mer. Août 21st, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

La Ligue 2 c’est fabuleux, S13/14E28

6 min read

More Than Dix comme le disaient Bryan Ferry et Brian Eno avec leur groupe Roxy Music puisqu’il reste 11 journées en comptant cette 28e occurrence du monde merveilleux de la Ligue 2.

Vendredi 14 Mars 20h00

–                 Châteauroux (14) – Metz (1) :

Après un duel au sommet perdu contre son poursuivant Lensois, le leader Lorrain va tenter d’aller prendre les 3 points sur le toujours difficile plastique de la Berrichonne. Marchal est blessé c’est donc un retour de Guido Milan, mais attention les Castelroussins sont sur une bonne série à domicile (pour changer), gagner à Bastia ne comptant pas vraiment, et une grosse défaite face à Niort qu’ils voudront effacer.

Le Prono : 2-2 Metz lâche une nouvelle fois quelques points et s’expose à un retour Lensois.

–                 Nancy (8) – Niort (4) :

Niort va-t-il-elle (je sais jamais si je dois parler de la ville ou du club, ou de l’équipe) poser ses couilles sur le championnat ? En cas de victoire face à Nancy ce serait une pression supplémentaire sur les Angevins tant les Niortais semblent ne plus vouloir s’arrêter, un groupe homogène et bien utilisé, qui verra en plus revenir son joker Mayi dès la semaine prochaine.

A Nancy seul Muratori manque à l’appel, suspendu, pas de blessés et donc pas d’excuse, les Nancéiens ont pris au moins un but sur leur 5 derniers matchs ce qui forcément doit beaucoup plaire à Pablo Correa. En cas de victoire Nancy dépasse son adversaire du jour qui bien que 4 places devant n’a qu’un point de plus. Mais une défaite et Nancy verrait certainement 2 ou 3 concurrents directs prendre de l’avance à l’approche du sprint final.

Le Prono : 1-1 personne ne voulant perdre, personne ne va vraiment gagner.

–                 Caen (5) – Nîmes (16) :

Pas de José ni de petite pute Mathias Autret à Malherbe, mais Seube (ce Héros) fait son come back en compagnie de Montaroup. Les Normands qui viennent de remporter le championnat régional avec un nul obtenu sur la pelouse Havraise font parti du groupe qui a encore l’espoir de revoir sa Normandie la Ligain. Nîmes à égalité de point avec Istres et Brest mais devant à la différence de buts voudra surtout ne pas voir ses deux adversaires le dépasser, et devra se passer de deux hommes forts de son attaque, le milieu Cissokho et surtout son buteur Benmeziane, de quoi ne pas être très optimiste.

Le Prono : 2-0 doublé de l’entrant Lenny Nangis (oui c’est une blague)

–                 Dijon (6) – Le Havre (12) :

Koné est blessé, Berenguer malade, mais Thil est là, donc tout va bien pour les Dijonnais. On me fait signe que Thil n’est pas un argument ? Le double buteur contre Auxerre aussi est là. Gastien, les deux pour l’ennemi. Au Havre alors qu’on croyait avoir fait le plus dur en reprenant un peu d’air voilà qu’on s’arrête et qu’on regarde les copains revenir, avec seulement 3 points d’avance sur la zone rouge et une attaque toujours en difficulté prendre des points contre un Dijon intraitable à domicile apparaîtrait comme un petit miracle et un sérieux bon coup pour le moral avant des matchs couperets contre des adversaires directs pour le maintien.

Le Prono : 2-0 avec un but contre son camp d’un défenseur Havrais tôt dans le match.

–                 Brest (17) – Tours (7) :

Après une série de résultats plutôt positifs dans un 442  plus équilibré, mais face à des adversaires faibles (de son niveau quoi…) le Stade Brestois retrouve un gros morceau du championnat, bien que ne trustant plus une place sur le podium depuis la mi saison, les Tourangeaux retrouvent de l’allant avec la modification par Olivier Pantaloni de leur système, passant d’un 433 assez offensif, à un milieu à 3 relayeurs plus stable, faisant confiance aux hommes de devant pour assurer le travail, et notamment sur la puissance d’Andy Delort auteur d’un but splendide lors de la très importante victoire contre Angers.

Brest pourrait faire un gros coup en vue du maintien et se donner un peu d’air en cas de victoire, tandis que Tours a repris l’espoir de la montée, avec les nombreux départs qui s’annoncent en fin de saison, c’est maintenant qu’il faut tout donner.

Tout le monde semble apte à Tours alors qu’à Brest, deux des hommes en forme sont absents : Coulibaly et Makonda, le capitaine Ramaré est suspendu, mais le buteur Verdier revient.

Le Prono : 1-2 longtemps mené 1-0 les Tourangeaux font la différence avec l’apport du banc à l’heure de jeu.

–                 Bastia (20) – Troyes (9) :

Match de transition pour deux équipes qui n’ont plus rien à jouer, Troyes représente à elle seule le ventre mou du championnat, trop inconstante malgré une qualité de circulation de balle intéressante pour espérer dépasser les nombreuses équipes devant qui ne s’écrouleront certainement pas toute, et avec 9points d’avance sur le maintien de quoi voir venir surtout après ce match contre une équipe déjà reléguée. L’objectif sera de revenir de Corse sans blessés… au cas où parce que dans le football tout est possible.

Le Prono : 0-3 et 2 rouges à Bastia.

–                 Istres (18) – Clermont (11) :

Istres aura besoin de points, Clermont aussi mais surtout de ne pas perdre, opposition de style entre les deux formations en témoignent leurs bilans buts marqués-encaissés 23-24 contre 36-50, 40 buts de plus dans les matchs Istréens que dans ceux Clermontois depuis le début de la saison. Qui imposera son rythme ? Peu d’absents à Clermont, et Istres sort d’une belle défaite contre Troyes avec 4buts encaissés, j’ai pas trouvé le groupe provencal pour voir si des absences préjudiciables se feront ressentir, leurs latéraux Chafik et Le Goff seront bien là pour attaquer et peu défendre.

Le Prono : 1-1

–                 Laval (19) – Auxerre (15) :

Quel Laval verrons nous face à la plus mauvaise équipe du championnat à l’extérieur ? Celui qui s’écroule de peur, ou celui qui donne tout et se transforme parfois en machine avec la réussite bousculant ses adversaires ? Les deux ne voudront surtout pas perdre, mais Laval ne peux pas se permettre de ne pas prendre les 3points, une aubaine pour les Auxerrois qui pourront profiter d’une équipe qui se découvre pour faire briller leurs attaquants ? (Non, le mot attaquant n’est pas une moquerie) Pas de Marester suspendu, ni le pilier du milieu de terrain Ben Idir, le 3e gardien titulaire, ça s’annonce difficile pour l’AJA.

Le Prono : 2-1 et Auxerre s’enfonce.

Ligue2Presentation

Samedi 15 Mars 14h00

–                 Angers (3) – Créteil (13) :

Premier match d’un enchaînement infernal pour Angers avec Brest le 18 (match en retard), le 21 en championnat, le 25 en coupe et le 29 pour finir ! Il faudra bien commencer la série et veiller à ne pas perdre trop d’énergie sous peine de craquer. Créteil continue d’avancer lentement et n’a pas de marge de manœuvre, tous les points sont bienvenus, un coup chez le 3e ?

Le Prono : 2-0 Angers plie le match rapidement et laisse venir.

Lundi 17 Mars 20h30

–                 Lens (2) – Arles Avignon (10) :

Ne pas se relâcher après un très beau succès contre Metz, Lens voudra poursuivre et aller chercher cette première place dont généralement personne ne veut parce qu’elle te fais pas monter plus que les deux suivantes mais qu’elle te coûte un bras en prime de Champions. Mais l’argent n’est pas un problème pour le moustachu à la tête des Artésiens, il faudrait d’abord qu’il trouve une pelouse pour l’année prochaine personne ne voulant les accueillir. Malgré une pelleté de blessé Lens continue d’avancer grâce à un banc qui a pas l’air comme ça mais qui fait le travail en L2, par contre il y aura du changement à prévoir pour se maintenir en L1, pas mal de joueurs vont avoir du mal.

A Arles on se pose pas trop ces questions, hormis une 3e place à l’issu de la première journée les sudistes se sont classés entre 6 et 13e, dont 9fois 9e et 6fois 10e. Belle régularité pour une équipe qui a fini 13e puis 11e (mais avec moins de points) des deux derniers championnats. L’équilibre d’un système thermodynamique se produit quand son entropie a la valeur maximale compatible avec les contraintes auxquelles il est soumis. Vous avez deux heures.

Le Prono : 2-0

4 thoughts on “La Ligue 2 c’est fabuleux, S13/14E28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.