mer. Juin 26th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Les 1ers Trophées du National

3 min read

Une couverture télé, un nouveau logo, le championnat français de troisième division, appelé National, fait doucement mais sûrement sa mue, et a décerné ce lundi ses récompenses individuelles au siège de la FFF, devant les caméras de MCS (Ma Chaîne Sport). Sous l’impulsion d’un Nicolas Vilas chambreur, Rémi Vercoutre, Raymond Domenech et Manu Petit étaient présents pour remettre les prix. Retour sur une première, plutôt réussie.

 national 1

Meilleur gardien

Vincent Planté (Red Star)

Premier trophée individuel pour ce gardien de 34 ans qui a arpenté les pelouses de Première Division (Guingamp, ASSE, Caen, entre autres…) pendant des années. Marrant que ce prix lui soit remis par Vercoutre, bien moins bon gardien de but que lui, et pourtant présent toute l’année dans les buts de Caen, en Ligain. Un garçon déterminé, bosseur, et revanchard. Envers qui? On ne le saura pas: « je tairais les noms, les personnes concernées se reconnaîtront ». On retrouvera un Vincent Planté motivé et sans pression dans le club du Red Star l’année prochaine, en Ligue 2, le club francilien ayant déjà validé sa montée.

Il devance au classement Gaetan Deneuve (Frejus-St Raphaël) et Vincent Demarconnay (Paris FC)

Meilleur entraîneur

Frédéric « Pep Granola » Reculeau (Luçon)

Je vais vous passer l’explication de ce surnom, à moins que vous ne soyez un lecteur venant d’une autre planète, d’une autre discipline sportive, ou bien seulement une fille.

Donc, en référence à ce chauve de Pep Guardiola, entraîneur au Bayern Munich (c’était plus fort que moi, ndhc), « Fred » Reculeau et son équipe pratiquent le plus beau jeu du championnat, , porté bien évidemment sur l’attaque, avec un effectif qui est loin d’être le plus riche de National.

Un entraîneur ambitieux qui « prend beaucoup de plaisir à regarder l’équipe jouer et espère donner aussi beaucoup de plaisir aux spectateurs », et qui coache la meilleure défense du championnat, malgré les risques pris par « le Barça du National ».

Podium complété par Hervé Dellamaggiore (Bourg-péronnas) et Fabien Mercadal (Dunkerque).

 national 2

Meilleur joueur

Pape Sané (Bourg-péronnas)

L’attaquant sénégalais est aussi le meilleur buteur du National, avec 21 buts.

Prêté par Niort, Sané déborde d’ambition:

« J’essaie de progresser, étapes par étapes, voilà quoi »,

« Je jouerai en Ligue 2 l’année prochaine, voilà quoi »,

« Je rêve de disputer la Ligue des Champions, la Coupe du Monde, voilà quoi »,

Un discours qui sort des sentiers battus, merci Pape, on en attendait pas moins, VOILÀ QUOI.

Dans tous les cas, son président Gilles Garnier est fermement décidé à le garder : « On va se battre pour le garder avec nous, (…), il est un élément prépondérant de ce vestiaire ».

Omar Pouye (Amiens), dégoûté « j’ai mis 16 buts et 9 passes décisives, j’ai fait 3 années en National, c’est bon quoi, mais je suis content pour lui » et Elohim Rolland (Boulogne), déconnecté « j’ai pas encore entendu parlé de lui » finissent 2 et 3 dans ce classement.

A l’heure à laquelle j’écris ces lignes, il reste une journée à jouer avant la clôture du Championnat.

On nous a présenté durant l’émission des résumés de matchs, des top buts, des arrêts de gardien, et je peux vous dire qu’il y a de la qualité et du niveau dans le National, compétition qui mérite d’être suivie. En tout cas, moi, je suis conquis.

Harry Cover

(Twitter @ericmanzanares pour converser, débattre ou parler football, tout simplement).

8 thoughts on “Les 1ers Trophées du National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.