lun. Fév 24th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

La 23e journée de Ligue 2

6 min read

La Ligue 2 débarque sur TLMSF en même temps que son spécialiste MaxSaoul. Voici le récit de cette folle 23e journée!

Même Evelyne Dhéliat n’avait pas prévu un tel déluge de buts pour cette 23è journée de Ligue 2. 36 buts en 10 matchs, on n’avait pas vu ça depuis belle lurette! Des buts, des cartons, des bastons… la Ligue 2 comme on l’aime!

Caen 1-0 Nîmes

Tout commença donc par le match qui s’annonçait comme un petit choc entre Nîmes et Caen. Les Caennais (3è), devaient reconquérir leur public après un revers à Niort (0-1), et les Nîmois (6è), restaient sur une impressionnante série de 7 matchs sans défaite. Après seulement 3 minutes de jeu, c’est Jean-Jacques Pierre qui ouvrait le score pour le Stade Malherbe. Autant vous dire qu’après ce but de J-J Pierre, on se disait que tout pouvait arriver dans cette soirée de Ligue 2… Pour revenir aux matchs, les Caennais ont ensuite bétonné derrière et les Crocos se sont cassés les dents sur une défense de pierre (sans mauvais jeu de mot). On aurait quand même pu assister à un 2è but Caennais :  après un festival de Musavu-King (si si), ce dernier tenta sa chance à l’entrée de la surface mais la barre renvoya sa tentative. Score final, 1-0 pour Malherbe qui garde sa place sur le podium, pour mon plus grand plaisir d’ailleurs!

Sedan 1-1 Clermont

C’était le match de la peur entre deux équipes mal classées dans ce championnat. Sedan, dont les chances de maintien sont égales à la moitié de celles de Nancy en Ligue 1, accueillait le Clermont Foot de Régis Brouard, qui restait sur un bon match nul contre Caen (0-0). Dans un match plutôt ouvert, c’est Sedan qui va ouvrir le score par Le Bihan (58è).  Le CSSA pense  alors l’emporter, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la 18è journée ! Les occasions pour Sedan se multiplient, mais Farnolle est infranchissable dans les buts clermontois.  Guyot, le coach du CSSA pense alors que «  Sedan la poche », mais à la 91è minute,  Yanis Salibur, d’un missile du gauche, trouve la lucarne de Perraud (le portier Sedannais)  et égalise pour Clermont.

Laval 4-5 Auxerre

Il y a eu presque autant de buts que de spectateurs hier soir à Le Basser. Pourtant, le spectacle était au rendez vous! Le Stade Lavallois menait d’ailleurs 2-0 à la 41è minute grâce à des réalisations de Gimbert et Hamdi. Laval semblait se diriger vers un succès tranquille à la maison, mais c’était sans compter sur… Yaya Sanogo! A peu près aussi efficace que son homonyme Boubacar lors de son passage à Saint Etienne (0 buts depuis le début de la saison pour l’Auxerrois), on peut dire que le jeune Yaya a augmenté sa Mayenne. Hum!  En inscrivant un doublé avant la pause, il a permis au club Bourguignon de revenir à hauteur de Laval. Il continua son show en seconde période en inscrivant deux buts de plus. Oui mais voilà, les Lavallois ont eux aussi inscrit 2 nouveaux buts entre temps! 4-4 donc entre les 2 formations.  Mais à la 89è minute, Julien donna un avantage définitif aux Auxerrois (5-4). Cruel pour les Lavallois, mais il va falloir qu’ils Laval.

Guingamp 4-3 Niort

A la base, Guingamp-Niort n’avait rien d’une rencontre très sexy. Mais dès la 4è minute, les Niortais (16è du classement) ouvrirent le score par Greg Houla, la nouvelle recrue du club. Guingamp (5è), était mené 1-0. Mais c’est alors que des puissances divines sont intervenues dans ce match !!! Dieu demanda à Mus de taffer et Mustapha ! L’attaquant malien de l’EAG, Mustapha Yatabaré, inscrit un doublé en 4 minutes, et permet à Guingamp de repasser devant (2-1, 15’).  Mais Hébras et Bernard pour Niort, puis Atik pour Guingamp, portent  le score à 3-3. Dans les 8 minutes de temps additionnel (autant faire durer le spectacle), Yatabaré, de la tête, signe son triplé et permet à Guingamp de s’imposer au Roudouroux.

Lens 2-0 GFC Ajaccio

De ce match, on ne retiendra pas la qualité du jeu. Mais plutôt des choses beaucoup moins réjouissantes …  A la fin d’une première mi-temps bien triste, M.Falcone décida d’accorder un pénalty (généreux) aux Lensois. Un pénalty que transforme Valdivia.  C’est bizarrement à la mi-temps que le match fut le plus animé ! Un début de bagarre commença à éclater avant que Miniconi, le délégué du président du Gaz’,  eut la bien mauvaise idée de descendre sur le terrain pour donner un coup de pied au pauvre Lensois, Pulmain, qui n’avait rien demandé à personne…  Pour revenir au sportif, le RC Lens s’est imposé 2-0 grâce à un doublé de Valdivia. J-M Cavalli, l’entraineur du GFC Ajaccio était très remonté  après l’arbitre à la fin de la rencontre :  « Le meilleur tacticien du match, ça a été monsieur Falcone. Il a bien construit son match. Il a réussi. » Ajaccio, avant dernier du classement, serait-il en panne de Gaz ?

Tours 3-1 Châteauroux

C’est clairement le match dont tout le monde se fout. Mais c’est pour ça que j’en parle !  Le Tours FC s’est imposé 3-1 devant Châteauroux. Grâce à une réalisation de Prince Oniangue, le TFC prend l’avantage dès la 10è minute. Mais Jeannot, sur pénalty, égalise pour les Castelroussins. Toureste à faire dans ce match (fallait que je la place) mais l’expulsion de Dudouit juste après le premier but d’Oniangue, complique la tâche des hommes de Didier Tholot. Bérenguer et  Bergougnoux vont ensuite inscrire 2 buts qui permettront à Tours de remonter à la 12è place du classement.

Istres 0-0 Angers

Dans cette folle journée de Ligue 2, nous n’avons quand même pas échappé au traditionnel 0-0. Dans une ambiance de folie (2 568 spectateurs), les 2 équipes n’ont pas réussi à inscrire le moindre but. C’était le match de tous les d’Angers pour le SCO, un match test, face à une bonne équipe de Istres qui a joué crânement sa chance. Et ce nul est plutôt une bonne opération pour les hommes de Moulin. Un match en retard (très important) les attend mardi soir, contre Guingamp !

Le Havre 3-0 Dijon

C’était surement l’une des dernières chances pour Dijon d’espérer quelque chose dans ce championnat. Mais les hommes de Dall’Oglio peinent à l’extérieur (7 points seulement). Et Le  Havre n’a fait qu’une bouchée du Dijon FCO. Grâce à un doublé de Y.Rivière et un but de Marhez, les Havrais ont fait « Dijoncter »  la défense Bourguignonne. Le HAC, coaché depuis janvier par Erick Mombaerts, se replace dans ce championnat (7è) et double d’ailleurs son adversaire du soir.

Le Mans 0-3 Nantes

Décidément, la MMArena du Mans ne garantit pas zéro traca et zéro blabals au club sarthois! Les Manceaux recevaient Nantes pour prendre un peu plus de distance avec la zone rouge. Mais les Nantais ont fait des rillettes du Mans. Les Canaris se sont imposés 3 buts à 0 grâce à des réalisations de Djordjevic et d’Aristeguieta (par deux fois). Résultats, Le Mans, (qui doit combler un déficit de 7 M avant le 28 février !) chute à la 15è place à 3 points de la zone rouge. Nantes prend seule la tête du classement en attendant le match de Monaco, lundi soir.

Arles 0-2 Monaco

Pour le dernier match de cette 23è journée de Ligue 2, L’AS Monaco (2è) recevait l’AC Arles Avignon (17è). Monaco était le grandissime favori de cette partie mais en première mi-temps, ce sont les joueurs Provençaux qui ont largement dominé les Monégasques. Et sans un Subasic des grands soirs, l’ASM aurait pu passer une sale soirée. Mais le tournant du match est l’entrée en jeu de la nouvelle recrue, E. Rivière. Son 1er ballon touché se transforma en but avant qu’il ne serve parfaitement le Lucas de Monaco (Ocampos) pour le second but. Arles fut débordée par Rivière et Monaco s’impose 2-0 au parc des Sports reprenant ainsi les commandes de la Ligue 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.