dim. Oct 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Pas de vacances pour la MLS

2 min read
Le championnat commençant au printemps, encore par un souci de démarcation de nos amis ricains, votre humble serviteur vous contera tout l’été les récits et les tribulations du championnat américain.
Cette semaine particulière a accueilli trois compétitions : un peu de MLS, des qualifications pour le mondial brésilien et un nouveau tour d’US Open Cup.
US Team
L’équipe nationale forte de son succès retentissant contre l’Allemagne 4-3 à Washington le 2 juin dernier (après avoir mené 4-1 contre cette modeste nation, elle a géré son match), s’est imposée en qualifications au mondial 2-1 en Jamaïque puis 2-0 contre le Panama.
 
MLS
Pendant ce doublon, 4 matchs de MLS se sont disputés sans les internationaux :
New England 0 – 0 DC United
Chicago 2 – 2 Portland
Real Salt Lake 3 – 1 LA Galaxy
Seattle 3 – 2 Vancouver
Après un départ catastrophique, cette 6e victoire des joueurs de Seattle leur permet d’atteindre la quatrième place de la Conférence Ouest, passant ainsi dans la zone Play-Offs et prenant ses distances avec les Whitecaps, leurs adversaires de la soirée. Le Real Salt Lake conforte sa deuxième place avec 4 points d’avance sur les Timbers.
A l’Est, Chicago et DC United stagnent dans le fond du classement de la conférence Est après leur match nul, alors que le New England Revolution reste bloqué à la sixième place, le regard braqué sur la cinquième place du SKC.
Le FC Dallas reste en tête du MLS Supporters’ Shield grâce à ses 2 matchs supplémentaires par rapport à l’Impact de Montréal qui affiche pourtant un meilleur ration de PPG (Points per game).
 
US Open Cup
Enfin, ce mercredi se disputaient les huitièmes de finale de l’US Open Cup avec encore quelques surprises. En effet, Orlando (USL Professional Division, 3e division) et Carolina (NASL, 2e division) se sont respectivement qualifiés aux dépens du Sporting Kansas City et du Chivas USA. Les Portland Timbers se sont logiquement qualifiés contre Tampa Bay 2-0 tout comme le Real Salt Lake qui a éliminé Charleston 5-2. Le derby texan entre Dallas et Houston ont vu les protégés de JR battre ceux de la NASA (3-0). Dans les chocs entre équipes de MLS, les New England Revolution ont éliminé New York 4-2, DC United a éliminé le Philadelphia Union 3-1 ainsi que Chicago contre le Colombus Crew et ses chapeaux melons.
Les qualifiés : Orlando (USL Professional Division), Carolina (NASL), Portland, Real Salt Lake, Dallas, New England, DC United, Chicago.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.