ven. Nov 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Conference Finals: Plus qu’à attendre…

4 min read

Première manches des finales de conférence en fin de semaine dernière en MLS. Plus que quatre équipes sont désormais concernées par le titre. Avant la grande finale, prévue le 7 Décembre, ces quatre équipes doivent d’abord se départager lors des finales de conférence.

Eastern Conference: Un non-match.

Pour la troisième saison d’affilée, le Houston Dynamo et le Sporting Kansas City s’affrontent lors des play-offs.  Le Dynamo a d’ailleurs en vue un troisième sacre de champion de la Conférence Est. De son côté, l’objectif du SKC est de faire mentir le fameux dicton « jamais deux sans trois ». En effet, les deux précédentes saisons avaient vu la qualification des Texans aux dépens du Sporting. Ce dernier avait d’ailleurs la volonté affichée de s’arroger très rapidement la première manche.

Malheureusement, cette volonté n’a pas suffi. Avec deux équipes sans doute fatiguées par l’accumulation de rencontres depuis le début des play-offs (Houston en est par exemple à son cinquième match en deux semaines), cette première finale de la Conférence Est a accouché d’un match triste au score final nul et vierge. S’il y a eu un festival au cours de ce match, il concernait les passes ratées (seulement 65% de réussite dans les deux camps), les occasions manquées et les tirs non cadrés. Au final, les deux équipes semblaient vouloir que le match se termine le plus rapidement possible.

Après ce match nul à l’extérieur, le Sporting apparaît comme légèrement devant au moment d’aborder le match retour au Kansas le 23 novembre prochain. Mais Kansas City devra se méfier de Houston. Lors du tour précédent, le Dynamo avait également concédé un match nul à domicile avant de s’imposer au retour à New York. Pire encore, il y a deux ans, ils avaient gagné la finale de conférence à l’extérieur, à une époque où celle-ci se déroulait sur un seul match. Ce jour-là, les Texans se déplaçaient…à Kansas City.

 

Résultat: Houston Dynamo 0-0 Sporting Kansas City

Western Conference: Festival à Salt Lake.

Contrairement à la Conférence Est, la Conférence Ouest sait depuis l’élimination du Galaxy qu’elle aura un nouveau champion « officiel » à l’issue des play-offs. Et ce sera forcément une première pour l’heureux lauréat. D’un côté, le Real Salt Lake était passé par le chemin de la Conférence Est grâce aux wild cards au moment de son titre en 2009. De l’autre, les Portland Timbers participent pour la première fois aux play-offs.

Et, toujours contrairement à celle de la Conférence Est, la première manche de cette double confrontation a été explosive et débridée. Si les chiffres de possession indiquent une rencontre équilibrée (50,1 % en faveur de la formation de l’Utah), les statistiques de tirs sont d’un tout autre niveau (18 tirs tentés par le RSL contre 7 concédés). Ainsi, Salt Lake concrétise une meilleure utilisation du ballon avec cet avantage de deux buts au terme du match aller. Tout avait pourtant idéalement commencé pour Portland, avec une ouverture du score dès le quart d’heure de jeu par Will Johnson, ancien pensionnaire du RioTinto (le stade du RSL). Mais la force de frappe des locaux se réveille grâce notamment aux joueurs plus en retrait lors de la saison régulière: Chris Schuler (blessé cette année), Robbie Findley (pas assuré d’une place de titulaire dans le onze de départ de Jason Kreis) et Devon Sandoval (un rookie) avant l’ajout d’un quatrième but par le meneur Javier Morales. Dans les derniers instants, une vieille connaissance de la L1, Frédéric Piquionne, permet la réduction du score.

Avec deux buts de retard et l’appui du public lors du match décisif, le match retour, les Portland Timbers ont encore des chances d’accrocher la MLS Cup. Néanmoins, le Real Salt Lake est sur une voie…royale pour une qualification pour sa deuxième finale depuis sa création.

 

Résultat: Real Salt Lake 4-2 Portland Timbers

Les quatre équipes peuvent désormais profiter de la trêve internationale pour se reposer. Aucun international américain n’a été appelé par Jürgen Klinsmann, ce qui va permettre aux franchises (et notamment au Sporting) de préparer le match retour. Dans l’article prévu pour dans deux semaines, vous connaîtrez l’affiche de la dix-huitième MLS Cup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.