lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Week 3: Majeure Ligue Schizo

5 min read

usa

Alors que la semaine dernière avait vu le retour de la MLS qu’on aime (celle des buts et des bourdes défensives), la ligue nord-américaine a montré un visage bien moins séduisant ce week-end, plutôt semblable à celui de la première semaine. Quitte à ressembler à une autre.

NYCFC1
West Brom et Colorado dans la même journée. Dur d’être Manchester City. (source: coloradorapids.com).

Aujourd’hui les enfants, je vais vous proposer un petit quizz. Tout d’abord, quel est le point commun, entre Rennes et Foxborough ? Entre Bastia et Kansas City ? Entre Caen et Denver ? A priori, rien. ERREUR ! Chacune de ses six villes a vu un match nul et vierge dans son enceinte ce week-end. Laissons la France de côté pour l’instant et intéressons-nous aux rencontres disputées outre-Atlantique. Evidemment, les 0-0 concédés nous offrent plusieurs enseignements. De retour dans son Gilette Stadium, le New England Revolution a peut-être du mal à digérer son statut d’outsider. Toujours sans Jermaine Jones, la franchise du Massachussetts n’a glané qu’un point à l’Impact de Montréal (0-0). Les hommes de Jay Heaps n’ont pas encore réussi à inscrire le moindre but en trois matchs. Côté Montréal, on regrettera la blessure de Cameron Porter, héros du quart de finale retour contre Pacuca. Plus à l’Ouest, le Sporting Kansas City connaît une situation différente mais aussi préoccupante que les Revs. Les pensionnaires du Sporting Park ont dominé les Portland Timbers sans pour autant trouver la faille, un élément récurrent en ce début de saison (0-0). De son côté, la franchise de l’Oregon a concédé son troisième nul en trois rencontres disputées, sans ses deux cadres majeurs. Ils sont invaincus, tout comme le New York City FC. La franchise d’expansion est miraculeusement repartie de son voyage à Denver (enfin, Commerce City) avec un point (0-0). Avec un total de 5 points, les hommes de Jason Kreis sont désormais premiers de la Conférence Est. Lors de ce duel, et malgré un deuxième match nul et vierge, les Colorado Rapids ont montré des intentions prometteuses pour la suite de la saison.

PHIFeature
Aristeguieta, le Vénézuélien roux passé par Nantes. Et Hollingshead aussi. (source: fcdallas.com).

J’ai une deuxième question. Vancouver et Annecy sont-ils réputés tous les deux pour leurs feux d’artifice tardifs ? Personne ne le sait. On sait juste qu’Octavio Rivero s’en charge chez les Vancouver Whitecaps. Le troisième but de l’Uruguayen, l’une des belles surprises de ce mois de mars, a permis à la franchise canadienne de venir à bout d’Orlando City (0-1). Un match oùLes Floridiens ont fait entrer Cyle Larin, premier pick de la dernière SuperDraft, pour la première fois. Cela n’a pas empêché Orlando de perdre… à la 95e minute. La décision tardive n’est pas ce qui a caractérisé le duel le Los Angeles Galaxy et le Houston Dynamo, bien au contraire. A la 11e minute, les deux buts de la rencontre étaient déjà marqués (1-1). S’il apparaît plus faible, le champion en titre est toujours invaincu après trois rencontres, avec 5 points.

Cela fait 4 de moins que le FC Dallas. Les Texans sont les seuls au sein de la ligue à présenter une fiche encore parfaite, avec 3 succès en autant de duels disputés. Sur le terrain du Philadelphia Union, Dallas a pris son temps pour repartir avec les trois points (0-2). Profitant de l’exclusion de Pfeffer avant la pause, les hommes d’Oscar Pareja ont marqué en seconde période, grâce à Tesho Akindele (Rookie of The Year en titre) et Ryan Hollingshead.

avaya-stadium-4_642x428 (1)
De la folie ? NOUS SOMMES DES EARTHQUAKES. (source: univison.com).

Enfin, il est prévu qu’une équipe de Ligue 1 inaugure son nouveau stade bientôt. A Bordeaux, cet évènement est bien calé au 23 mai prochain. Pour les San Jose Earthquakes, cette attente s’est terminée ce dimanche. Contre le Chicago Fire, l’Avaya Stadium et son principal atout (« le plus grand bar extérieur d’Amérique du Nord ») ont fait le plein (18,000 spectateurs). Et c’était une soirée de premières lors de la victoire des Californiens (2-1). Le rookie Fatai Alashe a inscrit le premier but de l’histoire de ce stade et son premier depuis son arrivée chez les professionnels. Quant au défenseur Ty Harden, il a attendu son 100e match en MLS pour le faire. Dans l’autre rencontre prévue dimanche, les New York Red Bulls ont battu D.C. United grâce à ses deux Anglais, Lloyd Sam et l’inévitable Bradley Wright-Phillips (2-0). Comme leurs collègues de la Big Apple, les Bulls sont encore invaincus.

Une chose est sûre. Si l’on ne sait pas encore de quel calibre sera la saison 2015, on s’attend à plusieurs matchs médiocres mais aussi certains de haut niveau, des actions très spectaculaires et du suspense jusqu’au bout. Un parfum de Ligue 1, en somme.

Résultats: New England Revolution 0-0 Impact de Montréal ; Colorado Rapids 0-0 New York City FC ; Philadelphia Union 0-2 FC Dallas ; Orlando City SC 0-1 Vancouver Whitecaps FC ; Sporting Kansas City 0-0 Portland Timbers ; Los Angeles Galaxy 0-0 Houston Dynamo ; New York Red Bulls 2-0 D.C. United ; San Jose Earthquakes 2-1 Chicago Fire.

Exempts: Columbus Crew SC, Real Salt Lake, Seattle Sounders FC, Toronto FC.

Quelques jours avant son match à Foxborough, l’Impact de Montréal a disputé la demi-finale aller de la Ligue des Champions CONCACAF. Devant les 33,675 spectateurs du Stade Olympique, la franchise québecquoise a dominé la LDA Alajualense (2-0). Il a suffi de deux buts d’entrée de jeu des Argentins Piatti et Cabrera. Il faudra assurer au retour, prévu au Costa Rica le 7 Avril.

Dans l’autre rencontre des demies, Herediano, d’autres Costariciens, ont tranquillement dominé le célèbre club mexicain de Club América, pourtant promis au titre (3-0).

031815-19-SOCCER-Montreal-Impact-Alajuelense-OB-PI.vresize.1200.675.high.23
De la joie à Montréal. (source: mlsoccer.com)

Ce week-end a également vu le retour de l’USL, la « troisième » division. Cette ligue est affiliée à la MLS, de la même manière que les ligues mineures dans les autres sports US (AHL, D-League, AAA…). En 2015, 13 nouvelles équipes ont rejoint ses rangs, dont 7 équipes réserves de franchises MLS. Au total, 24 équipes tenteront de succéder à Sacramento.

Eastern Conference: Charleston Battery, Charlotte Independence, Harrisburg City Islanders, Louisville City FC, FC Montréal (Impact de Montréal), New York Red Bulls II, Pittsburgh Riverhounds, Richmond Kickers, Rochester Rhinos, Saint Louis FC, Toronto FC II, Wilmington Hammerheads.

Western Conference: Arizona United SC, Austin Astez, Colorado Springs Switchbacks, Los Angeles Galaxy II, Oklahoma City Energy FC, Orange County Blues, Portland Timbers 2, Real Monarchs SLC (Real Salt Lake), Sacramento Republic FC, Seattle Sounders FC 2, Tulsa Roughnecks, Whitecaps FC 2.

Résultats USL: Charleston Battery 3-2 Toronto FC II ; Seattle Sounders 2 4-2 Sacramento Republic FC ; Los Angeles Galaxy II 0-0 Real Monarchs SLC.

avaya-stadium-4_642x428
TOUS AU BAR. Après la lecture de cet article, bien sûr. (Source: univision).

Source photo de couverture: site officiel du Sporting Kansas City.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.