lun. Sep 16th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Super League Suisse : Résumé J4 + J5 & Présentation J6

5 min read

SuisseCarre

Nouvelle semaine agitée en Suisse, rythmée par les européens de Zurich qui ont donné du fil à retordre aux organiseurs du calendrier de la Super League en amont de la saison qui est désormais (déjà) vieille de 5 journées pleines d’anecdotes que j’essaie de partager avec vous semaine après semaine.

Car en plus d’être une magnifique compétition, ce rendez vous des meilleurs athlètes européens est un nid à problèmes organisationnels. Occupant le Letzigrund toute la semaine, il oblige les clubs résidents à jouer à l’extérieur (car oui 2 clubs occupent le stade, c’est un autre sujet problématique sur lequel nous reviendront en détail dans les prochaines semaines). Résultat des courses : le FC Zurich tout comme le rival Grasshoppers avaient déjà joué la 5ème journée le 23 juillet 2014, programmer la 5ème avant la 2ème journée (jouées le weekend du 26&27 juillet) restera une « nouveauté » cocasse bien que finalement très peu embêtante pour les différentes équipes impliquées. Dans la cas de figure où les Grasshoppers de Zurich auraient du recevoir le match retour du barrage de Ligue des Champions qui les voyaient affronter nos « voisins » Lillois une délocalisation forcée aura permis aux Français d’évoluer sur terrain neutre (à l’AFG Arena de St.Gall par exemple), le hasard du tirage au sort aura donné un coup de main involontaire aux Zurichois dont-ils n’ont (malheureusement) pas pleinement profité.

LogoZurich2014Bref hormis cette salade administrative la semaine « Suisse » du football retiendra l’arrivée d’un renfort supplémentaire à la garnison helvétique qui « peuple » désormais la Bundesliga, Steven Zuber quitte la charmante capitale Russe et le CSKA pour rejoindre le plus grand des petits clubs d’Allemagne, le TSG Hoffenheim (3 272 habitants!) où il retrouvera entre autre son compatriote Pirmin Schwegler arrivé récemment de l’Eintracht Francfort.

zuber hoffenheim

Résumé J4

St. Gall 2:2 (0:1) Aarau

Longtemps devant au score contre le cours du jeu, les visiteurs argoviens voient le FC St.Gall revenir dans les derniers instants (Bunjaku 83ème). Pas de regrets, le nul est équitable. A noter le premier but en Super League pour le revenant Albert Bunjaku, anciennement international Suisse et actuel fer de lance de l’équipe nationale d’Albanie.

Bâle 4:1 (2:0) Zurich

Le choc au sommet accouche d’une souris. Annoncé conquérant le FC Zurich, déjà à la peine la semaine précédente face aux Young Boys de Berne, n’aura nullement fait le poids face au mastodonte bâlois qui en plus d’étouffer l’équipe en forme du début de saison aura affiché une maitrise quasi totale et un jeu collectif huilé malgré la relative absence d’automatismes entre tous les nouveaux arrivants. Si le FC Bâle affiche un niveau pareil à chaque journée le championnat risque fort de rester dans leur escarcelle une 6ème fois de suite. Heureusement dans le football, contrairement aux autres sports collectifs, la fin de l’histoire accouche parfois d’une surprise. Premier but pour la nouvelle star côté bâlois, Kakitani auteur du 3-1 ouvre son compteur en Super League Suisse pour son 2ème match, une belle promesse.

Lucerne 1:1 (1:1) GC

Deux équipes en manque de confiance, 2 effectifs à la recherche de repères après un été mouvementé, résultat : un match nul sans saveur. La double expulsion Grichting – Lezcano résume très bien le match, un coup de coude pour répondre à un pied qui traine. Pas très glorieux.

Sion 1:0 (0:0) Vaduz

L’affrontement ennuyeux par excellence, une sorte de remake des duels romands de la saison passée où sans intervention de l’arbitre les débats ne décollaient que très rarement. Entre un visiteur réduit à défendre au vu de la faiblesse de son onze et un FC Sion bien trop défensif malgré un effectif pourvu de plusieurs individualités plus que prometteuses sur le plan offensif. Une équipe qui gagne possède toujours une bonne défense, Chassot le coach (sans diplôme) sédunois détient là un argument imparable … sur le court terme.

Young Boys 1:1 (1:1) Thoune

Pas de vainqueur dans ce premier derby bernois de la saison, beaucoup de contacts rugueux, de l’engament à outrance, seul les occasions et les buts manquaient à ce match pour être qualifié de match intéressant.

Résumé J5

Vaduz 1:1 (0:0) Lucerne

Duel des mal classés largement dominé par des visiteurs pourtant menés au score jusqu’à la 93ème et l’égalisation du transfuge Ridge Mobulu venu du dernier vainqueur la 1er Ligue Promotion, Le Mont LS. Carlos Bernegger, entraineur du FCL doit-il interpréter de mauvaise manière la présence en tribune de l’ancien coach du FC Bâle Thorsten Fink, venu voir innocemment le match pour juger du niveau actuel du football suisse ? Un licenciement serait toutefois extrêmement étonnant au vu du projet sur le long terme porté par le duo Alex Frei-Carlos Bernegger.

Young Boys 4:0 (1:0) GC

Enfin la première victoire le club de la capitale, quelle victoire !! 4-0 face au dauphin sortant qui semaine après semaine semble se glisser dans une sinistrose collective dangereuse en premier lieu pour Michael Skibbe qui semble désarmé devant le niveau très décevant de ses ouailles. Une remise en question collective est impérative avant le double affrontement détonnant qui les attends face au FC Bruges.

Bâle 0:2 (0:2) St. Gall

Légère décompression pour le jusqu’à présent dominateur leader rhénan face au FC St.Gall porté par son double buteur Albert Bunjaku. Hors tempo en première mi-temps et incapable de se montrer suffisamment dangereux dans la seconde période au moment de revenir au score, le FC Bâle doit se servir de cette contre performance comme piqûre de rappel, car malgré la belle entame de championnat le plus dur attend le champion sortant. La réaction de la bête blessée risque de faire mal, à suivre dimanche 17 août au stade de Tourbillon.

Présentation J6

Aarau GC

Enfin une première victoire pour le GC 2014-2015 ? Si même sur le terrain du pittoresque stade du Brugglifeld les choses tournent mal, la saison risque d’être extrêmement longue pour les supporters des visiteurs.

Lucerne Zurich

Évitant une plongée en crise grâce à l’égalisation tardive mais ô combien salvatrice face au FC Vaduz, le FC Lucerne est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison et chercheront à s’imposer sur leurs terres. En face le FC Zurich subit le contre-coup de la large défaite face au FC Bâle (4-1) qui vient quelque peu remettre à l’ordre un effectif et des supporters trop ambitieux après un début de saison tonitruant.

Thoune St. Gall

Plutôt en forme les 2 équipes devraient se livrer une belle bataille offensive, un match plaisant à suivre.

Sion Bâle

Victoire obligatoire pour les visiteurs bâlois suite à leur contre performance de la semaine, au FC Sion (dont la meilleure arme est la défense) d’enrayer le mécanisme des rhénans.

Vaduz Young Boys

Comment le promu liechtensteinois, passé tout près de sa première victoire de la saison face au FC Lucerne, pourra t-il ne serait-ce que faire match nul face à un YB désormais lancé grâce à son probant succès face au somnolant Grasshoppers ? Un beau match en perspective.

2 thoughts on “Super League Suisse : Résumé J4 + J5 & Présentation J6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.