mer. Juil 17th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Lorient : Merlus frit

4 min read

FC Lorient

Soyons clair je vous parle pas de cuisine mais de la situation sportive et structurel du club breton.

Lorient à la réputation d’être une équipe joueuse, une équipe qui si ont la regarde ne nous fera pas sombrer dans un sommeil sans fin (type Bordeaux par exemple), avec un entraineur convaincu de ses idées et donneur de leçons à ses heures perdues (souvenez vous << les entraineurs français ne travaillent pas assez >> c’est de lui.), et pou

r couronner le toute un Loïc Féry un président jeune et dynamique ayant réussi dans la finance du côté de Londres. Les spécialistes parlaient même de test lorientais ces dernières saison tant leur jeu léché posait problème aux grosses écuries du championnat. Bref une « hyppe » lorientaise existe, le terrain synthétique censé encouragé le beau jeu fait parti du mythe.

Mais depuis cette été l’orage couve chez les Merlus (oui oui je sais parler d’orage en Bretagne c’est pas original) retour sur les faits :

Dernière journée de mercato Loic Féry accepte le transfert de Lemina jeune « espoir » du club à Marseille (en échange d’Abdullah et environ 4 mio d’euro, un beau coup tant je doute des qualités du jeune homme mais c’est un autre débat). Christian Gourcuff (père de l’ex futur Zidane qui cherche actuellement le chemin du terrain depuis l’infirmerie Lyonnaise) ne goute que très peu à cette transaction de dernière minutes surtout que le toute c’est passé dans son dos, sympa pour un entraineur présent depuis bientôt une décennie! Il se répand dans les médias par

lant même de démission en argumentant une trahison et un affaiblissent de l’effectif (il rajoutera qu’il est en plus impossible de combler le vide laissé par Lemina vu que le mercato était terminé, Abdullah  son remplacent à du apprécier cette déclaration d’amour, en même temps comment donner tort au coach au vu des prestations du jeunot à Marseille la saison passée …)

Finalement le président mettra temporairement fin à la discussion en intervenant dans les médias quelques jours plus tard, il recadre sèchement Gourcuff en lui rappelant que la santé financière du club passe avant son avis et que Lorient n’était pas le FC Gourcuff. Point rendez-vous au prochain épisode.

Si on regarde la situation avec pragmatisme on peut penser que Gourcuff ira au bout de son contrat (fin 2014)  sans faire de vague dans un club qu’il serait dommage de quitter en mauvais terme au vus de sa longévité. C’est envisageable mais évidement ça se passera pas comme ca, le sportif s’en mêle, le début de saison des Merlus est moyens, voire très moyens. Après 9 journée Lorient est 18ème, premier relégable, paradoxale

ment Féry doit se frotter les mains ca lui permet de faire passer Gourcuff pour le méchant et de lui mettre un ultimatum, chose faite il exige 6 à 8 points dans les 4 prochains matchs (St. Etiènne, Sochaux, Nantes et Paris) rien d’impossible surtout avec le retour d’Alladière. Toutefois je trouve déjà que Gourcuff est étonnement de langue de bois dans sa réaction à cette ultimatum (« le président est dans son rôle et blablabla..), alors même si son équipe engrange les 6 à 8 points demandé je le voit bien démissionné au terme des 4 matchs mentionnés ci-dessus juste par principe.

La suite de la saison se transformerait alors en cauchemar pour les supporters des oranges, car l’équipe façonnée par Gourcuff (avec l’aide non désirée du président) n’est pas faite pour bétonner comme le demandera sans doute l’éventuel remplaçant de Gourcuff (Guy Lacombe, Antonetti et une suite de techniciens défensif sont sur le marché et comme le foot français recycle les coach « destructeurs » dans l’âme, je vois mal Lorient faire dans l’originalité).

Un coach défensif avec une équipe offensive et tout ça sur un terrain synthétique ca ressemble à Nancy la saison passée (bon je t’accorde que l’effectif lorientais est bien supérieur aux bras cassés Nancéens), un mauvais casting qui sent la ligue 2. Lorient connaitrait enfin le syndrome français du « nouveau » stade cher à Grenoble et le Mans par exemple, bon vu qu’ils ont juste rénové leur stade ils arrêteront peut être la dégringolade en ligue 2 c’est tout le mal qu’on leur souhaite …

 

2 thoughts on “Lorient : Merlus frit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.