lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Week 9 : 17 points.

6 min read

usa

9e épisode du feuilleton MLS cette semaine. Avec en gros titres, les victoires des favoris à l’Est, un changement à l’Ouest, des taureaux qui subissent leur première défaite et un calendrier toujours aussi illogique.

MLS Week 9 C
Celui qui a choisi les couleurs de Revolution – Red Bulls est aveugle. (source: nerevolution.net).

17. Tel est le nombre de points nécessaire aujourd’hui pour être en tête de la MLS. Deux équipes ont récolté ce total de points à l’Est et siègent aux deux premières places de ce classement. Samedi, le New England Revolution a signé son troisième succès consécutif (2-1). Dans son Gillette Stadium, la franchise du Masachussetts a également infligé la première défaite de 2015 des New York Red Bulls. New England a illustré l’entente de ses cadres et leur synergie (buts de Davies et de Bunbury). Avec ce nouveau succès, les Revs pointent au premier rang de l’Est, en compagnie de D.C. United. Dans une autre rencontre de haut de tableau, le club de la capitale a été efficace pour venir à bout du Columbus Crew (2-0). Fabian Espindola et Sean Franklin ont été les buteurs. Malgré son beau jeu qui lui a permis de dominer la rencontre, Columbus a désormais autant de défaites que de victoires (3) dans son escarcelle.

Considéré comme un autre favori, le Toronto FC a terminé son road trip infernal (sept matchs inauguraux à l’extérieur !!) par une courte victoire (0-1). Au PPL Park de Chester, un magnifique coup franc de l’Italien Sebastian Giovinco a suffi pour arracher les trois points. Pourtant, les hommes de Greg Vanney ont été largement dominés par un Philadelphia Union qui, comme beaucoup d’équipes dans cette ligue, n’a pas su utiliser le ballon.

MLS Week 9 A
Le câlin du derby texan (fcdallas.com).

Avec 17 points, deux autres équipes occupent actuellement la tête de la Conférence Ouest. Vendredi, dans le derby texan, le FC Dallas a montré son efficacité dans un registre de contre. Malgré un total de 6 tirs, ils ont réussi à marquer 4 buts au Houston Dynamo (1-4). Mené rapidement, le Dynamo a joué contre-nature pour revenir au score et a été puni. De son côté, Dallas s’empare de la tête de l’Ouest. Pourtant, ils ne sont pas seuls puisqu’à égalité avec les Vancouver Whitecaps. Dominés dans le derby de Cascadia, les Canadiens ont résisté aux assauts de Portland Timbers incapables de rentrer le ballon au fond de filet (0-0). Dallas et Vancouver en tête de la conférence au début du troisième mois de compétition, voici un pronostic qui aurait semblé fou en début de saison.

Contrairement à l’Est, la troisième marche du podium n’est pas décrochée par rapport aux deux locomotives. A l’Ouest, ce sont les Seattle Sounders qui occupent cette place. Peu convaincants en ce début de saison, les Sounders sont pourtant redoutables en contre cette saison. Une nouvelle preuve de ce paradigme a été faite dimanche sur le terrain du New York City FC (1-3). Seattle a su profiter de la faiblesse offensive des locaux, qui n’ont pas su finir correctement leurs nombreuses occasions. Ils poursuivent ainsi une série de sept rencontres sans victoire.

MLS Week 9 B
Le maillot des Rapids, sponsorisé par l’homme ayant choisi les maillots de NE-NY. (source:coloradorapids.com).

Restons dans l’aire métropolitaine new-yorkaise pour parler de la polémique de cette semaine. Lors de la Week 6, le Columbus Crew avait dû faire un road trip à Vancouver et Boston en trois jours de temps. Cette semaine, ce fut au tour des Colorado Rapids de traverser le pays sur un laps de temps réduit. Comme leurs homologues de l’Ohio, les Rapids ont décroché deux bons matchs nuls, un sur le terrain des New York Red Bulls (1-1) et l’autre sur celui du Los Angeles Galaxy (1-1). Lors de ces deux matchs, la franchise de Denver avait réussi à ouvrir le score avant de se faire rejoindre.

Dans les autres rencontres de la semaine, le Real Salt Lake et les San Jose Earthquakes se sont séparés sur un match nul tout droit sorti d’une purge (1-1) tandis que le Sporting Kansas City a une nouvelle fois éprouvé les pires difficultés à se défaire du Chicago Fire (1-0). « Dominer n’est pas marquer » est un dicton parfaitement illustré par le champion 2013 ces derniers temps.

Résultats: New York Red Bulls 1-1 Colorado Rapids ; Houston Dynamo 1-4 FC Dallas ; Real Salt Lake 1-1 San Jose Earthquakes ; Philadelphia Union 0-1 Toronto FC ; D.C. United 2-0 Columbus Crew SC ; New England Revolution 2-1 New York Red Bulls ; Los Angeles Galaxy 1-1 Colorado Rapids ; Portland Timbers 0-0 Vancouver Whitecaps FC ; Sporting Kansas City 0-0 Chicago Fire ; New York City FC 1-3 Seattle Sounders FC.

Exempts: Impact de Montréal, Orlando City SC.

Résultats NASL: New York Cosmos 1-0 Ottawa Fury FC ; Carolina RailHawks 1-1 Tampa Bay Rowdies ; Fort Lauderdale Strikers 0-0 Atlanta Silverbacks ; Jacksonville Armada FC 2-1 San Antonio Scorpions ; FC Edmonton 2-2 Minnesota United FC.

Résultats USL: Real Monarchs SLC 1-0 Sacramento Republic FC ; Austin Aztex 2-2 Oklahoma City Energy FC ; Seattle Sounders2 2-1 Orange County Blues FC ; FC Montréal 1-2 Rochester Rhinos ; Charlotte Independence 1-0 Louisville City FC ; Wilmington Hammerheads 0-4 Harrisburg City Islanders ; Richmond Kickers 2-2 Charleston Battery ; Arizona United 2-3 Colorado Springs Switchbacks FC ; New York Red Bulls II 3-2 Pittsburgh Riverhounds ; Los Angeles Galaxy II 2-1 Whitecaps FC 2 ; Portland Timbers2 0-2 Orange County Blues FC.

Résultats NWSL: Chicago Red Stars 1-0 Sky Blue FC ; Western New York Flash 3-1 Boston Breakers ; Houston Dash 0-2 FC Kansas City ; Seattle Reign FC 3-1 Washington Spirit.

PROGRAMME WEEK 10

Houston Dynamo – San Jose Earthquakes, le 06/05 à 02h30

Real Salt Lake – Los Angeles Galaxy, le 07/05 à 03h30

Orlando City SC – New England Revolution, le 09/05 à 02h00

Colorado Rapids – San Jose Earthquakes, le 09/05 à 04h00

Chicago Fire – Real Salt Lake, le 09/05 à 21h00

Impact de Montréal – Portland Timbers, le 09/05 à 22h00

D.C. United – Sporting Kansas City, le 09/05 à 01h00

Vancouver Whitecaps FC – Philadelphia Union, le 09/05 à 01h00

Columbus Crew SC – Seattle Sounders FC, le 09/05 à 01h30

FC Dallas – Los Angeles Galaxy, le 09/05 à 02h30

Toronto FC – Houston Dynamo, le 09/05 à 23h00

New York Red Bulls – New York City FC, le 09/05 à 01h00

 

CONCACAF CHAMPIONS LEAGUE

Mercredi dernier (le 29 avril), au stade Olympique de Montréal, l’Impact avait rendez-vous avec l’histoire. Devant un stade comble, la franchise MLS n’avait besoin que d’un but pour s’offrir la Champions League de la confédération (1-1 au Mexique à l’aller).

Devant plus de 61,000 spectateurs (la deuxième affluence de l’histoire de l’épreuve), les Québécois ont ouvert le score dès la 8e minute, grâce à Andrès Romero. Malgré une bonne première période, ce fut le seul but inscrit en 45 minutes. Les Mexicains du Club América ont passé la vitesse supérieure au retour des vestiaires. Un triplé de Dario Benedetto et un but d’Oribe Peralta plus tard, América menait 1-4 et avait déjà la main sur le trophée (1-1 à l’aller). Jack McInerney a permis de rendre l’addition moins salée à la fin mais c’était trop tard.

Depuis la création du format actuel de la compétition en 2008, la compétition n’a été remportée que par des clubs mexicains. Le Club América succède à Cruz Azul. Le dernier trophée CONCACAF soulevé par une franchise de MLS remonte à 2000 avec la victoire du Los Angeles Galaxy, à l’époque d’un tournoi disputé sur quelques jours.

Désormais, l’Impact devra se replonger dans le quotidien de la Major League Soccer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.