lun. Mai 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

À Nantes, un club a oublié son football cette saison

6 min read

Le FC Nantes connaît une saison difficile. Au cœur d’une ville reconnue pour son « jeu à la nantaise » au XXe siècle, le début du nouveau siècle est semé d’embûches pour l’octuple champion de France. Repris par Waldemar Kita en 2007, le FC Nantes a connu la Ligue 2 pendant quatre ans avant de retrouver l’élite en 2013. Entre les rêves de finale et de nouveau stade et les cauchemars, la saison nantaise est symbole d’un club à la gloire ensommeillée.

La saison nantaise s’est focalisée sur l’extra-sportif et surtout sur le projet de nouveau stade de son président, le YelloPark. @JÉROME FOUQUET/OUEST FRANCE

Une saison qui s’est concentrée sur l’extra-sportif…

Le football a loin d’avoir été la préoccupation des Nantais cette saison. Le club, qui vient de fêter son soixante-seizième anniversaire dimanche dernier, a connu beaucoup d’épreuves en 10 mois, ne lui permettant pas d’avoir une situation saine sur le plan sportif. Le constat est difficile mais sur la scène médiatique, le FC Nantes a bien fait les gros titres pour ses histoires extra-sportives… 22 janvier 2019, le monde apprend la disparition d’un avion de tourisme dans la nuit au dessus de la Manche avec Emiliano Sala à son bord. Le buteur argentin venait d’être transféré au Cardiff City FC et il revenait au Pays de Galles après avoir dit au revoir à ses coéquipiers nantais. Tragique destin pour un joueur qui avait conquis le cœur des supporters, qui lui ont rendu un hommage poignant place Royale le jour de la disparition et le mercredi 30 janvier à la Beaujoire face à Saint-Etienne. Dévastés, joueurs et supporters devaient faire abstraction du contexte. Seulement, les problèmes se sont multipliés dès sa disparition. Le transfert veut être avorté par Cardiff City, qui ne compte pas payer les 17 millions d’euros au FC Nantes. Le club gallois n’a pris aucune nouvelle de la famille depuis l’enterrement de l’Argentin, retrouvé le 4 février à bord de l’épave et identifié le 7 février. Les informations, de plus en plus sombres, apparaissent au grand jour par la suite : pilote non autorisé, interdit de voler de nuit, agents peu appréciés en Angleterre, avion en mauvais état,… Tant d’ anomalies et problèmes administratifs qui surgissent n’aidant pas le club.

Waldemar Kita, président et actionnaire principal du club depuis 2007, a toujours prétendu vouloir construire un nouveau stade à Nantes. Le 29 mars 2018, le projet Yellopark a été approuvé par Nantes Métropole,  qui accepte de vendre le terrain autour du stade de la Beaujoire. La construction est dirigée par des fonds privés réunis par le président nantais. Une séparation s’est tout de suite faite entre pro-Yellopark et anti-Yellopark. La Brigade Loire et d’autres groupes de supporters comme à la Nantaise se sont très vite montrés défavorables à la construction d’un nouveau stade, entraînant l’abandon du stade actuel. La distribution de tracts et d’autocollants tout en manifestant sur les réseaux sociaux ont permis de présenter leur position contre ce projet écologiquement et socialement en désaccord avec leurs idées. Le rêve de Waldemar Kita se réalise alors contre la volonté d’une grande partie des fans nantais. Néanmoins la mairie de Nantes a décidé de conserver dans un premier temps le stade actuel pour favoriser le sport amateur en ville. Contre toute attente en février dernier, le projet a pris un tournant majeur. Les locaux du FC Nantes ont été perquisitionné dans une enquête pour fraude fiscale concernant le président du FC Nantes. Cette visite a fait réagir immédiatement Nantes Métropole, qui a décidé de renoncer à la vente du terrain. Ce fut une victoire pour les supporters malgré la volonté de Waldemar Kita de continuer au club malgré les promesses, le président ayant promis un départ si le projet n’aboutissait pas.

Ces épisodes majeurs se sont ajoutés à la longue liste de problèmes depuis l’arrivée du président franco-polonais. Le public nantais est partagé mais la tendance en Tribune Loire est bien pour un départ de Waldemar Kita. La question qui revient est très souvent « douze années, quel résultat ? » car en effet les résultats ne sont toujours pas là. Aucun trophée, deux demi-finales (une en Coupe de France cette année et une en Coupe de la Ligue en 2014), aucun top 6 et plusieurs épisodes extra-sportifs comme l’affaire Bangoura en 2013 ou encore cette saison l’affaire Bayat, agent d’Anthony Limbombé, arrêté pour fraude en Belgique. Les problèmes ne concernent pas que l’effectif nantais. En tribune, une partie des supporters est à bout. Dimanche dernier contre Amiens, les stadiers ont tenté d’enlever une banderole en Tribune Loire. Pour la Brigade Loire, fondée en 1999, c’était la goutte de trop. Quittant le stade, le silence s’installa sur la pelouse de la Beaujoire. Le FC Nantes s’est imposé malgré le contexte tendu face à un concurrent direct au maintien. Malheureusement, le terrain est loin de rassasier les supporters depuis 2017 et le départ de Conceição.

 

… laissant le football de côté

Diego Carlos et ses coéquipiers peuvent laisser exploser leur joie, ils battent enfin le Paris Saint-Germain après 14 années de disette. Avec 40 points, le FC Nantes assure le maintien avec un effectif bien garni, pouvant provoquer une certaine sensation de gâchis. @FC NANTES

Le FC Nantes est donc actuellement 13e du championnat français avec 40 points. Le maintien est assuré. La saison a connu quelques beaux coups d’éclat à l’arrivée de Vahid Halilhodzic avec des victoires écrasantes à domicile contre Toulouse et Guingamp (4-0 et 5-0 respectivement). Mis à part ces deux victoires, l’équipe nantaise n’a pratiquement jamais brillé par son jeu depuis le début de la saison. La valeur qui l’a habitée était la solidarité,  prônée par le coach bosnien. La Coupe de France s’est présentée comme une lueur d’espoir mais la demi-finale perdue logiquement à Paris (3-0) n’a donné qu’amertume aux supporters. Malgré les trois dernières victoires de gala à domicile qui ont assuré le maintien contre Lyon, Paris et Amiens, la saison nantaise ressemble de plus en plus à un gâchis. Le manque de saveurs cette saison a refroidi des supporters. Les joueurs n’arrangent pas la situation, avec certaines têtes qui sont déjà ailleurs.

En effet, la Maison Jaune va voir des habitants la quitter c’est certain, comme à chaque mercato, mais celui-ci risque de ressembler un exode. Parmi les prêtés, beaucoup ont la particularité d’avoir une clause d’achat. Pour autant, la capacité financière du club ne permettra pas de garder tous les joueurs. Ainsi Majeed Waris, Valentin Eysseric, Edgar Ié, qui n’a pas d’option d’achat, et Gabriel Boschilia ne devraient pas être de la partie l’année prochaine. De plus des joueurs prêtés ont déjà résilié leur contrat montrant la difficulté en interne à gérer les problèmes : Matt Miazga et Kara M’Bodji sont retournés dans leurs clubs respectifs. Les joueurs sous contrat ont compris qu’un cycle est passé. Lucas Lima, Diego Carlos et Valentin Rongier pourraient logiquement quitter le club. S’ajoutent à ces départs les fins de contrat de Ciprian Tatarusanu et Enock Kwateng, au point mort au moment où cet article est publié. Un scénario estival qui se répète assez fréquemment sur les bords de l’Erdre comme l’arrivée d’un nouveau coach à chaque début du mois de juin.

Vahid Halilhodzic a bien fait comprendre qu’il ne pourrait pas reconduire l’équipe la saison prochaine. L’entraîneur bosnien aurait des offres à l’étranger et il pourrait quitter le club à la fin de la saison. Il est le douzième coach en dix ans au FC Nantes, posant un problème de gestion à moyen et long terme. Le club ne s’est d’ailleurs pas fixé d’objectifs en début de saison, aujourd’hui il joue le maintien… Assuré après 3 victoires de rang à la Beaujoire, il reste 5 rencontres pour essayer d’aller grappiller quelques places au classement. La préparation de la nouvelle saison va alors commencer et faire émerger de nouveau les symptômes d’un club en difficulté.

 

Article par Aymeric Himbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.