dim. Jan 26th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

The Kangaroo Model – Episode IV

4 min read

Well, well, well. Je sais oui. Vous vous demandez pourquoi la première review de la saison de A-League commence… après la seconde journée. Et surtout pourquoi l’ami (et concurrent) de www.lucarne-opposee.fr lui, l’a fait, son résumé (que j’espère vous avez lu en attendant).

J’entends déjà vos critiques. Oh, là, mollo l’oiseau ! On ne s’affole pas tout va bien se passer – pas comme pour Sydney, quoi (c’est gratuit et méchant, je le conçois). D’une, on vous avait préparé un dossier : http://www.toutlemondesenfoot.fr/international/int-autre/australie/a-league-elle-est-de-retour/. De deux, l’excès de zèle est à utiliser avec stricte modération. Et comme je ne sais pas qui c’est, bah… enfin bref, vous avez compris. De trois, (et ce sera le dernier point) comme vous le savez les matchs ont lieu très tôt le matin : dans une fourchette horaire comprise entre 5h30 et 11h. Et que, 1) Vendredi, j’étais coincé dans un train 2) Samedi, j’étais en cours, 3) Dimanche, j’étais rond.

Trêve de palabres. La logorrhée humaine se suffit à elle, je doute que le monde ait besoin de moi. Passons vite sur la première journée. AH ! La reprise, enfin ! Et on n’a pas été déçu (en fait… si un peu… enfin non, enfin c’était pour attirer de l’audience quoi !).

Je suis donc passé par une phase de visionnage et de lecture pour rattraper tout ce petit retard – qui s’accumule. Déjà, une statistique fondamentale : lors de la première journée, la A-League a attiré plus de supporters dans les stades que la Ligue 1. Je ne vais pas épiloguer là-dessus, suivez mon regard…

Anyway, les choses débutent de la meilleure des manières pour le FC Sydney. Dans le match d’ouverture qui opposait ces derniers aux Newcastle Jets, ce sont les coéquipiers d’Alessandro Del Piero qui se sont imposés. Il a d’ailleurs inscrit un but lors de ce match.

Le lendemain, le Samedi donc. Deux grosses affiches ce jour-là, puisque nous avions d’une part la revanche de la finale de l’an passé : Wanderers contre Mariners, et d’autre part le derby de Melbourne opposant le Heart et son recrutement King-Size contre la continuité du Victory emmené par l’ami Postecoglou (#PostecoglouForAustralia). Au final, on ne va pas se mentir, ce fût chiant à mourir. Deux matchs nuls, en plus. Respectivement 1-1 et 0-0. Suivant.

Enfin, Brisbane a eu chaud. En effet, le Roar a failli perdre ses premiers points contre les Phoenix, l’équipe la plus faible de l’élite, sur le papier du moins. Franjic dans le temps additionnels donne la victoire aux siens, 2 buts à 1. Victoire in-extremis mais victoire on ne peut plus méritée. Dans l’autre match du jour, Adelaide s’impose de manière très convaincante contre Perth, 3 buts à 1. Les locaux pourtant réduits à 9 ! Avec notamment un doublé de Neumann, l’attaquant argentin.

Tout cela nous mène directement à cette deuxième journée. Sur les 5 matchs, 4 matchs nuls. Mais pas dans tous les sens du terme. Cette journée se distingue par le fait que tous les matchs (à l’exception d’un, et nous verrons lequel) étaient très équilibrés. Deux équipes d’un niveau relativement similaire sur le rencontre, mais des matchs agréables, plaisants.

Commençons par la boucherie du weekend. Ah, Sydney, encore eux. Les potes de Del Piero, du coach Farina. Et bien ces derniers étaient on the road pour affronter le Roar, de Brisbane. Sans aucun problème, ces derniers s’imposent 4-0, menant déjà 3-0 à la mi-temps. Mais à l’heure où le score est encore nul et vierge, Del Piero sort sur blessures. Trois buts suivront dans les minutes prochaines minutes. Coïncidence ?

Les deux grosses affiches de la journée étaient incontestablement Adelaide United contre le Melbourne Victory et le Heart contre les Mariners. Ces deux rencontres se soldent par un match nul mais avec des buts, 2 partout.

Pour conclure, les finalistes de l’an passé semblent avoir un petit peu de mal à véritablement lancer leur saison. Malgré une performance intéressante des néo-zélandais de Wellington, les Wanderers n’ont pu obtenir mieux qu’un match nul 1-1. Un match rythmé et très équilibré.

Les Newcastle Jets, que j’avais très tristement annoncé comme le « flop » principal de la saison obtiennent leur premier point, comme leurs adversaires du jour, le Perth Glory. Dans un match qui sentait la sieste de très loin (ou une grâce matinée) il n’y eut aucun but. Ne vous inquiétez pas les gars, vous n’avez pas gagné depuis 6 matchs.

ven. 18/10/13

Adelaide United

2 – 2 Melbourne Victory  
sam. 19/10/13

Melbourne Heart

2 – 2 Central Coast …    

Brisbane Roar

4 – 0 Sydney FC  
dim. 20/10/13

Newcastle Jets

0 – 0 Perth Glory  

Western Sydne…

1 – 1 Wellington Phoenix
   

 

       

#

 

Equipe

J

V

N

D

BP

BC

Df

PT

 

1

Brisbane Roar

2

2

0

0

6

1

+5

6

 

2

Adelaide United

2

1

1

0

5

3

+2

4

 

3

Sydney

2

1

0

1

2

4

-2

3

 

4

Central Coast …

2

0

2

0

3

3

+0

2

 

5

Melbourne Heart

2

0

2

0

2

2

+0

2

 

6

Melbourne Victory

2

0

2

0

2

2

+0

2

 

7

Western Sydne…

2

0

2

0

2

2

+0

2

 

8

Wellington Phoenix

2

0

1

1

2

3

-1

1

 

9

Perth Glory

2

0

1

1

1

3

-2

1

 

10

Newcastle Jets

2

0

1

1

0

2

-2

1

 

A la prochaine !

2 thoughts on “The Kangaroo Model – Episode IV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.