mer. Déc 11th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le National Vrai : J9 : Les leaders chahutés, Istres au fond du gouffre

4 min read

« Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, tu vois, je n’ai pas oublié, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, les souvenirs et les regrets aussi. » disait la chanson de Yves Montand. Et des regrets en ce début d’automne le Red Star pourra en avoir. Mené dès la cinquième minute chez les joueurs de Peronnas durs à manoeuvrer à domicile, les Reds ont poussé pour revenir, ce qu’ils ont fait grâce à un but de Naim Siti, mais dans ont été piégé dans les ultimes minutes par Yannick Goyon qui donne la victoire et beaucoup d’air sur ses poursuivants aux bleus et blancs. Résultat des courses, le Red Star est éjecté du podium au profit tout d’abord de Fréjus Saint-Raphael, vainqueur à Boulogne alors sur un 4/4 à domicile via un but de Scarpelli sur penalty à la 88ème qui permet à Fréjus de monter sur la boite, et de…Colmar. Les Colmariens se sont imposés à domicile face à de faibles Istréens et prennent la deuxième place, car dans le même temps Strasbourg est allé perdre dans le money time un à zéro au Poiré-Sur-Vie et quitte donc le podium. Seul le Paris FC a tenu son rang en gagnant Amiens, et prend donc un peu le large. Au final le PFC est premier suivi de Colmar et Fréjus. Strasbourg et le Red Star sont 6ème et 7ème, juste derrière Dunkerque vainqueur facile de Marseille-Consolat qui a encore pris deux rouges par Gaydon et Arnaud, pour encore mieux se saborder; Et les surprenants promus de Chambly que l’on pensait rentré dans le rang mais qui sont allés battre Colomiers chez eux sur un doublé de Guillaume Heinry, ce qui leur permet de s’installer à la cinquième place dans le plus grand des calmes.

00_national

« Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone. Tout suffocant et blême, quand sonne l’heure, je me souviens des jours anciens et je pleure. » Cette citation de Paul Verlaine convient très bien à Istres. Défait par Colmar les istréens sont désormais dans la zone rouge en affichant un bilan famélique de une seule victoire pour 4 nuls et autant de défaites, ce qui est plus que préoccupant pour un candidat à la montée en début de saison. Seizième, les joueurs de Lionel Charbonnier laissent en dessous d’eux les joueurs de Consolat bien partis pour battre le record de cartons rouges pris en une saison, et Epinal, auteur d’un quatrième nul de rang face à Luçon, dans ce que l’on pourrait appelé le match de la peur. Et bien pendant que Epinal nous fait un quatre à la suite qui ferait plaisir à Julien Lepers, les luçonnais quittent la zone de relégation au dépend de Colomiers, qui redescend dans l’escarcelle suite à sa défaite contre Dunkerque.

Le CA Bastia, qui n’a pu faire mieux que le match nul un partout face à Avranches, prend deux petits points d’avance sur les relégables, mais il est en train de se dessiner un mini championnat pour le maintien à six équipes, car les équipes du ventre mou, Amiens – Avranches – Péronnas, comptent 4 points d’avance désormais sur les équipe du bas de tableau, bien que tout peut aller très vite dans le football.

Le Paris FC est donc toujours solide leader, et la lutte pour le podium derrière est terrible car les équipes de la seconde à la sixième place se tiennent en un petit point. En bas, si Epinal et Consolat ne sont pas encore décrochés, un écart se creuse entre le ventre mou et l’ascenseur CFA. La prochaine journée pourrait voir accentuer les écarts puisque Paris ira à Luçon qui n’a pas encore gagné à la maison, Colmar ira à Fréjus dans un duel où le vaincu perdra gros, tout comme dans le match Chambly – Strasbourg. Le Red Star profitera de ses rencontres de haut de tableau pour reprendre des places en recevant le CA Bastia jamais gagnant à l’extérieur, alors que Dunkerque tentera sa chance contre Bourg-Péronnas.
Dans la zone rouge, deux matchs entre candidats à la relégation. Epinal ira à Colomiers seixième et Consolat se déplacera à Istres pour un derby qui sent déjà le feu. Luçon et le CA Bastia tenteront d’exister face aux grosses écuries que sont le PFC et le Red Star.

Vous l’aurez compris la prochaine journée s’annonce palpitante et les lignes devrait encore bouger que ce soit en haut du classement ou tout en bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.