jeu. Fév 20th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Copa America 2015 : le Chili se sort du piège uruguayen

3 min read

A l’Estadio Nacional de Santiago, dans la plus pure tradition sud-américaine, la Roja s’est sortie d’un match piège et a éjecté l’Uruguay hors de la Copa America (1-0). Qu’ils affrontent le Pérou ou la Bolivie, les Chiliens seront favoris de leur demi-finale.

chilewin

Eduardo Galeano se retournerait dans sa tombe à peine recouverte de mousse s’il savait de quelle manière joue sa Celeste depuis le début de la compétition. Certes les compatriotes de l’écrivain décédé en avril dernier ont atteint les quarts de finale, mais à la faveur d’une unique victoire face à la Jamaïque et grâce à deux petits buts inscrits sur corner. Le défi s’annonce donc énorme pour l’Uruguay face au très séduisant pays hôte.

Dès les premières minutes de la partie, le scénario prévu se présente face à nous. Comme depuis le début de cette Copa, le Chili monopolise le ballon et l’Uruguay semble attendre la moindre faille dans la défense adverse pour saisir sa chance. Préféré à Alvaro Pereira sur le côté gauche uruguayen, Jorge Fucile souffre en ce début de match.

Cependant, malgré une évidente possession de balle et une domination outrancière, le Chili n’est pas réellement inspiré. Seul l’esthète Jorge Valdivia, illumine le match. A défaut de trouver des failles dans la charnière Godin-Gimenez, il trouve des espaces entre les jambes de Fucile pour y faire passer le ballon; côté charrua, peu d’occasions à se mettre sous la dent. La seule paire d’attaquants issus du championnat de France ne voit pas la gonfle. Le temps semble long pour Rolan et Cavani.

Cava ni pute ni soumise

cavaniarse2_3353141b

Quoi qu’il en soit, pour Edinson, la première mi-temps aura été bien plus longue que la seconde. Déjà perturbé par une triste Copa America et surtout par des problèmes familiaux – mardi, son père a été arrêté pour avoir accidentellement tué un motard sur la route – l’attaquant charrua craque et récolte un second jaune pour avoir répondu à une provocation de Gonzalo Jara (62ème). Sur les images, on voit clairement le défenseur chilien titiller l’anus de Cavani avec son majeur : la provocation sud-américine à l’état pur. En défenseur des droits, Cavani s’insurge et répond par une petite gifle, assez grande toutefois pour que l’arbitre sorte un second carton.

Malgré cette expulsion, les hommes d’Oscar Tabarez obtiennent pourtant quelques occasions. Persuadés de subir une injustice, à l’instar des joueurs du PSG il y a quelques mois à Londres, les uruguayens repartent de l’avant, comme convaincus qu’un bon coup est encore possible. Les reprises de Carlos Sanchez et de Cristian Rodriguez après l’heure de jeu n’inquiètent toutefois pas un Claudio Bravo aux aguets.

La Isla Valdivia

Plus présents sur le front de l’attaque car bénéficiant de plus d’espace, le Chili parvient finalement a ouvrir le score à dix minutes du terme. El Mago Valdivia récupère le ballon à l’entrée de la surface et comme depuis le début du tournoi, ou comme depuis toujours, nous gratifie d’un délicieux geste technique. Sa feinte de frappe se transforme en passe pour son latéral droit. Mauricio Isla contrôle, frappe, et ouvre le score en faisant exploser l’Estadio Nacional (1-0, 81ème).

En fin de match, Fucile est convié à sortir du terrain après une violente faute sur Alexis. Le tenant du titre est défait, et meurt avec ses idées. Incapable de produire du jeu tout au long du tournoi, même face à la Jamaïque, la Celeste aura déçu. La Roja quant à elle poursuit sa route et son chemin semble la diriger vers la finale. Il faudra pour ce faire, vaincre la Bolivie ou le Pérou qui s’affrontent ce jeudi.

Crédits photos : AP, EFE

3 thoughts on “Copa America 2015 : le Chili se sort du piège uruguayen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.