dim. Oct 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Cavani, un supporter napolitain le pleure et vous l’explique

3 min read

Cavani au Napoli.

Le digne héritier de Maradona. Même accent quand il parle italien, une incidence sur les matchs du Napoli aussi importante que Diego, une adoration démesurée au près des supporters. Cavani, c’était presque El Pibe de Oro. Presque. Il lui suffisait de rester encore une ou deux saisons, gagner la Serie A et partir en dieu vivant, son règne sur le Vésuve se terminant en beauté. Mais non, ce sera finalement Hamsik, lui aussi idolâtré par les napolitains, ayant déclaré qu’il voulait rester le plus longtemps possible, qui prendra ce rôle. A tel point que certains supporters demandent à Cannavaro, pourtant natif de la ville, de lui céder le brassard. Cavani au Napoli, c’est 104 buts en 3 saisons. Mon hommage/engueulade aurait pu s’arrêter la : c’est un grand buteur. Mais pas seulement. Il Matador, c’est surtout un homme charismatique, bagarreur, infatigable, sur de lui. Il est le premier a défendre sur les corners, le dernier a abandonner pour récupérer le ballon, quitte a’ aller chercher le joueur adverse dans sa propre surface.. Les célébrations de Cavani, elles te donnent les frissons. Il crie, bouche ouverte, poings serres, et court sous la Curva B. Nous l’adorions, maintenant nous l’aimons. Qu’il se garde de marquer un but au San Paolo. Pour son bien.

Cavani au Parc des Princes.

Que va-t-il apporter ? Rien, si Ibrahimovic joue à ses côtés. C’est mon avis. Cavani, il a besoin de bouger de partout, aile droite, aile gauche, en pointe, en retrait. Tout le temps. La présence de Zlatan lui empêcherait d’exprimer son talent. Au Napoli, Hamsik jouait beaucoup plus bas, pour lui permettre d’effectuer ses déplacements, et se rapprochait seulement quand il avait le ballon. Sur les côtés, il avait Zuniga et Maggio, d’excellents centreurs qui remontaient de la défense pour lui offrir un ballon en Or, avant son Ballon d’Or dans quelques saisons.  Derrière lui, Hamsik. La perle. Cette perle, elle devra se nommer Pastore. Personnellement Cavani avec derrière Pastore, ca me fait le même effet qu’Emma Watson. Mais Pastore devra augmenter sa présence sur le terrain, en courant partout lui aussi. Menez serait adapter dans ce rôle aussi, plus sur un cote peut-être. Bref, si le PSG veut voir un grand Cavani, il va falloir se mettre à son service. Si ca se fait, ne vous inquiétez pas : Il va mettre tout le monde d’accord. Autre point important : un milieu de terrain « défensif » capables de délivrer des caviars, comme Dzemaili ou Behrami, en profondeur. Cavani aura toujours un temps d’avance sur ses défenseurs. Matuidi n’est pas l’homme que l’on recherche. Verratti. Le Pirlo de l’Adriatique est parfait dans ce rôle.

 

Voila, un Matador parti fait pleurer ses anciens supporters, il fera pleurer ses nouveaux. Il faudra que les supporters du PSG lui rendent au moins 10% de l’amour que lui donnaient ceux du Napoli. Et ca, c’est une autre histoire.

3 thoughts on “Cavani, un supporter napolitain le pleure et vous l’explique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.