lun. Déc 16th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Ligue Deux, rapport d’étape Partie 1 !

7 min read

Comme l’ami Mèch Tuyot vous l’annonçait il y a déjà quelques semaines, la formule Ligue Deux a quelque peu évolué ! Finis les bilans hebdomadaires qui ne permettaient pas d’avoir une vision globale du championnat. Alors, voici que voilà (nan c’est pas une faute, c’est volontaire, petit lecteur médisant que tu es – l’éditeur tient à préciser qu’il a déjà corrigé 3 fautes d’orthographe dans le début du texte donc il laisse l’auteur faire le malin) le premier rapport d’étape du plus beau championnat du monde après les six premières journées !! Il se présentera ainsi : chaque équipe aura droit à son paragraphe plus ou moins long selon décisions parfaitement arbitraires de l’auteur, moi, accompagné de sa dynamique (ex : FC Dragibus (V/N/V/D/V)). Et en fin d’article, un Top/un Flop global.

00_liguedeux_resume

Si certains se posent la question, oui, on va casser du sucre sur le dos de Châteauroux toute la saison, simplement parce qu’ils sont des usurpateurs et que c’est @LeNationalVrai qui devrait en causer. Mais rassurez vous, on trouvera bien une opportunité dans la saison pour un peu tailler chaque équipe hein, pas de jaloux. On essaiera aussi d’être sympa avec Valenciennes, même si ma patience risque de vite atteindre ses limites. Et de temps en temps, on ne manquera pas de tirer à vue sur les pronos de Mèch.

Arles-Avignon : 11è, 7 points (N/D/N/N/N/V)

Pour ouvrir le bal on commence par le roi des nuls en ce début de saison. Il y des intentions chez les Arlésiens au travers de l’attaquant Larsen Touré très combatif ! Et malgré le parcours difficile, il est à deux buts. Le nul 0-0 contre Ajaccio a laissé des traces qui ont été sanctionnées par une défaite 2-0 à Angers. Pour les trois matchs qui suivent, on a pu constater une équipe d’Arles très joueuse mais pas récompensée. Match nul à Nancy 1-1, Nul 2-2 à la maison contre Sochaux et re-nul à Nîmes. Le principal soucis de l’ACA est de réussir à s’imposer à la maison comme contre Tours, car à vu qu’à l’extérieur ça tient la route.

Ajaccio : 6ème, 9 points (N/D/V/V/N/N)

Débuts plus satisfaisants sur le plan comptable mais trop irréguliers, et une seule victoire contre Tours 1-0 à la maison et une à l’extérieur sur la pelouse du Gazélec, autre club d’Ajaccio. Les hommes de Christian Bracconi ont pourtant réalisé quelques bonnes prestations mais restent trop fébriles. Le match contre le Gazélec avec beaucoup de mouvements et de l’envie est un bon exemple sans oublier le sérieux contre Tours, pourtant pourvu d’un meilleur effectif. Celui des Corses n’est pas en reste pour la Ligue 2, avec Pedretti, Oliech, Zubar et Cavalli. Il faut se baser sur les matchs victorieux, témoins d’une qualité certaine et éviter les éceuils à la maison comme lorsque Sochaux est venu gagner deux zéro. Dominés par Chateauroux à la maison, ils n’obtiennent le nul qu’à la 72eme grâce à Cavalli.

Auxerre : 9ème, 7 points (V/ N/D/D/D/V)

Tous les ans c’est la même rengaine « Auxerre se reconstruit, on va bientôt espérer la montée » et tous les ans c’est pareil, malgré l’arrivée fracassante de notre parrain Pierre Bouby. Après un très bon premier match contre le Havre 2-0, qui laissait présager un bon début de championnat ça c’est gâté comme vous pouvez le constater. Un nul correct obtenu sur la difficile pelouse de Clermont, et puis plus rien. Pire, l’AJA s’est faite cueillir à la maison par les promus orléanais ! Cette défaite à dérouté les joueurs qui sont tombés sur une solide équipe dijonnaise lors du derby, re-défaite, et puis surtout la dernière en date, 2-1 contre Valencienne qui en a pris 4 par le Havre à la maison une semaine avant. Malgré tout on peut compter sur le prêt monégasque Chérif, considéré comme bon espoir et de l’expérience de la L2 par Bouby et Puygrenier pour redresser la barre, car la mauvaise dynamique semblait bien enclenchée avant cette victoire chez le leader Troyen avec deux passes décisives du parrain (bisous à lui) !

Angers : 3ème, 11 points (D/V/N/N/V/V)

Passé le choc de la perte de Yattara reparti voir à Lyon si le stade des Lumières avançait bien, Angers rattaque une saison pour essayer une nouvelle fois de monter après avoir échoué l’an dernier tout comme il y a deux ans, en craquant à quelques journées de la fin. Exit Malicki, bonjour Butelle ! Quant à l’attaque, en l’absence de Gomez longtemps blessé, c’est Kodjia et Camara, soutenus par Auriac qui portent le jeu Angevins avec une certaine solidité ! Après avoir été surpris par Nîmes aux Costières, les Angevins ont vaincu Arles dans un match très sérieux, obtiennent avec regrets un nul à Brest et Chateauroux, avant de s’imposer patiemment contre Tours à l’extérieur le week end derniers et une belle victoire au Gazelec ! Tout comme l’an dernier, Angers devrait jouer la montée toute la saison, éspérons pour eux que cette fois ça passe.

Brest 5ème, 9 points (V/N/N/D /V/N)

A égalité parfaite avec Angers, l’équipe de notre bien aimé Mèch Tuyot est une équipe qui interroge. Difficile de percevoir le réel potentiel des Bretons tant ils alternent le très bon avec le très moyen depuis la reprise. Le très bon contre Nancy lundi soir, avec un match maitrisé et deux buts à la clef de Verdier et de Martial (non pas Anthony, son frère), et le très moyen en concédant une défaite sur la pelouse du surprenant promu Orléans. Brest ne veut pas revivre la premiere moitié de saison de l’an passé, qui l’avait contrainte à se battre contre la descente avant de finir en boulet de canon à quelques points de la montée ! Quand on vous dit que c’est serré la L2 !! L’objectif est donc d’être tranquille le plus rapidement possible afin de jouer avec les nombreuses qualités de cette équipe, dont Bruno Grougi pour pourquoi pas espérer quelque chose enfin de saison. Bilan : y’a quelque chose à faire, reste à devenir constant !!

Châteauroux 15ème, 6 points (D/D/V/N/N/N)

Les Berrichons on réussi à se relancer après deux défaites en début de saison et des incertitudes au niveau du jeudi. Les repêchés miraculeux grâce à Luzenac (voir par ailleurs) doivent prouver que leur place est en Ligue 2. Il a donc fallu relancer le projet du club et le caler sur ce championnat inattendu ! Grâce à la victoire contre un Clermont valeureux mais trop fébrile défensivement, les Berrichons se sont remis dans le bon sens et enchainent trois nuls dont deux à l’extérieur ! Autrement dit, il ya une certaine solidité dans cette équipe portée par Thil et Bonnart ! Ne nous mentons pas, la Berri en L2 est une usurpation et si on ne leur veut pas de mal, on espère pas les voir jouer la Ligain, mais là, on devrait être pénard.

Créteil 8ème, 7 points (D/V/N/N/N/N)

Après une lourde défaite du côté de l’Indre-et-Loire contre Tours, Créteil s’est repris en donnant une leçon de football contre Châteaurouquemoute grâce à un doublé du revenant Fred Piquionne, qui compte déjà 3 buts en championnat ! Cependant l’attaque de Créteil avec Piquionne, Andriatsima et Essombé n’arrive pas à convertir les occasions et stagnent à un but par match, provocant quatres matchs nuls, déficit de réussite pouvant être regrétée en fin de saison. Malgré tout l’équipe semble plus équilibrée que l’an passée, une bonne saison ne serait pas une surprise totale. Mais cela semble trop juste pour espérer la montée. Jean Mimi Lesage est toujours un joueur exceptionnel, sachez-le.

Clermont 18ème 5 points (D/N/D/D/N/V)

Attraction de cette Ligue 2 après la vraie arrivée et le vrai départ immédiat d’Helena Costa puis l’arrivée de Corinne Diacre, première femme coach d’une équipe pro masculine, Clermont à de grosses difficultées dans le jeu et malgré une grosse envie et finalement pas mal de buts dans leurs matchs. Le problème dans ce cas ? Il en prennent toujours un en plus que l’adversaire. Ils en mettent 3 ? Ils en prennent 4. Vraiment pas terrible mais on perçoit tout le potentiel de cette équipe malgré tout. La victoire contre Le Havre en Normandie va peut-être librerer les joueurs. Bilan mauvais, mais les deux derniers matchs s’étants soldés par 4 points, on peut espérer du mieux pour les Auvergnats.

Dijon 1er 14 points (N/V/N/V/V/V)

Grosse forme pour les Bourguignons dans ce début de saison qui chippe la place de leader à Troyes à la faveur de leur victoire ce week-end contre Niort ! Dijon c’est sérieux c’est solide c’est efficace ! 7 buts marqués, 3 encaissés dont deux lors du nul 2-2 contre Nîmes. Dijon était d’une solidité à toute épreuve à la maison, cette année, ils vont chercher des victoier à l’extérieur. Progression donc, et attention à ne pas les sous estimer pour la course à la montée.

A suivre demain pour le reste des équipes !!

1 thought on “Ligue Deux, rapport d’étape Partie 1 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.