mer. Nov 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Week 5: Vancouver au sommet.

5 min read

usa

Dallas n’est plus leader du classement général de Major League Soccer. Les résultats du week-end ont mis en avant une équipe séduisante mais peu habituée aux honneurs depuis son arrivée en MLS, en 2011.

promo252477288
Octavio Rivero a les yeux sur le ballon. Vaut mieux ça que l’inverse. (source: lagalaxy.com).

Un véritable test. Si les Vancouver Whitecaps ont réussi à récolter 3 victoires d’affilée, celles-ci étaient souvent obtenues à l’arrachée devant des adversaires en construction (Chicago, Orlando) ou diminués (Portland). La venue en Colombie-Britannique du Los Angeles Galaxy était donc l’occasion pour les Canadiens de se jauger véritablement, même si le champion en titre est un peu dans le dur en ce début de saison. Et Vancouver a présenté la meilleure copie de sa saison. Habitués à jouer en contre, les ‘Caps ont dominé le Galaxy (2-0). Octavio Rivero, meilleur joueur du mois de mars,  a signé son quatrième but en cinq rencontres. Grâce à ces trois points, Vancouver prend la première place du classement général devant le FC Dallas. Les Texans ont en effet perdu un match précieux sur la pelouse des Portland Timbers (3-1). La franchise de l’Oregon s’est reposée sur la barbe de Nat Borchers et la fourberie de Max Urruti pour décrocher sa première victoire de la saison.

La troisième marche de la Conférence Ouest échoue au Real Salt Lake. Toujours invaincue, la franchise de l’Utah a bien validé sa victoire de la semaine dernière. Dans le magnifique Avaya Stadium, terre des San Jose Earthquakes, la franchise de l’Utah n’a eu besoin que d’une superbe volée de Javier Morales pour remporter les trois points (0-1).

Kaka Kitchen
Perry Kitchen (à gauche) montrer qu’on peut être leader de l’Est et avoir un maillot très moche. (source: dcunited.com).

De la même manière que l’Ouest, la Conférence Est s’est trouvé un nouveau leader cette semaine en l’absence des New York Red Bulls. Comme la saison dernière, D.C. United se trouve être peu spectaculaire mais diablement efficace, jouant sur ses points forts. Au Citrus Bowl, les hommes de Ben Olsen ont attendu les arrêts de jeu pour marquer par l’intermédiaire de Luis Silva, de retour sur les terrains (0-1). De son côté, Orlando City a une nouvelle fois perdu une rencontre à domicile dans les derniers instants. La formation floridienne devra corriger ce point si elle veut progresser, de la même manière que les Colorado Rapids devront affiner leur attaque. Comme lors de leurs trois autres sorties de la saison, les Rapids n’ont pas su trouver la faille. Mais là, il y a eu un souci puisque la défense n’est pas restée dans cette même optique de constance. Colorado a encaissé les deux premiers buts de sa saison devant le New England Revolution (0-2). Les visiteurs ont pu compter sur les premiers buts en 2015 de Juan Agudelo et de Lee Nguyen. Ils sont désormais troisièmes après avoir pourtant manqué leur mois de mars.

Et la quatrième place est désormais la propriété du Chicago Fire. Devant le Toronto FC, le Fire a confirmé sa victoire obtenue aux dépens de Philadelphia la semaine dernière (3-2). Ce match a surtout été marqué par les premiers buts en MLS de Shaun Maloney à Chicago et de Benoît Cheyrou et Sebastian Giovinco à Toronto. Mais savoir qu’une équipe au jeu aussi indigent puisse être quatrième sur dix est assez effrayant pour la suite de la saison.

Mbolhi sad
M’Bolhi galère un peu devant le SKC (en bleu ciel). MLS > Allemagne. (source: mlssoccer.com).

Dans les autres rencontres de la semaine, le Sporting Kansas City a montré une incroyable force mentale. En difficulté depuis le début de la saison, le SKC était mené à la fin du temps règlementaire par le Philadephia Union. Ce qui n’a pas empêché les hommes de Peter Vermes de gagner le match (3-2). Dans cette rencontre, Nemeth et Dwyer ont inscrit leurs premiers buts de la saison 2015, ce qui devrait les libérer mentalement. De son côté, et malgré un nouveau but de Fernando Aristeguieta, l’Union se trouve dans la mélasse.

Sinon, Obafemi Martins a permis aux Seattle Sounders de prendre trois nouveaux points contre le Houston Dynamo. Seattle n’avait plus gagné depuis la première semaine de compétition. Ils pourront se consoler en se rappelant que la première place de l’Ouest n’est pas très loin d’eux géographiquement…

Résultats: Orlando City SC 0-1 D.C. United ; Chicago Fire 3-2 Toronto FC ; Colorado Rapids 0-2 New England Revolution ; Seattle Sounders FC 1-0 Houston Dynamo ; Vancouver Whitecaps FC 2-0 Los Angeles Galaxy ; Portland Timbers 3-1 FC Dallas ; San Jose Earthquakes 0-1 Real Salt Lake ; Sporting Kansas City 3-2 Philadelphia Union.

Exempts: Columbus Crew SC, Impact de Montréal, New York City FC, New York Red Bulls.

Ce week a vu le début de la saison de NASL, le « deuxième échelon » de la pyramide américaine. En vérité, elle se pose bien plus en tant que concurrente de la MLS, en offrant un système plus proche de celui connu en Europe ou ailleurs: poule unique, pas de salary cap, équipes plus indépendantes, hiérarchie établie… 11 équipes y participent en 2015. Pour son premier match, le Jackonsville Armada a attiré près de 16,164 curieux à l’EverBank Field (stade habituel des Jaguars en NFL), un record pour un match d’ouverture en NASL. Nous suivrons ensemble les pas de Raùl Gonzalez qui évoluera cette saison au sein des New York Cosmos.

FloresGoal1 copy
Il y avait plus de personnes à Jacksonville en NASL qu’à Denver ou Chicago en MLS. (source: nasl.com).

Résultats NASL: Carolina RailHawks 3-1 Ottawa Fury FC ; Atlanta Silverbacks 1-1 Indy Eleven ; Fort Lauderdale Strikers 0-1 New York Cosmos ; Jacksonville Armada FC 3-1 FC Edmonton ; San Antonio Scorpions 1-3 Tampa Bay Rowdies.

 

Exempt: Minnesota United FC.

 

Résultats USL: Austin Aztex 0-3 Whitecaps FC2 ; Tulsa Roughnecks FC 0-2 Saint-Louis FC ; Portland Timbers2 2-1 Sacramento Republic FC ; Los Angeles Galaxy II 1-2 Arizona United SC ; Wilmington Hammerheads 1-1 Charlotte Independence ; Colorado Springs Switchbacks FC 1-2 OKC Energy FC ; New York Red Bulls II 4-1 Toronto FC II ; Richmond Kickers 1-1 Louisville City FC ; Pittsburgh Riverhounds 1-2 Rochester Rhinos ; Charleston Battery 2-0 Harrisburg City Islanders ; Tulsa Roughnecks FC 0-2 Austin Aztex.

Programme Week 6

 

Vancouver Whitecaps FC – Columbus Crew SC, le 09/04 à 04h00

FC Dallas – Colorado Rapids, le 11/04 à 01h00

New England Revolution – Columbus Crew SC, le 11/04 à 21h00

Philadelphia Union – New York City FC, le 11/04 à 22h00

D.C. United – New York Red Bulls, le 12/04 à 01h00

Houston Dynamo – Impact de Montréal, le 12/04 à 02h30

Sporting Kansas City – Real Salt Lake, le 12/04 à 02h30

San Jose Earthquakes – Vancouver Whitecaps FC, le 12/04 à 04h30

Portland Timbers – Orlando City SC, le 12/04 à 23h00

Los Angeles Galaxy – Seattle Sounders FC, le 13/04 à 01h00

Dans la nuit de mardi à mercredi (4h00 du matin), l’Impact de Montréal se déplace au Costa Rica dans le cadre de la demi-finale retour de la Ligue des Champions CONCACAF. Les Québécois avaient remporté la première manche 2-0 au Stade Olympique contre Alajualense.

@FatVince

1 thought on “MLS – Week 5: Vancouver au sommet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.