jeu. Août 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Liga MX: Suspense pour la Liguilla et Gignac-mania

3 min read

Après 14 journées, l’Apertura 2015 réserve encore toutes ses surprises et aucune équipe n’est encore officiellement qualifiée pour les play-offs. Aux avant-postes, les vétérans font le show. Ainsi qu’un français arrivé cet été. Vous savez, ce Gignac là …

Pumasmexique

A trois journées de la fin, aucune équipe n’est officiellement qualifiée pour les play-offs. Mais les dynamiques semblent indiquer que les quatre premiers feront bel et bien parti des équipes engagées en Liguilla. Les Pumas qui n’avaient concédé aucun but à Ciudad Universitaria ont perdu ce week-end dans leur antre mais leur trio offensif Britos-Herrera-Sosa brille. Les Diablos Rojos de Toluca, jamais favoris mais toujours présents en Liguilla seront également de la fête. Longtemps leader, Léon ne sera pas facile à sortir. Dans une double confrontation, personne ne souhaitera affronter l’América à l’Azteca, malgré son irrégularité.

Derrière, 4 petits points séparent le 4ème du 9ème, une place qui ne permet pas de se qualifier pour les quarts de finale de la Liguilla. Deux surprises censées jouer le maintien sont actuellement en ballotage favorable: Puebla qui ne possède aucun joueur frisson et Veracruz dont beaucoup envient l’attaque formée par Julio Furch et Juan Albin. Ces deux équipes, toujours à la lutte pour la survie en Liga MX profitent des tournois moribonds des Chivas, Cruz Azul et Santos pour prétendre à une place en Liguilla.

Gignac et Funes Mori enflamment Monterrey

Après un mauvais départ, les clubs de Monterrey semblent pourtant pouvoir se qualifier. Les Rayados, club ennemi des Tigres de Gignac s’appuient sur une attaque 100% sud-américaine pour mettre le feu: Dorlan Pavon en provocateur pour alimenter l’ancien millonario Rogelio Funes Mori mais surtout Edwin Cardona, 22 ans, auteur de buts magnifiques et désormais régulièrement convoqué avec les Cafeteros.

 

La lutte sera serrée avec l’effectif pléthorique des Tigres. Troisième meilleur buteur du championnat et surtout décisif dans les matches importants ( but de la victoire à l’Azteca contre l’América, buts décisifs dans le Clásico regiomontano et face aux Chivas), André-Pierre Gignac a déjà inscrit 9 buts. Pour le moment, il justifie les efforts de la direction auriazul et la hype Gignac qui s’empare des travées du Volcan.

 

 

Les Chivas en embuscade

Du côté de Guadalajara, les Chivas ont repris des couleurs et peuvent prétendre à une place en Liguilla. L’arrivée de Matias Almeyda, l’ancien laziale y est pour beaucoup, ainsi que la forme increvable d’Omar Bravo, 35 ans et 9 buts dans ce tournoi. Omar est définitivement entré dans les coeurs rojiblancos depuis qu’il est devenu le meilleur buteur de l’institution et son doublé dans le Clásico Nacional à l’Azteca, face à l’América. Il faudra un parcours parfait et une baisse de forme d’équipes comme Veracruz ou Puebla pour que les Chivas arrachent leur qualification. Reporté à cause de l’ouragan Patricia qui a soufflé la côte pacifique de l’état du Jalisco dont Guadalajara est la capitale, le Clásico Tapatío entre Chivas et Atlas se jouera le 11 novembre. La grosse ambiance et l’enjeu de ce match seront forcément énormes, et on en saura mieux sur l’identité des qualifiés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.