jeu. Nov 14th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Week 7: New Yorkais et toujours invaincus.

5 min read

usa

Des purges, des golazos et une pause de plus de trois heures pour cause de mauvais temps. La septième semaine de compétition restera dans les annales. Il ne reste plus qu’une seule équipe invaincue.

MLS 7 B
Premier but pour Sacha Kljestan. (source: ESPNFC.com).

Cette année, il faut se rendre au New Jersey pour voir l’équipe la plus séduisante de MLS. Alors que la preview de la Conférence Est les voyait en difficulté en 2015, les New York Red Bulls sont en train de déjouer les pronostics en pratiquant un beau football. Contre une autre surprise de début de saison, les San Jose Earthquakes, les hommes de Jesse Marsch ont eu besoin de 6 minutes, entre la 29e et la 35e, pour plier le score (2-0). L’international Sacha Kjlestan a ouvert son compteur sous le maillot frappé du taureau rouge. Surtout, les Red Bulls sont désormais la seule équipe encore invaincue dans la ligue. En effet, le Real Salt Lake a trébuché à domicile samedi. Il n’y aura pas de 14e match consécutif sans défaite au Rio Tinto pour les Clarets, battus froidement par les Vancouver Whitecaps au terme d’un terme au summum de la purge (0-1). Ces derniers signent ici leur troisième victoire sur la plus petite des marges (cinq au total) et règnent sur l’Ouest.

Malgré cette performance, les Bulls ne sont pas seuls en tête de l’Est. En effet, trois équipes se tirent la bourre avec onze points mais avec des nombres de matchs joués différents. Premier en 2014, D.C. United est de nouveau dans les clous et aurait même pu devancer New York avec un meilleur résultat. En effet, à la suite d’un superbe coup franc de Chris Rolfe, la franchise de la capitale dominait le Houston Dynamo. Pas de chance, la franchise texane a égalisé par Sarkodie (toute blague comprenant un ancien Président sera passable d’une amende) (1-1). Dimanche, le New England Revolution a également signé son entrée dans le club des 11. La franchise du Massachussetts était pourtant menée par le Philadelphia Union et le magnifique coup franc de Maidana. Mais deux buts de Charlie Davies et de Teal Bunbury ont permis à New England de l’emporter (2-1).

MLS 7 A
Cette photo est trompeuse. Le stade n’est jamais plein à Dallas. (source: fcdallas.com).

A l’Ouest, la course est lancée pour titiller les Whitecaps, auteurs d’un départ quasi-parfait. Après plusieurs semaines de doute, le FC Dallas a profité de premières minutes bien maîtrisées pour venir à bout du Toronto FC (3-2). Après 25 minutes, les Texans menaient déjà 3-0 dont le but le plus rapide de la franchise, inscrit par Fabian Castillo en 29 secondes. Outre le doublé de Giovinco en fin de match, cette partie a surtout été marquée par une interruption de plus de 3 heures due au mauvais temps ! Ainsi, tel un match de baseball, le résultat fut connu plus de 5 heures après le coup d’envoi. Peu de courageux sont restés dans les tribunes.

Cette semaine fut également profitable aux cadors de la conférence. Dans le duel des deux derniers champions, un Los Angeles Galaxy au rabais a attendu les derniers instants pour prendre le dessus sur le Sporting Kansas City (2-1). Le but de la victoire a été inscrit par Omar Gonzalez au sein d’un cafouillage que n’aurait pas renié la Ligue 1. Peu avant, les Seattle Sounders avaient décroché une victoire bien plus convaincante sur la pelouse des Colorado Rapids (1-3). De cette rencontre, on retiendra surtout le doublé de Lamar Neagle. De son côté, la franchise de Denver se retrouve dernière après les résultats de cette semaine.

Apr 19, 2015; New York, NY, USA; Portland Timbers midfielder Dairon Asprilla (11) and New York City FC midfielder Javier Calle (30) chase a loose ball during the first half at Yankee Stadium. Mandatory Credit: Brad Penner-USA TODAY Sports
Dairon Asprilla (Portland) et Javier Calle (NYCFC). (source: usatoday).

Enfin, les équipes d’expansion n’ont pas été à l’honneur en ces quatre jours de compétition. Trois rencontres disputées, un seul point marqué. Et ce n’est pas grâce à Orlando City. La franchise floridienne a été sèchement battue par le Columbus Crew (3-0). Comme contre Toronto, le club de l’Ohio a plié le match en cinq minutes, en passant de 1-0 eu 3-0 grâce à Justin Meram et Kei Kamara. Le Crew est désormais quatrième à l’Est.

Si ce n’est pas l’un, c’est l’autre. Jeudi, devant plus de 20,000 spectateurs au Yankee Stadium, le New York City FC a décroché un point contre Philadephia (1-1). Les locaux ont payé une domination stérile, une constante chez les deux nouvelles équipes. Elles jouent plutôt bien mais pêchent par finition et précision. Résultat, C.J. Sapong en a profité pour égaliser à la 85e minute. Dimanche, le NYCFC a pratiqué le même jeu, en étant exposé aux même défauts. Les Portland Timbers en ont profité pour  prendre l’avantage et le garder (1-0). On retiendra l’engouement populaire qui persiste auprès de ses deux formations ainsi que ce début de fonds de jeu prometteur. Cependant, Orlando et New York City comptent déjà trois défaites après 7 semaines de compétition. Comme quoi, en MLS, on peut être new-yorkais et ne pas être invaincu.

Résultats: New York City FC 1-1 Philadelphia Union ; New York Red Bulls 2-0 San Jose Earthquakes ; D.C. United 1-1 Houston Dynamo ; Columbus Crew SC 3-0 Orlando City SC ; FC Dallas 3-2 Toronto FC ; Colorado Rapids 1-3 Seattle Sounders FC ; Real Salt Lake 0-1 Vancouver Whitecaps FC ; Los Angeles Galaxy 2-1 Sporting Kansas City ; Philadelphia Union 1-2 New England Revolution ; New York City FC 0-1 Portland Timbers.

Exempts: Chicago Fire, Impact de Montréal.

Résultats NASL: Ottawa Fury FC 1-0 Minnesota United FC ; New York Cosmos 2-0 Tampa Bay Rowdies ; Carolina RailHawks 1-2 Atlanta Silverbacks ; San Antonio Scorpions 1-2 Indy Eleven ; FC Edmonton 3-2 Fort Lauderdale Strikers.

Résultats USL: Sacramento Republic FC 2-0 Vancouver Whitecaps FC 2 ; Lousiville City FC 1-1 Rochester Rhinos ; Tulsa Roughnecks FC 4-3 Seattle Sounders FC 2 ; Colorado Springs Switchbacks FC 5-2 Real Monarchs SLC ; Richmond Kickers 3-0 Charlotte Independence ; Harrisburg City Islanders 2-1 FC Montréal ; Charleston Battery 1-1 New York Red Bulls II ; Oklahoma City Energy FC 2-1 Seattle Sounders FC ; Saint-Louis FC 0-1 Rochester Rhinos ; Orange County Blues FC 3-0 Arizona United SC ; Sacramento Republic FC 3-0 Portland Timbers 2 ; Pittsburgh Riverhounds 1-1 Louisville City FC ; Vancouver Whitecaps FC2 1-1 Toronto FC II ; Los Angeles Galaxy II 2-1 Austin Aztex.

Résultats NWSL: Sky Blue FC 1-1 Houston Dash ; Washington Spirit 3-1 FC Kansas City ; Portland Thorns 1-0 Western New York Flash ; Chicago Red Stars 3-2 Seattle Reign FC.

 

Programme WEEK 8

 

Chicago Fire – New York City FC, le 25/04 à 02h00

Colorado Rapids – FC Dallas, le 25/04 à 04h00

New England Revolution – Real Salt Lake, le 26/04 à 01h30

Columbus Crew SC – Philadelphia Union, le 26/04 à 01h30

Houston Dynamo – Sporting Kansas City, le 26/04 à 02h30

Vancouver Whitecaps FC – D.C. United, le 26/04 à 04h30

New York Red Bulls – Los Angeles Galaxy, le 26/04 à 23h00

Orlando City SC – Toronto FC, le 27/04 à 01h00

Seattle Sounders FC – Portland Timbers, le 27/04 à 03h30

Dans la nuit de mercredi à jeudi, à 03h00 du matin, l’Impact de Montréal se déplace sur le terrain du Club América pour la finale aller de la Ligue des Champions CONCACAF.

 

@FatVince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.