mer. Nov 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Super League Suisse au Brésil : E3 – Giovanni Sio, bien le Brésil l’escroc ?

2 min read

Capture d’écran 2014-04-10 à 18.41.23

Le Mondial brésilien approche à grand pas, dans le but de vous faire découvrir certains joueurs que vous aurez l’occasion de voir évoluer sur les différents terrains durant le mondial nous lançons cette petite série de portraits.

L’occasion également de prouver que le championnat suisse devient gentiment un nid d’internationaux reconnus.

Putain c'est où le Brésil ?
Putain c’est où le Brésil ?

Giovanni Sio – 25 ans – attaquant – FC Bâle  4 sélections

Révélé durant son passage au FC Sion, lui qui a été refoulé par la formation française avant de partir tenter sa chance en Espagne à la Real Sociedad (cf le petit Griezmann), Giovanni a atterri cet été dans le club phare de la Super League, le FC Bâle pour 2,5 millions en provenance du VFL Wolsburg où il n’aura jamais eu sa chance.

Tantôt phénoménal à Sion où ses performances ont poussées le VFL Wolsburg (gourmand sous les commandes de Magath) à sortir le chéquier à hauteur de 7.5 millions de CHF, une pure folie. Totalement transparent depuis ce fameux transfert (hormis ses 6 mois intéressants à Sochaux) Sio est une énigme, renforcée par son côté nonchalant. Il me pousse à penser que ses 6 mois de folie au FC Sion sont 6 mois de surchauffe totale où tout lui a réussi …

Transparent en Allemagne (VFL Wolsburg et Augsbourg) et terriblement mauvais et inutile au FC Bâle depuis maintenant bientôt 1 an, il ne paraît pas vraiment dans une position de sélectionnable en puissance, et pourtant …

Étonnement Sabri Lamouchi lui a accordé sa confiance en le faisant débuter sous le maillot des Eléphants le 8 juin 2013 face à la Gambie. Ses 4 sélections font de lui un homme de rotation qui figure dans les petits papiers du futur ex-sélectionneur, étonnant au vu de son niveau de forme mais chacun ses goûts finalement. Seul Lamouchi peut lui permettre de passer son été au Brésil et de relancer quelques peu sa carrière qui tourne désormais au ralenti. Habitué au banc à Bâle il pourrait être un « coiffeur » parfait pour la Côte d’Ivoire qui va tenter de passer le premier tour au Brésil, ça serait une première.

Probabilité de le voir au Brésil : 5/10

Un été avec Drogba et Cie ?
Un été avec Drogba et Cie ?

1 thought on “Super League Suisse au Brésil : E3 – Giovanni Sio, bien le Brésil l’escroc ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.