mer. Juin 26th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Week 18: New England – Chivas, destins croisés.

5 min read

Annoncé comme une potentielle surprise en début d’année et en tête il y a encore deux mois, New England marque le pas. Tout le contraire d’un habituel bonnet d’âne…

Kelyn Rowe (New England) à la coiffure et Gonzalo Segares (Chicago) à la grimace.
Kelyn Rowe (New England) à la coiffure et Gonzalo Segares (Chicago) à la grimace.

 

Lors des pronostics de début de saison, le New England Revolution était vu comme un effectif avec un seul objectif: confirmer sa belle saison 2013, ce qui devait lancer le club vers un nouveau cycle vertueux. La série de 5 victoires entre le 26 Avril et le 24 mai avait conforté ce jugement. Depuis, la franchise de Boston s’effondre progressivement. Samedi, elle a concédé sa cinquième défaite consécutive, à domicile devant le Chicago Fire (0-1). Pire, le scénario inquiète. Après avoir encaissé un but à la deuxième minute, New England n’a rien pu faire devant une défense loin d’être parfaite depuis le début de saison. Evidemment, pas de culture de l’instant ici. L’unique vérité sera dévoilée fin octobre à la fin de la saison régulière. Il sera donc intéressant de voir l’évolution de cette équipe, à présent quatrième, à égalité avec les New York Red Bulls. L’équipe de Thierry Henry, désigné joueur de la semaine, a infligé une claque au Columbus Crew (4-1). Le Français a inscrit un but et délivré trois passes décisives, dont une nouvelle pour Bradley Wright-Phillips.

Autre homme fort d’une belle victoire, Jermain Defoe. L’attaquant anglais a été le grand artisan du comeback du Toronto FC devant le Houston Dynamo (4-2). Après deux buts texans signés Brad Davis, la franchise de l’Ontario a lâché les chevaux pour décrocher une victoire lui permettant de retrouver le trio de tête de la conférence. Dans ce trio, la deuxième place est occupée par le Sporting Kansas City. Le champion en titre a profité des largesses défensives de l’Impact de Montréal pour glaner trois points précieux (1-2). Auteur d’un doublé, Dom Dwyer concurrence son compatriote des Red Bulls au titre de meilleur buteur (14 buts pour l’attaquant du SKC). Le Sporting se place en deuxième place derrière l’étonnant D.C. United. Dernière la saison passée, la franchise de la capitale rayonne depuis le début de saison malgré son étiquette d’équipe en reconstruction. Sur le terrain des San Jose Earthquakes, D.C. United a signé sa neuvième victoire de la saison (1-2).

Dan Kennedy et Mauro Rosales (Chivas USA).
Dan Kennedy et Mauro Rosales (Chivas USA).

Malgré ses neuf victoires, D.C. reste deuxième au classement général, la tête étant prise par une formation de l’Ouest. Dans le derby de Cascadia, les Seattle Sounders ont une nouvelle fois pris le dessus sur les Portland Timbers (2-0). La rencontre, peu inspirée, a été surtout marquée par le retour de Clint Dempsey, auteur de l’ouverture du score. Grâce à cette victoire, Seattle a de nouveau creusé l’écart en tête de la Conférence Ouest. En effet, les hommes de Sigi Schmid ont été les seuls du top 5 à gagner ce week-end. Si Dallas était exempt, les Colorado Rapids ont quant à eux réussi à revenir de Philadelphie avec un point (3-3). Menés 3-1 à dix minutes du terme par le Philadelphia Union, la franchise de Denver a égalisé grâce à un penalty de Dillon Power et un nouveau but de Deshorn Brown.

Les deux autres équipes du top 5 ont perdu ce week-end. En déplacement en Calfornie, le Real Salt Lake s’est incliné d’un seul but (1-0). C’est Gyasi Zardes qui a débloqué la situation pour le Los Angeles Galaxy, désormais à un point de la cinquième place. Celle-ci est actuellement occupée par les Vancouver Whitecaps, défaits ce week-end. Irréguliers, les Canadiens ont trébuché devant les Chivas USA (1-3). Présent sur les trois buts, Mauro Rosales a été un grand artisan du succès des Chivas, tout comme Erick Torres, désormais troisième au classement des buteurs. Les Californiens signent ici leur quatrième victoire de rang, un authentique exploit quand on sait que la dernière fois que le club a signé plus de deux succès d’affilée remonte à Mai 2009. Désormais, l’équipe entraînée par Wilmer Cabrera se trouve à deux points d’une place qualificative en play-offs. Le niveau de jeu affiché depuis quelques semaines et la présence de Torres, Bocanegra ou Rosales dans l’effectif peuvent inciter à l’optimisme. Evidemment, pas de culture de l’instant ici. L’unique vérité sera dévoilée fin octobre à la fin de la saison régulière. Il sera donc intéressant de voir l’évolution de cette équipe, désormais septième.

Résultats: San Jose Earthquakes 1-2 D.C. United ; Philadelphia Union 3-3 Colorado Rapids ; New York Red Bulls 4-1 Columbus Crew ; Toronto FC 4-2 Houston Dynamo ; Impact de Montréal 1-2 Sporting Kansas City ; New England Revolution 0-1 Chicago Fire ; Vancouver Whitecaps FC 1-3 Chivas USA ; Los Angeles Galaxy 1-0 Real Salt Lake ; Seattle Sounders FC 2-0 Portland Timbers.

Exempt: FC Dallas

 

Les quarts de finale de l’US Open Cup se sont également déroulés cette semaine. Au programme, six clubs de MLS et deux formations de NASL, Carolina et Atlanta. A la fin des jeux, les deux petits poucets de la compétition sont désormais dehors. Les quatre équipes du dernier carré sont quatre équipes de MLS. Sans match MLS cette semaine, le FC Dallas a été la seule équipe à s’imposer à l’extérieur, chez les Carolina RailHawks (2-5). Quant aux Atlanta Silverbacks, ils ont été défaits sur le terrain du Chicago Fire (3-1). Dans les deux duels 100% MLS, les formations qui recevaient ont remporté leur match. Le Philadephia Union a éliminé New England et espère toujours sauver sa piteuse saison. De leur côté, les Seattle Sounders ont remporté un autre derby cette semaine contre les Portland Timbers (3-1).

Les deux demies-finale verront des équipes de l’Ouest recevoir des homologues de l’Est. Seattle accueillera Chicago tandis que Philadelphia se déplacera à Dallas.

Attentat en vue sur Fabian Castillo (rouge, FC Dallas).
Attentat en vue sur Fabian Castillo (rouge, FC Dallas).

 

 Source images: Réseau MLSsoccer.com

5 thoughts on “MLS – Week 18: New England – Chivas, destins croisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.