mar. Août 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Adélaïde United, au dernier sprint !

4 min read

Tout devait bien se passer pour Adélaïde United. Sur le papier, Brisbane était amputée de cadres comme Jade North, Henrique et DeVere ainsi que Stefanutto tandis qu’Adélaïde devait de composer sans Bruce Djite (co-meilleur buteur d’Adélaïde United avec 6 buts). Un premier tour des play-offs qui annonçait clairement la couleur.

CD6vS7XUsAA1fBi.jpg large

Les Reds, tambour battant ont, dès l’entame du match, mis la pression sur la défense des Roars pour obtenir un premier coup-franc au trente mètres. Un coup de patte de génie pour transformer ce coup de pied arrêté par l’ancien joueur des Jets, Craig Goodwin, à seulement 7 minutes après le coup de sifflet de Peter Green. Les Reds enclenchaient déjà le turbo. De cette action s’en suit un florilège de frappes des deux côtés, mais aucunes ne fut assez dangereuses pour inquiéter Jamie Young et Eugene Galekovic. Néanmoins Adélaïde eu plus de facilité dans les 25 derniers mètres que son adversair ejusqu’à obtenir quatre corners en première mi-temps (9 corners en tout). Les joueurs des Reds ont notamment manqué de lucidité pour tromper Jamie Young et la défense de Brisbane fut assez organisée pour devoir obliger Cirio, Goodwin, Carrusca ou encore Elrich à frapper de loin. Ces derniers ont pourtant tenté de jouer sur les côtés, à l’image de l’aile gauche des Roars noyée par les centres des Reds, mais le duo Donachie/Bowles de Brisbane était là pour corriger le tir.

Ce même Brisbane, obliger de se retrancher défensivement devant les assauts d’Adélaïde a pourtant eu plusieurs occasions. De même que pour Adélaïde, les principales occasions furent des frappes de loin comme celle de Thomas Broich ou Brandon Borrello qui avait déjà trouvé le cadre à longue distance en Asian Champions League. Pourtant, Adélaïde se mit une balle dans le pied. A la 27ème minute bien pressé par Thomas Broich, McGowan commit l’erreur d’une passe en retrait trop molle pour Malik. Passe interceptée par ce même Thomas Broich, qui du plat du pied, donna l’égalisation pour Brisbane. Égalisation inattendue pour les supporters d’Adélaïde. Mi-temps, un partout.

Capture

Dès le début de la seconde mi-temps, Adélaïde reprit les assauts offensives, la volonté de faire craquer la défense des Roar par ses assauts étaient sûrement la consigne de Josep Gombau. La vitesse des joueurs d’Adélaïde était l’atout numéro 1 pour mener à bien ces consignes. En à peine 2 minutes de temps de jeu, les Reds ont obtenu un corner et un coup-franc sur une faute de Luke Brattan. De ces actions, Adélaïde est parvenu à se créer une nouvelle frappe avant de vivre un temps mort de 10 minutes où les deux équipes se neutralisaient en milieu de terrain. En manque de vitesse et d’aplomb, Josep Gombau décida de sortir l’argentin Marcelo Carrusca pour le kényan Awer Mabil avant de préparer la sortie de Pablo Sanchez qui, juste avant obtenu un face-à-face avec Jamie Young qui ne transforma pas. La passe d’Isaias pour Pablo Sanchez avait pourtant traversé toutes les lignes défensives de Brisbane. Sanchez sortit ensuite pour l’espagnol Miguel Palanca. Changements très offensifs effectués par Gombau mais payant par la suite.

Solorzano prit lui aussi part au jeu côté Brisbane Roar pour la sortie de Devante Clut. Changement concluant pour Frans Thijssen qui a permis aux Roars de se créer plusieurs d’occasions franches, la vitesse et l’expérience de Solorzano a fait du bien à Brisbane. En jouant simple, Brisbane se créèrent de plus en plus d’occasion à l’image de Borrello, seul, qui ne pu trouver que la jambe de Malik sur la dernière vraie action de Brisbane. Sur la fin, Brisbane n’était plus que Jamie Young. Le gardien de but de Brisbane a sauvé par quatre fois les siens, grâce à des parades « Neueuriennes », à écœurer les attaquants d’Adélaïde United. Malgré ce gros travail sur sa ligne, les joueurs d’Adélaïde percèrent enfin ce dernier rempart grâce à Awer Mabil. Une contre-attaque 3 contre 3 : Cirio pour Palanca puis le travail de Mabil et la mauvaise défense de Bowles qui laissa au kényan la place pour se décaler, recevoir la passe et tromper Jamie Young, toutefois sur la trajectoire, mais incapable de repousser la frappe. 87ème minute, Brisbane n’eut pu revenir au score et laisse filer les Reds d’Adélaïde vers les demi-finales, le 9 mai prochain contre le Sydney FC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.