mar. Juin 18th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Suisse : Saison 1, épisode 1 – Où est le champion?

4 min read

Le championnat a repris depuis fin juillet en Suisse, et bien figurez-vous que Bâle n’est pas premier, pour le moment en tout cas. Pour cette fois-ci, on va te faire un gros résumé.

Et oui, c’est reparti pour un tour avec comme à son habitude, de supers moments cocasses grâce au président du FC Sion, de super buts, de jeunes joueurs pleins de promesses, Celestini qui reste, Bâle qui se renouvelle, bref on est chaud !

La lutte pour le titre

Oh que oui, on parle directement de la lutte pour le titre parce qu’on aime se demander en début de saison qui va faire tomber le grand FC Bâle. Ces derniers, comme à leur habitude a-t-on envie de dire, ont perdu plein de joueurs Janko, Doumbia ou même Traoré (pourquoi tu souris ?). Même l’entraîneur a changé, pardi ! Au revoir Fischer, place à Wicky.

Tu vas être étonné choupinou. Les Bâlois ne sont pas premiers après 10 journées, non, non, non. Ils sont même troisième, derrière Zürich deuxième (oui il s’agit bien du promu) et Young Boys premier. Tout commence, lors de la première journée avec la défaite de Bâle face à YB (prononcez ibé) qu’on ne pensait pas voir arriver aussi vite car eux aussi ont perdu des joueurs comme Mvogo, Zakaria aussi Ravet mais ce dernier est parti plus tard. Et alors ?  Ils sont premiers avec la meilleure attaque, 25 buts dont 14 grâce aux nouvelles recrues. Le plus surprenant quand même est de voir le FC Zürich qui se retrouve à la deuxième place avec la meilleure défense, 5 but encaissés. L’efficacité suisse-allemande ! Ils étaient même invaincus avant la réception de Bâle. C’est incroyable quand on y repense. D’ailleurs, ces derniers ont failli perdre Raphael Dwamena, l’atout offensif du club parti en Angleterre à Brighton mais la visite médical a foiré. Ils avaient recruté Michael Frey qui devait le remplacer. L’année dernière en Challenge League et là, BIM, deuxième.

Actuellement, le titre devrait se jouer entre les trois mais le championnat est long, qui sait ce qu’il peut se passer. Mince, on a oublié de vous signaler que Mattias Delgado a quitté le FC Bâle après la victoire de son équipe face à Lucerne avouant en conférence de presse ne plus avoir le feu sacré pour continuer.


A lire également : l’interview de Mvogo, le gardien du temple


Ventre mou

Ah, on a longuement hésité à mettre Saint-Gall dans la lutte pour le titre mais on s’est posé la question suivante : “Ils ont les mêmes points que Bâle, ok. Mais seront-ils constants sur la saison?”. La réponse fut sèche : “ NON !” Au final, leur seul fait d’armes est d’avoir battu le champion en titre 2 à 1. Le coach semble tâtonner sur la tactique depuis le début de championnat même s’il paraît plus s’intéresser à un 4-2-3-1, il a déjà essayé plein de combinaisons. Un autre club pour lequel on a hésité est les Grasshopers. En effet, à voir également sur la longueur car le début de saison fut CA-LA-MI-TEUX. Trois défaites lors des quatres premières journées pour onze buts encaissés. Mais c’était sans compter l’arrivée de Murat Yakin qui décida de quitter Schaffhouse pour rejoindre Zürich. Dans le ventre mou, il faut ajouter un dernier club, le FC Sion… Oui, ok, pas envie d’avoir un coup de téléphone de la part de Constantin (rires diaboliques). Le club possède la pire attaque avec Lugano. C’est assez étonnant pour une équipe ayant recruté de bons joueurs comme : Schneulwly, Aquafresca, Adryan (ex-Nantes), Martin Angha, Matheus Cunha, Federico Dimarco, Pajtim Kasami, Ermir Lenjani.

Bref, arrêtons le résumé de recrues parce qu’au final on s’en fiche, ce qui nous intéresse ce sont les frasques du président. Et oui, on reparle de lui car il s’en est pris physiquement au consultant Rolf Fringer. La sanction est tombée le 12 octobre, amende de 100’000 francs ainsi qu’une interdiction de terrain de quatorze mois.

Bataille contre la relégation

Actuellement, quatre équipes se séparent trois points pour éviter la relégation. Tous peuvent être relégués et tous peuvent remonter. Thoune a connu un début de championnat difficile pas mal de défaites mais s’est réveillé face à YB en gagnant 4 à 0 et lors de la 5e journée 5 à 2 face à Lausanne, mais l’inconstance continua dans les résultats. C’est quasiment pareil pour Lucerne et Lausanne qui ont du mal à démarrer cette saison. Pour Lausanne, cela va peut-être plus loin que ça. En effet, depuis le 2 octobre 2016, le club n’a plus remporté de match à domicile ! Le mal est peut-être plus profond. Le dernier du classement, Lugano n’est pas au mieux. Serait-ce dû au fait qu’ils avaient la coupe d’Europe en tête ? Il sera intéressant de revoir les performances d’ici deux semaines.

 

Statistiques depuis le début de saison :

source : sfl.ch
crédits : sfl.ch
source : sfl.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.