mer. Juin 26th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Bienvenue chez les Zens Biens E07 – Zesco l’a fait !

8 min read

Zambian Super League

Zambie | TLM s'en foot | football-zambien | Nkana

Nous vous l’avons fait vivre tout au long de cette année 2014, le suspens était insoutenable pour la victoire finale. Trois équipes se sont relayées tour à tour au sommet du championnat tout au long de la saison. A un match du terme, Zanaco menait la danse (57 points), devant Zesco (56 points) et Power Dynamos (54 points). Il suffisait donc d’une victoire à Zanaco pour s’assurer le titre contre les mal classés de Red Arrows. Le scénario inverse s’est finalement produit : Zanaco a succombé à la pression et s’est incliné lourdement 4-0. Des buts de Bruce Musakanya, Francis Kombe et Patrick Ngoma ont éteint les rêves de Zanaco en même temps qu’ils permettaient à Red Arrows de valider son ticket pour la prochaine saison de ZSL. Le football zambien est décidément étrange. A un moment donné, Red Arrows était avant dernier du championnat et restait sur 8 défaites de rang. Puis, sortis de nulle part, ils ont gagné à Zesco United et à Nkana (à l’extérieur) avant de laminer Zanaco qui venait chercher le titre. Finalement, c’est plutôt Zanaco qui semblait être menacé de relégation ce soir là.

Du côté de Ndola, Zesco United a assuré le coup en battant les Kabwe Warriors 3-1 ce qui leur a permis de profiter du faux pas de leurs rivaux. L’entraîneur ‘Chicken’ George Lwandamina a ainsi remporté son premier titre de ZSL. L’exploit n’aura en revanche pas eu lieu pour Power Dynamos qui a tout de même battu Nakambala Leopards lors d’un match âpre. Cependant, leur victoire leur permet de doubler Zanaco avec la bénédiction de la différence de but. Cette dernière journée était à l’image de la saison : folle. Zanaco a débuté premier et a fini troisième, et ne participera donc à aucune compétition continentale la saison prochaine ! Zesco United finit champion en étant l’équipe du Top 4 qui a marqué le moins de buts (44) mais avec le plus grand nombre de victoires (17). Le club devra recruter au cours du mercato pour défier dignement les grands défis qui les attendront en 2015. En attendant, félicitons les champions ainsi que leurs dauphins qui nous ont offert une intrigue palpitante.

Le scénario aurait même pu être encore plus épique si Nkana avait tenu son rang tout au long de la saison. Même en étant décevante, l’équipe du magnifique Ronald ‘Sate Sate’ Kampamba termine 4ème avec une belle victoire 6-0 sur le terrain de National Assembly, en total relâchement après une saison satisfaisante. Pour ce qui est de la relégation, une place dans la charette était encore en jeu. Roan United, Indeni et Konkola Mine Police étaient déjà relégués depuis plusieurs journées. Ce sont finalement les mythiques Kabwe Warriors (5 titres de champions et 5 coupes au palmares) qui ont fait figure de losers en s’inclinant contre Zesco et en permettant aux Green Buffaloes de les doubler sur le fil. Red Arrows, scandaleux tout au long de la saison malgré un bel effectif, parvient à finir dans la première moitié de tableau.

zambia prog

En division 2, le club le plus titré de Zambie, Mufulira Wanderers, a réussi à remonter après neuf années de désespoir. Cela réjouit tous les fans de football zambiens qui verront de belles affiches l’année prochaine. A moins que la montée de « Mighty » (surnom du club) ne soit pas validé par la FAZ qui examine la réclamation de Nkwiza portant sur un match entre les 2 équipes qui n’avait pas pu se jouer pour une défaillance de sécurité. 3 points avaient alors été attribués aux Wanderers.

//

Trois Chipolopolos proches de la mort

Zesco Zambie
Les joueurs ont mieux fini la saison que cette voiture…

Cette terrible image provient d’un accident à Kabwe. En se rendant à Lusaka en vue du stage de préparation à la CAN, Mulenga, Kalala et Chakawa ont échappé de justesse à la mort dans le mini bus affrété par Zesco qui a heurté un autre véhicule. Le chauffeur, lui, y est resté ainsi que trois autres occupants de l’autre véhicule.

Les nominés pour le joueur de l’année

Richard Kasonde (Power Dynamos) : Ses 10 buts cette saison en font le milieu défensif le plus prolifique de ces 10 dernières années. Nul doute qu’il est pour beaucoup dans la place continentale décrochée par Power Dynamos.

Jackson Mwanza (Zesco United) : Si Zesco United a pêché offensivement ce n’est pas la faute de Mwanza. Les nombreux buts qu’il a marqué en plus de ses passes décisives cette saison lui offrent un 4ème titre de champion. Il est le meilleur buteur de la ligue avec 15 buts.

Satchmo Chakawa (Green Eagles) : Les arrêts incroyables qu’il a effectué ont permis à son modeste club d’éviter plusieurs défaites. Finalement, les aigles se sont classés 7ème, avec la meilleure défense. Chakawa n’est pas passé loin du pire après sa belle saison, frôlant la mort dans le mini bus de Zesco qui s’est crashé sur la route. Il s’en tire finalement avec un éclatement de la rate et de la vessie.

Nyambe Mulenga (Power Dynamos / Zesco United) : Ce défenseur a montré toute l’étendue de ses qualités. Impérial avec Power Dynamos en 1ère partie de saison où il était prêté, il n’a pas été en reste avec Zesco en 2ème partie, solidifiant une défense peu en confiance. A peine arrivé, il s’est imposé comme le patron de la défense. On peut se demander quel était l’objectif de Zesco en prêtant l’international à un concurrent direct… A lui aussi été victime de l’accident de voiture et souffre d’une fracture de la jambe. Il ne pourra pas disputer la CAN alors qu’il briguait une place de titulaire.

White Mwanababa (Napsa Stars) : Son club a été la révélation de la saison. Napsa Stars s’est appuyé sur une très forte défense : 21 buts encaissés en 30 matchs. Mwanababa a été l’homme fort de cette défense.

Dominic Yobe (Zanaco FC) : Son leadership et son skill défensif ont fait que Zanaco a concédé très peu de but quand il était sur le terrain. S’il n’avait pas été blessé une partie de la saison, Zanaco aurait probablement été champion.

Alex Ngonga (Power Dynamos) : Le fantasque Ngonga a été l’un des joueurs les plus réguliers de la saison. Véritable bulldog sur le terrain, il a été décisif en marquant des buts magnifiques comme celui contre Napsa Stars. Il a également marqué le hatrick le plus rapide de la saison : en 11 minutes contre Roan United.

Le débat

Zesco United, club de la ville de Ndola, est-il prophète en son pays ?

Selon Rodrick, fan de Ndola United, Zesco United est malgré son titre toujours considéré comme un petit club par beaucoup de monde à Ndola. L’ancien club de Rainford Kalaba, fondé en 1974, a en effet un long chemin à parcourir pour arriver au même niveau de popularité que les rivaux de Ndola United. Récemment, le club a tout juste rétrogradé Indeni FC, autre club de la ville, en terme de base de fans.

Rodrick nous fait remarquer que Zesco United vole les fans d’autres clubs, et n’obtient qu’une fausse popularité, liée au succès. Les habitants de Ndola sont tout de même sympathisants à la cause de Zesco quand Ndola United ne joue pas.

Seulement, le club végète aujourd’hui en deuxième division depuis plusieurs années. Les succès passés n’ont toutefois pas été oubliés dans la ville qui prend fait et cause pour les couleurs de United en cas de derby. De grands joueurs ont marqué l’histoire du club comme Kaiser Kalambo ou Francis Litana. Le club a connu son apogée il y a plus de 30 ans sous la houlette du croate Ante Buselic, ancien coach de la sélection zambienne, qui est brièvement revenu au club en 2010 pour tenter de le faire revivre. A l’époque, quand Ndola United remportait un match, tout le monde sur le marché Masala (plus grand marché de Ndola) célébrait la victoire et les maillots rouges étaient de rigueur. Avec les performances actuelles, la ferveur est moins soutenue mais pourrait se rallumer à tout moment.

Quand nous avons fait remarquer à Rodrick que, tout de même, Zesco United est la seule équipe de la 3ème ville du pays à avoir remporté un titre, ils nous a rétorqué : « Oui Zesco a remporté 4 titres de champions et ils ont rendu les gens de Ndola fiers, mais ils ne sont pas encore le plus grand club de Ndola. Quand United sera de retour, vous verrez comment on supporte une équipe dans cette ville! »

Zesco United vient de remporter son quatrième titre depuis sa promotion en 2014 alors que Ndola United n’a jamais remporté de titre et végète dans les ligues inférieures depuis plus de 10 ans. Mais visiblement, il en faudra plus à Zesco pour remporter les faveurs de la foule.

Coupe de Zambie

1655999_893264407359023_7433558996570244483_n

Zesco United 3 – 0 Nkana

Lors des 3 derniers championnats gagnés, Zesco United avait réussi le doublé en gagnant la coupe. 2014 n’a pas dérogé à la règle.

Les hommes de Georges Lwandamina, qui avaient déjà gagné leurs 2 confrontations avec Nkana en championnat, ont ouvert le score par l’intermédiaire d’un coup de tête de Maybin Mwaba (33ème minute) suite à un bon centre de Clatous Chama. Ce même joueur qui s’est ensuite illustré pour délivrer une passe décisive à Winston Kalengo trois minutes après la reprise. Dix minutes plus tard, Nkana se faisait réduire à dix pour une charge irrégulière de Chishimba, qui récoltait alors son deuxième avertissement. Le match fut définitivement finit lorsque le remplaçant Simon Silwimba ajouta un troisième but à 15 minutes du terme.

Le coach Lwandamina, encore ivre de joie, montra sa haute estime de lui-même dans une interview d’après match : «C’est une grande saison. J’ai rajouté un championnat à mes accomplissements et c’est ma deuxième coupe de suite. Je n’étais pas un mauvais coach avant parce que j’ai fini 5 fois comme second de la ligue. Peut-être que Dieu m’avait préparé pour ce doublé. » A noter que Lwandamina est le premier coach à gagner 2 années de suite la coupe avec 2 équipes différentes.

Pour le coach de Nkana, Beston Chambeshi, le regard est tourné vers l’avenir : « Cette éprouvante année est terminée [beau parcours continental, difficultés en championnat, mort du coach en pleine saison]. Nous avons désormais besoin de préparer l’année prochaine et de revenir ensemble en équipe. Nous avons effectué un remarquable parcours en CAF et nous avons réussi à terminer 4ème de la ligue. C’est de bon augure pour l’an prochain. »

1 thought on “Bienvenue chez les Zens Biens E07 – Zesco l’a fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.