis en place, Xamax va devoir finir 8e de Super League pour éviter avec certitude la relégation. Xamax, bien qu’étant un grand nom du football suisse, sera le petit poucet de cette édition de la Super League.

 

Les pronos de la rédaction

Axel : 8e

Benjamin : 9e

Clément : 6e

Jonathan : 6e

Salim : 9e

Moyenne : 8e

 

1 thought on “Suisse 2018/2019 – Neuchâtel Xamax : le retour dans l’élite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.