jeu. Déc 5th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Ligue 2 – les résultats de la 22e journée

5 min read

 Ligue 2, 22ème journée : Metz en d’Angers (vous l’avez ?)

Sans titre
Jeff Louis, star du week-end, source : asnl.net

Si vous n’avez pas aimé le jeu de mot, soyez indulgents, je tente de me remettre du viol subit par mon équipe au Superbowl…Chaque journée en Ligue 2 est marquée par de multiples rebondissements, et celle-ci ne déroge pas à la règle, par exemple avec la rouste reçue par Tours à Nîmes après avoir fait mumuse avec Châteauroux la semaine dernière. Devant, la très confortable avance de Metz a fondu plus rapidement qu’une glace à l’eau sur l’arrière train de Miley Cyrus. Les tendances qui se sont dégagées sont en permanence remises en question et bien malin celui qui peut donner à 100 % les trois qui monteront et les trois qui descendront.

Angers 1-0 Bastia
88′ Yattara
Une nouvelle fois, que ce fût dur pour Angers ! Malgré un énorme potentiel, le manque de réalisme coûte souvent deux ou trois points qui manqueront à coup sûr en fin de saison ! Cette fois c’est passé avec un centre-tir-passe-roucoulette de Yattara à la 88ème plutôt chanceux. Super opération comptable, le club angevin prenant la seconde place du classement, mais le niveau de jeu habituel tarde à refaire surface.

Caen 1-1 Troyes
86′ Autret ; 41′ Nivet
Encore un but de Nivet pour Troyes qui malheureusement ne suffit pas pour l’emporter, la faute à Caen qui sans montrer grand chose s’est accroché pour ne pas perdre trois points à la maison. Beaucoup de déchets dans l’entre jeu de part et d’autres ont accouché d’un match assez ennuyeux, voire agaçant.

Châteauroux 2-0 Auxerre
61′ Tait 74′ Chamed
Et voilà un résultat qui fait grand bien aux Berrichons ! A domicile Châteauroux est bien plus plaisant à voir qu’à l’extérieur, où l’équipe se fait régulièrement corriger. Maîtrise défensive et sur le milieu de terrain et efficacité devant le but, même si on a du attendre l’heure de jeu pour que la situation se débloque. Ainsi, la Berri sort de la zone de relégation, et pourrait se sauver en conservant cette solidité à domicile !

Clermont 1-1 Arles-Avignon
68′ Saadi 70′ Declos
Faîtes rencontrer les deux meilleures défenses du championnat, ajoutez à cela des milieux brouillons et une attaque au ralenti. C’est bon ? Ok. Ensuite vous ajoutez un froid à réveiller un mort et une pelouse en mauvais état. Oui ça fait beaucoup et pourtant en mélangeant tout ça, vous obtenez ce match. Une purge. Oui il y a eu deux buts, en 4 minutes après 68 minutes de jeu, trop rapide pour qu’on se soit réveillé.

Dijon 3-0 Brest
24′ Marie 35′ Tavares 60′ Gastien
Meilleure série à domicile en cours pour Dijon, avec une quatrième victoire de rang, nette et sans bavure. En même temps en face, c’était l’équipe la moins en forme du moment qui fait tout son possible pour aller en National. On souffre avec les bretons qui ne semble plus avoir assez de ressources pour se battre. Mais il ne faut pas enlever la performance complète, collective, vive, agréable à regarder de Dijon qui se retrouve 4ème du classement. A suivre car les bourguignon proposent un beau football, qui s’affirme doucement, mais sûrement.

Istres 3-2 Créteil
28′ 79′ Dabo 56′ Diarra ; 3′ Andriatsima 52′ Ribeiro
A toi, à moi, à moi, à toi, … Une vraie partie de ping-pong ! Créteil s’enfonce malgré tout petit à petit jusqu’à ne plus compter aujourd’hui que 5 points sur le premier relégable, sachant que le dernier match de l’année sera un Créteil-Nîmes qui devrait faire office de juge de paix si Créteil ne se reprend pas. C’est dommage car on perçoit dans les matchs des franciliens des phases de jeux hyper bien construites amenant souvent de beaux buts sauf que bah voilà, ça ne suffit pas dans ce championnat où le physique a une telle importance. Recrutement jugé inutile par la direction.. bah voyons ! Et pourtant Istres c’est pas le Pérou, loin de là. Parfaite exploitation de ces problèmes par Istres qui a planté à la moindre occasion offerte.

Nîmes 3-0 Tours
27′ Benmeziane 83′ Granic 90′ Koura
Voilà une équipe en danger, en grand danger même qui arrive enfin à donner un peu de bonheur à des supporters résignés ! Étonnant de la part de Tours qui s’était amusé la semaine passée mais qui s’est peut-être vu trop beau au moment d’aller à Nîmes. Vrai bon match de Nîmes il faut le noter ! Tout a fonctionné et on a senti un véritable élan, celui d’une équipe qui en a marre et qui veut se sauver ! Mais il faudra confirmer ce beau résultat, et c’est probablement le plus dur. Pour Tours c’est une très mauvais opération comptable, en laissant filer devant après avoir recollé au podium. Dommage.

Niort 2-0 Metz
77′ Glombard 90′ Metz
Deux choses à retenir de ce match : Niort est ultra-performant en 2014 et c’est plutôt juste. La réussite fuyait insolemment les Chamois en 2013, qui perdaient ou se faisaient rejoindre par un manque de mental. Mentalement, ça va beaucoup mieux et Niort sait tenir ses matches. Deuxième point, la chute inexorable de Metz qui n’a plus qu’un point d’avance sur Angers et Lens. Que se passe-t-il à Metz ? Un début de saison incroyable, une solidité à toute épreuve et tout semble s’être envolé depuis la reprise.

Lens 0-0 Laval
Toutes les semaines il est là, ce match d’un ennui absolu, sans aucun intérêt ni action digne de ce nom, une torture.

Nancy 3-2 Le Havre
17′ 35′ 79′ Louis ; 33′ Mombris 47′ Bonnet
Nancy en doit une bonne à Louis, le jeune Haïtien de 21 ans qui a inscrit sont tout premier triplé en professionnel face à une équipe du Havre qui a bien lutté, en revenant par deux fois au score ! Mais lundi soir, le Louis était intenable ! Oh et puis il a débloqué un succès FIFA en marquant de la tête, du droit et du gauche. Le mec à posé ses burnes quand même. C’est dommage pour le Havre qui avait fourni une bien belle prestation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.