dim. Oct 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Suisse 2018/2019 – Saint-Gall : regarder vers le haut

3 min read

Le FC Saint-Gall est l’un de ces clubs qui a gagné la réputation de club ascenseur. En effet, avec 2 relégations et 3 promotions quasi successives depuis 2008, les Brodeurs ont souvent été vus comme une des formations les plus faibles de Super League. Cette saison, pourtant, ils ont déjoué les pronostics, malgré leur 5e place peu flatteuse.

La saison 2017-2018

En effet, les Saint-Gallois, mise à part une 3e place surprise en 2013, n’ont jamais vraiment vécu de bonne saison en Super League ces 15 dernières années. Pourtant, cette saison, sous la houlette de Giorgio Contini (maintenant au  Lausanne-Sport) le club s’est métamorphosé pour se retrouver à batailler dans la première partie de tableau pour les places européennes, allant même parfois jusqu’à se payer le luxe de titiller les mastodontes Bâle et YB.

 

Pratiquant alors un jeu plaisant et portés par un public enthousiaste (12’600 spectateurs en moyenne, 3e meilleure affluence de la ligue), les Brodeurs pouvaient donc espérer accrocher une troisième place qui aurait égalé leur performance de 2013. Seulement, la direction du club a changé en milieu de saison et avec elle a été opéré un changement d’entraîneur. Au revoir Giorgio Contini et bonjour (l’intérimaire) Boro Kuzmanovic. Ironiquement, on pourrait aussi dire “au revoir 1.54 points par match, bonjour 0 point sur les 5 derniers matchs de la saison”. Il est peu dire que le changement de coach à ce moment là de la saison fut un mauvais choix, le club passant d’une solide 4e place (avec les yeux rivés sur le podium)  à une 5e place (avec les yeux rivés sur  Thoune, qui aurait pu leur passer devant en cas de victoire lors de la dernière journée). Cette année, le plus ancien club encore en activité du continent devra ne pas commettre ce genre d’erreurs s’ils veulent regarder vers le haut du tableau et non vers le bas.

 

Le mercato (au 16 juillet 2018)

Le principal point de ce mercato réside dans le changement d’entraîneur. Peter Zeidler (ex-Sochaux) fait en effet son retour en Suisse, lui qui avait entraîné le FC Sion lors de la saison 2016-2017. Boro Kuzmanovic restera néanmoins sur le banc en tant qu’assistant.

Au niveau des arrivées de joueurs, le FC Saint-Gall avaient les yeux dirigés sur l’Amérique. Le club voit enfin débarquer Jordi Quintillà (Puerto Rico FC), Kekuta Manneh (CF Pachuca) et Leonel Mosevich (en prêt d’Argentinos). Les Brodeurs ont également recrutés quelques valeurs sûres de Super League avec Milan Vilotic (GC), Dereck Kutesa et Cédric Itten (FC Bâle). Ce dernier, un attaquant suisse de 21 ans, a déjà été prêté au club saint-gallois au printemps 2018 et avait inscrit 5 buts en 16 matchs. Vincent Sierro, en quête de temps de jeu depuis son départ du FC Sion, arrive également en prêt du SC Fribourg. Enfin, Majeed Ashimeru arrive en prêt du  Red Bull Salzburg et Nias Hefti rejoint la première équipe depuis les M21. A noter que ces recrues représentent une moyenne d’âge d’à peine plus de 22 ans, Saint-Gall mise donc sur l’avenir !

 


On vous avait prévenu ! Cédric Itten, déjà dans notre liste des joueurs à surveiller en 2016.


 

Pour les départs, Saint-Gall a vendu son jeune et prometteur défenseur central Jasper van der Werff (19 ans) au Red Bull Salzburg. Danijel Aleksic, un de leur meilleur atout offensif, s’en va à Malatyaspor (Turquie) et Nzuzi Toko part pour l’Arabie Saoudite et le club d’Al-Fateh. Le gardien Nico Krucker et Karim Haggui sont sans club. Le “canonnier” islandais Rúnar Már Sigurjónsson repart de son prêt auprès de Grasshopper et  Yrondu Musavu-King en fait de même vers l’Udinese.

L’objectif de cette saison

Pour Saint-Gall, il faudrait réussir à confirmer après la saison dernière en tâchant d’oublier les 5 derniers matchs. L’objectif de Saint-Gall et de son effectif jeune sera sûrement en premier lieu de se tenir à l’écart de la zone de relégation tout en gardant un regard sur les places européennes.

Le prono de la rédaction

Axel : 4e

Benjamin : 5e

Clément : 8e

Jonathan : 7e

Salim : 4e

Moyenne : 6e

1 thought on “Suisse 2018/2019 – Saint-Gall : regarder vers le haut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.