dim. Déc 8th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Ligue 2 : Du spectacle, de la galette frangipane et des surprises

5 min read

 Ligue2Résumé

Bonne année à tout les lecteurs de la section ligue 2 du site !! Bon maintenant imaginez que le championnat est une galette des rois, que vous la coupez en dix part et que dans chacune d’elles, vous trouvez une, voire plusieurs fèves. C’est bon ? Félicitation, vous avez compris la métaphore. Grosse grosse quantité de buts pour la reprise, après une trêve huîtres et foie gras bien méritée !! Comme dirait l’autre : il y a des buts sur TOUS LES TERRAINS. Et comme je suis sympa, je vous met une petite note sur 10 à chaque rencontre.

AJ Auxerre 1-1 AC Arles-Avignon (3/10)

19′ Ntep ; 40′ Dale

Auxerre reprend son rythme moyen, celui d’une équipe moyenne, moyennement classée.

Seulement 12ème du classement, les bourguignons n’ont pas réussis à se défaire de la meilleure défense du championnat. Arles au contraire est sur une bonne dynamique, est signe avec ce nul son sixième match d’invincibilité consécutif. C’est très serré derrière et il faudra être vigilants.

CA Bastia 0-3 Niort (5/10)

52′ Glombard, 84′ Mayi 93′ Lombard (csc)

Vous allez voir beaucoup de csc dans ces résumés, mais on s’en fou, ça fait des buts ! Alors…. bon bah Bastia c’est nul, on le sait hein, rien de très neuf. Mais Niort qui en plante 3 à l’extérieur, ça c’est de la news ! Depuis novembre, Niort n’a perdu qu’une fois en déplacement 4V, 3N) , et remontent dans le top 10. Pourtant c’est Bastia qui semblait dominer ce match, sans réussir à planter. En deuxième mi-temps, Niort reprend le dessus et concrétise, comme une leçon donnée aux Bastiais qui reverrons le national l’an prochain à coup sûr.

Dijon 4-1 Istres (6/10)

9’19’ Gastien 48′ Tavares 65′ Berenguer ; 82′ Barillon

«Viol footballistique » est la seule expression qui me vient pour qualifier ce match. A aucun moment, Dijon n’a laissé espérer quoi que ce soit aux pauvres Istriens. Bon vous me direz, quand on nie le football comme l’a fait Istres, on peut pas vraiment les plaindre, au contraire de Dijon, intraitable à domicile et qui ne désespère pas de continuer à se rapprocher du podium. Belle équipe ils ont à Dijon quand même.

Laval 1-3 Nîmes

5′ Baby ; 19′ Gragnic 67′ Couturier(csc) 93′ Kovacevic

NOOOOOON VOUS NE REVEZ PAS ! Nîmes a gagné, en a planté trois et en plus à l’extérieur. Le rayon de lumière qu’on espérait plus ! Nîmes est de retour avec son fameux, le légendaire Pierre « Magic » Bouby (bon ok il marque pas et il prend un jaune, bon.) et dégaine directement afin de se remettre dans le bon sens, et même si la route paraît trèèèès longue, c’est un bon moyen de s’y remettre. Il va falloir rapidement capitaliser sur ce succès, car le match est maîtrise de bout en bout  (si on enlève le premier quart d’heure). Encourageant.

Le Havre 2-2 Metz

34′ Saiss 71′ Louvion ; 45′ 80′ Ngbakoto

Qui l’eut cru ? Le Havre réalise sa meilleure performance de l’année contre Metz qui n’a plus gagné en Haute-Normandie depuis 1995. Par ailleurs, Le havre reste sur une série de dix matchs à domicile mais avec malheureusement trop peu de victoire. En réalité c’est surtout la capacité de réaction Havraise qui fait plaisir car Metz a pas mal maîtrisé le match avec peu de réussite. Belle perf’ du Havre donc.

Tours 2-1 Caen

42′ Diawara 56′ Chavalerin ; 75′ Duhamel

Duel de super-attaques au Stade de la Valée du Cher ! Et le duel à clairement tourné en faveur du club Tourangeau (ce qui me fait grandement plaisir) ! Malgré quelques éclairs de génie de Caen, Tours est clairement au dessus, et concrétise avant la pause ! Mais à la 56eme, Chavalerin nous offre un but fantastique : une reprise de volée à 20m en première intention qui 9 fois sur 10 sort du stade, heurte la station spatiale internationale et déclenche une catastrophe. Mais là, la balle s’envole et replonge aussitôt et crucifie Caen qui regardent l’auteur avec des yeux mi-flippés, mi-en transe divine. Duhamel tente de ramener les siens avec une jolie tête lobée mais rien n’y fait.

 Estac 2-2 Clermont

73′ Marcos (pen) 92′ Gimbert ; 35′ Moulin 88′ Avinel

Deux fois Clermont à mené, deux fois Troyes est revenu. Un match complètement débridé, ça va dans tout les sens et ça fait plaisir  car au delà du physique, on a vu de la technique. Pas de la technique comme en Ligue 1, mais en Ligue 2 c’est pas super souvent alors on prend. Pas grand chose d’autre à ajouter sur ce match mais simplement : c’était cool m’voyez.

Angers 1-1 Nancy

35′ Blayac ; 69′ Walter

Impossible de départager les deux équipes. Mêmes maladresses, mêmes réussites, même engagement. Un vrai match nul de qualité car ce n’est pas le 1-1 partout sans jeu NON MOSSIEUR, c’est un 1-1 de deux équipes qui ont tout donné pour gagner mais n’ont pas trouvé la faille a exploiter pour l’emporter. Du foot messieurs, du #footballvrai.

Créteil 3-2 Châteauroux

7′ Mahon De Monaghan 72′ Fournier (csc) 76′ Obiang (csc) ; 35′ 43′ Maboulou

La chance était Cristolienne  sur ce match, l’envie aussi. Créteil ouvre rapidement le score mais s’endort et laisse Châteauroux revenir puis mener avant la pause. Maiiiiiiiiis c’était sans compter les taupes infiltrées chez les berrichons qui ont décider de se révéler afin d’offrir les trois points à Créteil avec deux csc bien sentis à un quart d’heure de la fin. Au calme.

Brest 0-1 Lens

11′ Touzghar.

Vous ne pouvez pas avoir autant d’occasions dans un match en étant en danger au classement. Et bien si, Brest l’a fait et de fort belle manière. Lens a été réaliste une fois, ça a suffit. Je voudrais pas m’avancer mais si les bretons continuent comme ça… Mech va pleurer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.