mar. Juin 18th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS : Week 16 – Fin de la trêve

5 min read

Arrêtée deux semaines à cause d’un évènement brésilien assez confidentiel, la MLS a repris ses droits la semaine dernière. Toujours sans ses internationaux mais avec…non, cette semaine, c’était sans ses habituelles idées. Les joueurs ne semblaient pas forcément informés de la reprise.

Duel de chauves entre Conor Casey (Philadelphia) et Conçalves (New England).
Duel de chauves entre Conor Casey (Philadelphia) et Conçalves (New England).

 

Cette semaine, pour voir du beau football, il fallait regarder du côté des Etats-Unis. De beaux mouvements, des buts exceptionnels, un jeu rapide… J’ai ensuite éteint la Coupe du Monde pour revoir notre bonne vieille MLS, où le passage est quand même radical. Pourtant, tout avait bien commencé avec un beau match nul entre les New York Red Bulls et le Toronto FC (2-2). Le Brésilien Gilberto a ouvert son compteur but grâce à un coup franc surpuissant. L’égalisation est venue de Bradley Wright-Phillips (son douzième but), sur une passe de Tim Cahill, déjà revenu du Brésil.

Dans une revanche des play-offs de 2013, l’Impact de Montréal n’a laissé aucune chance au Houston Dynamo, qui signe là sa cinquième défaite consécutive (3-0). Le grand artisan de ce résultat se nomme Jack McInerney, auteur d’un doublé et de six buts en dix rencontres depuis son arrivée à Montréal. Cette victoire vient conclure une belle semaine pour le club québécois, déjà auteur d’un nul chez les Vancouver Whitecaps, mercredi, lors de la reprise (0-0). Cette semaine était donc placée sous le signe de la révolte des derniers puisque l’une des autres surprises de cette journée fut la victoire du Philadelphia Union sur la pelouse du New England Revolution (1-3). La rencontre a surtout été marquée par les français buteurs (Saër Sène pour New England ; doublé de Le Toux pour l’Union).

La franchise de Boston peut se morfondre car elle a ainsi perdu l’occasion de prendre la tête de la conférence Est. Lors du duel inter-conférence entre les deux leaders, D.C. United s’est incliné à domicile devant les Seattle Sounders (0-1). A cause de ce but de Chad Barrett, la franchise de la capitale a perdu la première place au profit du Sporting Kansas City. Bien que privé de Matt Besler et Graham Zusi, le SKC a frappé un grand coup en gagnant au Providence Park (0-1). Sur le terrain des Portland Timbers, l’unique but a été inscrit par Lawrence Olum. Enfin, le match entre Columbus Crew et le FC Dallas, déplacé au dimanche en raison de conditions météo drastiques ayant entraîné l’accident d’un supporter, a accouché d’une purge au score nul et vierge (0-0). Les deux équipes restent en embuscade pour la qualification.

A terre, Chris Schuler (Real Salt Lake) a été battu par Leandro Barrera (Chivas USA).
A terre, Chris Schuler (Real Salt Lake) a été battu par Leandro Barrera (Chivas USA).

 

A l’Ouest, rien de nouveau. Tout le monde se bat pour prendre la deuxième place. A dix points de Seattle, les Colorado Rapids confirment cette année leurs bonnes dispositions de la saison dernière. Vainqueur d’un Vancouver moins intéressant en cette période de reprise (2-0), les Rapids sont désormais à égalité avec leur rival des Rocheuses, le Real Salt Lake. La franchise de l’Utah, orpheline de Kyle Beckerman, a cédé en Californie sur un magnifique but d’Erick Torres (1-0). L’attaquant mexicain des Chivas USA a inscrit son dixième but en 2014. L’autre équipe de Los Angeles a également connu la victoire ce week-end. Lors du traditionnel classique californien joué au Stanford Stadium, un but de Gyasi Zardes a permis au Los Angeles Galaxy de battre les San Jose Earthquakes (0-1). Avec 13 matchs joués, soit le plus bas total de la Conférence Ouest, Landon Donovan et ses coéquipiers peuvent encore rêver aux play-offs.

Résultats: Vancouver Whitecaps FC 0-0 Impact de Montréal ; New York Red Bulls 2-2 Toronto FC ; Portland Timbers 0-1 Sporting Kansas City ; D.C. United 0-1 Seattle Sounders FC ; New England Revolution 1-3 Philadelphia Union ; Colorado Rapids 2-0 Vancouver Whitecaps FC ; Chivas USA 1-0 Real Salt Lake ; San Jose Earthquakes 0-1 Los Angeles Galaxy ; Columbus Crew 0-0 FC Dallas ; Impact de Montréal 3-0 Houston Dynamo.

Exempt: Chicago Fire.

Autour de la MLS:

US Open Cup: Il n’en reste plus que 6. Deux tours après l’entrée des clubs l’élite (ayant eu lieu pendant le Mondial), les quarts de finale s’avancent avec six clubs de MLS. En outre, deux clubs de NASL joueront également ce tour: les Atlanta Silverbacks et les Carolina RailHawks. Au programme: Philadelphia Union – New England Revolution ; Atlanta Silverbacks – Chicago Fire ; Carolina RailHawks – FC Dallas ; Seattle Sounders FC – Portland Timbers.

NASL: Le Minnesota United a remporté la première phase du championnat (9 journées) et est donc qualifié pour les play-offs. Les dix équipes reprendront en juillet pour la phase retour (18 journées) dont le vainqueur sera qualifié pour les play-offs ainsi que les deux meilleures équipes au classement combiné.

USL Pro: Bien que destiné à rejoindre la MLS en 2015, Orlando City ne jette pas sa dernière saison d’USL Pro par la fenêtre. Après 16 matchs (sur 28 à jouer), la franchise floridienne a dix points d’avance sur son premier poursuivant, les Richmond Kickers. Ils présentent surtout un bilan impressionnant de 13 victoires et de 3 nuls. Par ailleurs, le club a annoncé sa prochaine recrue pour la saison d’expansion en MLS:

 MLS3

Source photos: sites New England Revolution, Real Salt Lake et Orlando City SC.

1 thought on “MLS : Week 16 – Fin de la trêve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.