mar. Sep 17th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Super League Suisse au Brésil : E5 – Geoffroy Serey Die – Monsieur 3 poumons.

2 min read

Capture d’écran 2014-04-10 à 18.41.23

Le Mondial brésilien approche à grand pas, dans le but de vous faire découvrir certains joueurs que vous aurez l’occasion de voir évoluer sur les différents terrains durant le mondial nous lançons cette petite série de portraits.

L’occasion également de prouver que le championnat suisse devient gentiment un nid d’internationaux reconnus.

Geoffroy Serey Die – 29 ans – 5 sélections – FC Bâle

Milieu axial infatigable Geoffroy Serey Die écume les terrains suisses depuis bientôt 6 ans, autant dire qu’il fait partie des meubles. Arrivé à l’été 2008 au FC Sion en provenance de l’Algérie, Geoffroy découvre l’europe, la Suisse et la neige : sacré challenge pour le véloce ivoirien qui débarque de Sétif (ville d’où est partie la guerre en Algérie, souviens toi français, bref).

Rapidement il devient le chouchou du public et de son fantasque président grâce à son incessante activité et son caractère de leader naturel qui permettent de cacher quelque peu ses lacunes techniques.

En début d’année 2010 suite à un énorme scandale de paris truqués dans le foot suisse (surtout en Challenge League et une petite quantité de matchs de Super League), le nom du sédunois sort dans la presse, toutefois il sera rapidement mis hors de cause.

L'élève face au maitre ... fatigué.
L’élève face au maitre … fatigué.

Après plus de 4 saisons à courir après la balle dans le Valais (il y gagnera tout de même 2 coupes de Suisse), il rejoint le Fc Bâle, club nettement plus ambitieux et stable que le FC Sion devenu trop petit et mal géré pour un joueur qui prétend au niveau international. Après 6 mois d’adaptation Geoffroy Serey Die est aujourd’hui un élément de base dont Murat Yakin, controversé coach bâlois ,ne se passe que très rarement.

"FC Sion"
« FC Sion »

Côte d’Ivoire :

Appelé une première fois à défendre les couleurs des éperviers face à la Gambie (tout comme son coéquipiers bâlois, Giovanni Sio). Son baptême de feu date du 23 mars 2013, suivi de 4 autres apparitions sa carrière internationale peine à décoller.

Le bon parcours européen de son club lui a permis de bénéficier d’une visibilité certaine. Son niveau de jeu devrait convaincre un Sabri Lamouchi sur le départ de l’emmener dans ses valises direction le Brésil, car que ce soit à la guerre ou sur un terrain Geoffroy est l’homme de la situation.

Après avoir enfin ajouté un championnat à son palmarès l’été dernier, le dernier objectif majeur de l’impulsif ivoirien est de disputer une compétition internationale avec sa sélection, bonne chance.

Le amateur collectionneur me le confirmeront, présent dans l’album Panini Serey Die a déjà fait 50% du chemin …

Probabilité de le voir au Brésil : 8/10

4 thoughts on “Super League Suisse au Brésil : E5 – Geoffroy Serey Die – Monsieur 3 poumons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.