lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

En route pour la saison 2015 de MLS !

9 min read

 usa

Finis les sapins et les repas de vacances. Un mois et demi après la victoire du Galaxy lors de la MLS Cup 2014, les franchises de MLS se sont remises au travail. La SuperDraft a lancé la saison 2015, l’occasion pour nous de faire un premier point sur le recrutement.

LA signature de l'hiver, Sebastian Giovinco, rejoindra Toronto... cet hiver. (Source: Toronto FC)
LA signature de l’hiver, Sebastian Giovinco, rejoindra Toronto… cet hiver.
(Source: Toronto FC)

Voilà les gars, je suis de retour en cette année 2015 pour une nouvelle saison de MLS. Celle-ci commence le Vendredi 6 Mars prochain avec un duel entre le L.A. Galaxy et le Chicago Fire. En attendant, comme je l’avais fait la saison dernière, je vous écrirai une série d’articles vous permettant d’en savoir un peu plus sur la MLS et le soccer US. Cette année, la série sera articulée sur les autres ligues que sont la NASL, l’USL Pro et la NWSL.

Le premier volet de cette série est prévu pour la semaine prochaine. Le retour de la MLS sur TLMSF se fera en douceur avec ce premier point sur le recrutement.

* Une nouvelle maison.

Et cela avait commencé avant même que les play-offs 2014 ne se terminent. En novembre dernier, j’avais écrit une brève sur le démantèlement de la franchise des Chivas USA. Par la suite, la ligue a organisé un repêchage des joueurs sous contrat appartenant à cette équipe, la Dispersal Draft. L’excellent gardien Dan Kennedy fut le premier choisi de cette draft, grâce au premier pick détenu par le FC Dallas. Au total, seulement six joueurs ont été sélectionnés ce jour-là par les vingt franchises de MLS, surtout des jeunes (Delgado, McNamara, Tyrpak).

En MLS, d’autres moyens sont mis en place pour permettre aux joueurs non conservés de retrouver une maison. Nigel Reo-Coker, le milieu anglais passé par Vancouver et Chivas USA, a rejoint Montréal lors d’une Waiver Draft... que personne n’a pu suivre.

La Re-Entry Draft de mi-décembre a également permis aux diverses franchises de récupérer des joueurs non souhaités par les autres. Une aubaine pour les équipes de bas de tableau qui peuvent ainsi entamer leur reconstruction vers un meilleur cycle. Grâce à ce système, Montréal a recruté Eric Kronberg et Bakary Soumaré (ancien joueur de Boulogne-sur-Mer) et San José a pris les éléments expérimentés de MLS que sont Andy Gruenebaum, Marvell Wynne et Sanna Nyassi.

* Le début d’une nouvelle aventure

La future charnière centrale d'Orlando: Aurélien Collin et Amobi Okugo. (source: SoccerByIves).
La future charnière centrale d’Orlando: Aurélien Collin et Amobi Okugo.
(source: SoccerByIves).

Ce sera une curiosité. On pourrait même dire deux curiosités. Cette nouvelle saison voit l’arrivée de deux nouvelles franchises, Orlando City SC et le New York City FC. Avant d’entrer dans la ligue, il faut néanmoins bâtir un effectif à la hauteur. Comme dans toutes les ligues US, les nouvelles têtes pouvaient profiter de l’Expansion Draft, où plusieurs joueurs des autres franchises sont proposés. Mais pas que.

Pour l’instant, c’est la franchise floridienne qui est considérée en avance dans sa construction. Orlando avait l’avantage d’exister sous une autre forme la saison dernière en USL Pro, la « troisième » division. Elle a su également effectuer de très beaux échanges en récupérant Aurélien Collin, Amobi Okugo et Tally Hall, ce qui lui permettra d’avoir une assise défensive déjà rompue aux joutes de la MLS. Lors de l’Expansion Draft, elle a préféré se concentrer sur des jeunes à fort potentiel (Cascio, Mwanga, Ribeiro) ou sur des joueurs pouvant servir de valeur d’échange (Anibaba, Sherrod, Arrieta qui sont déjà partis). On retrouvera également Donovan Ricketts qui sera présent en tant que doublure de Hall. Nous le verrons par la suite mais les Floridiens ont bien négocié la SuperDraft et ont recruté un international américain, Brek Shea.

Pour New York, le résultat de l’Expansion Draft a étonné. Si certains choix semblent intelligents (Grabavoy, Mullins, Wingert, John si celui-ci parvient à retrouver la forme), d’autres sont plus discutables (Taylor, Ballouchy). Mais l’entraîneur Jason Kreis a peut-être un tour dans sa manche.

* Welcome Home

Jozy Altidore, autre recrue phare du TFC. (Source: Toronto FC).
Jozy Altidore, autre recrue phare du TFC.
(Source: Toronto FC).

Dempsey et Goodson à l’été 2013, Parkhurst et Bradley à l’hiver 2014, Jones et Beasley l’été dernier: pas de doute, les internationaux américains viennent de plus en plus garnir les rangs de la Major League Soccer. Cet hiver, trois d’entre eux se sont ajoutés à ce contingent en perpétuelle expansion. D’ailleurs, deux ont rejoint les nouvelles équipes citées précédemment. Orlando fut le premier à dégainer en recrutant Brek Shea, qui n’a pas percé à Stoke. En fin de contrat à Rosenborg, Mix Diskerud (photo de couverture venant de NYSportub) a choisi New York City comme prochaine étape de sa carrière. Enfin, le Toronto FC a effectué un échange avec Sunderland en leur cédant Jermain Defoe et en récupérant Jozy Altidore, auteur de trois buts en un an et demi chez les Black Cats. Ce dernier sera le seul à évoluer sous le régime de Joueur Désigné (chaque équipe a le droit à signer trois joueurs rémunérés à volonté mais ne comptant que le maximum individuel au sein du salary cap).

*  Des Joueurs Désignés en pagaille

Cette annonce a eu l’effet d’une bombe. On pensait que Steven Gerrard était lié à vie à Liverpool. Et non, le vétéran remplacera (en nombre) Landon Donovan comme joueur désigné au Los Angeles Galaxy. Un autre Anglais a officialisé sa venue l’été prochain : Frank Lampard à New York City FC après une affaire qui a ridiculisé la MLS et la franchise new-yorkaise. Ainsi, l’Anglais a vu son prêt à Manchester City (propriétaire à 80% de la franchise) être prolongé jusqu’en mai alors qu’il devait rejoindre la Big Apple en mars. On a même appris qu’il n’avait en fait jamais signé de contrat aux Etats-Unis. Inutile de vous dire que le NYCFC n’est déjà plus en odeur de sainteté auprès du public américain. Il faudra surveiller l’évolution de cette cote mais ce cas l’a fragilisée dès le départ.

Le Chicago Fire a opté pour un recrutement intéressant en enrôlant deux joueurs africains, le Nigérian Kennedy Igboananike et surtout le Ghanéen David Accam (présent à la CAN). Tous deux viennent de Suède, respectivement d’AIK et de Helsingborg. De jeunes joueurs ont vu l’outre-Atlantique comme un bon moyen de lancer leur carrière. La MLS a su garder le Mexicain Errick Torres, ancien des Chivas USA qui rejoindra le Houston Dynamo après la fin de saison de Liga MX. Les Vancouver Whitecaps ont recruté Octavio Rivero, l’un des meilleurs buteurs du Tournoi Apertura chilien avec O’Higgins. Le Hondurien Bryan Rochez a lui choisi la Floride et Orlando City pour débuter sa carrière.

Mais le gros coup de la MLS vient de Toronto. Le recrutement de Sebastian Giovinco représente un symbole pour la ligue. Celle-ci a enfin réussi à signer un joueur talentueux encore jeune (28 ans à la fin du mois), international d’une grand nation, formé à la Juventus et surtout avec d’autres propositions plus intéressantes sportivement que le TFC. Cela est donc possible pour la MLS.

Le rival québécois n’est lui pas en reste. L’Impact de Montréal a officialisé la venue de l’international belge Laurent Ciman pour trois ans. Si l’ancien joueur du Standard n’est pas signé en tant que Designated Player, il a cependant été inclus dans ce paragraphe car sa venue en MLS est même acabit. Il a préféré Montréal afin de guérir sa fille atteinte d’autisme. De plus, des rumeurs circulent toujours au Québec sur une potentielle venue de l’Italien Alberto Gilardino.

* Ils vont réaliser leur rêve

Avec son maillot du Connecticut (10), voici Cyle Larin, top pick de la SuperDraft 2015. (Source: mlssoccer.com).
Avec son maillot du Connecticut (10), voici Cyle Larin, top pick de la SuperDraft 2015.
(Source: mlssoccer.com).

Jeudi dernier a eu lieu la traditionnelle SuperDraft, événement qui lance la nouvelle saison et où les différentes franchises sélectionnent les meilleurs joueurs universitaires. Cyle Larin (Connecticut) a été drafté en premier par Orlando. L’international canadien était le « top pick » consensuel dans tous les mock drafts. Sa nouvelle équipe fait d’ailleurs partie de celles qui s’en sortent le mieux puisqu’elle a aussi ajouté Conor Donovan, défenseur de North Carolina. Tous deux faisaient partie de la Generation Adidas, ces contrats offerts aux joueurs recrutés avant la dernière année de college. Les trois autres membres de cette classe furent Romario Williams (3e par Montréal, UCF), le gardien Alex Bono (6e par Toronto, Syracuse) et Cristian Roldan (16e par Seattle, Washington), choisi après trade entre Seattle et Salt Lake et qui était unanimement attendu comme un top 3.

Parmi les autres picks importants, on retrouve Nick Besler, frère de l’international Matt (Sporting Kansas City), drafté par les Portland Timbers ou encore Fatai Alashe aux San Jose Earthquakes. Le Suédois Axel Sjöberg, défenseur passé par Marquette et par le centre de formation de Djugardens (douze ans !), évoluera avec les Colorado Rapids.

* Autres échanges et recrutements importants

Parmi les autres recrutements ou échanges, certains semblent intéressants et importants.

Ainsi, le Sporting Kansas City a engagé deux internationaux, l’attaquant hongrois Nemeth (26 sélections) et le gardien chilien Luis Marin (8 sélections, présent dans le groupe chilien de la WC 2010).

Le Houston Dynamo s’est renforcé avec son passage en Conférence Ouest.  En plus de la future arrivée d’Erick Torres, l’Espagnol Raul Rodriguez a rejoint le Texas après sa rupture de contrat avec l’Espanyol. Samuel Inkoom, passé par Bastia, est venu dans un échange avec D.C. United. Le recrutement de l’international ghanéen permet une anecdote à ce sujet puisque son agent a posé une réclamation avec cet échange, arguant qu’aucun transfert ne peut se faire sans agent. Celui-ci ne connaissait  sans doute pas les règles de la MLS.

De son côté, l’ancienne équipe d’Inkoom, D.C. United, a également frappé un bon coup en engageant le finlandais Markus Halsti. Il était capitaine de Malmö et a été titularisé à plusieurs rencontres de l’actuelle campagne de Champions League.

Le Columbus Crew SC continue sa mue. Après être revenu en play-offs la saison dernière, le Crew souhaite passer à la vitesse supérieure. Il a recruté Kei Kamara, l’international islandais Kristin Steindorsson et prolongé Federico Higuain tout en gardant une bonne ossature, à la fois jeune et talentueuse (moins Anor parti à Kansas City).

Et puis parlons des français et des anciens de la Ligue 1. Adailton, l’ancien Rennais, s’est engagé avec le Chicago Fire en décembre dernier. De leur côté, Florent Sinama-Pongolle (Chicago), Peter Luccin (Dallas), Saër Sène et Damien Perrinelle (New York Red Bulls) et Djimi Traoré ont vu leurs options être déclinées par leur franchise.

D’autres transactions devraient arriver d’ici le début de la saison. Deux previews sont prévues et un point plus complet sur les transferts sera alors fait. D’ici là, j’aurai le plaisir d’écrire une fois par semaine sur un élément de la MLS, comme la saison dernière.

On suivra également les négociations du nouveau Collective Bargaining Agreement, un accord entre ligue, propriétaires et joueurs permettant de définir certaines règles et notamment les salaires. Ceci aura donc une incidence sur les transactions.

D’ici là, vous pourrez à tout moment vous instruire sur les transactions ici.

3 thoughts on “En route pour la saison 2015 de MLS !

  1. Bonjour mon nom est Pierre Barrieu, je connais le foot Us et la MLS comme ma poche (j’ai coache en NCAA, a NY et LA en MLS + 12 ans avec la sélection). Je voulais juste vous dire Bravo pour cet article. C’est rare de voir des articles si precis ecrits par des français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.