lun. Mai 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Un petit cours de Samba ? E16 – Desi, Deso, Desastro

2 min read

En Italie, à chaque compétition, il y a un élu. En 1990, c’était Schillaci, en 1982, c’était Paolo Rossi, en 2014, c’est écrit, ce sera Mattia Destro.

mattia destro

Aujourd’hui dans la liste de Prandelli, il était, il y a un an, à la limite du « Desastro ». Bloqué à la Roma par Osvaldo, dans un club ou seule l’attaque semblait fonctionner, il ne brillait que par intermittence en Coupe d’Italie.

Son visage joufflu a poussé les observateurs à le dire en surpoids, trop gros pour s’imposer comme l’un des meilleurs attaquants de Serie A. Puis, en fin de saison, pour ne rien améliorer, il se blesse au genou. Une longue absence est prévue. Coup dur, dans une année de Coupe du Monde.

mattia destro italie

Puis, en Janvier 2014, le petit hobbit joufflu fait son retour. Un retour fracassant. Il inscrit buts sur buts, de la tête, du pied gauche, du pied droit, de la barde, de partout, et il nous fait une Ginola en montrant ses muscles après chacun de ses buts.

Après 5 mois de folie, il finit avec 13 buts, soit, en moyenne, un toutes les 95 minutes. Absent lors des tests médicaux du mois dernier en Italie, car le code éthique, ce texte qui interdit à tout joueur ne jouant pas à la Juventus de Turin étant suspendu de porter le maillot national, le met d’office de retrait, il est pourtant revenu, et fait partie du groupe Italien, en attendant, il l’espère, d’être dans les 23.

Mieux encore, Madame Irma me l’a confié, il profitera de la méforme récurrente de Balotelli pour s’installer à la pointe de l’équipe, et transformer les caviars de Pirlo, Cerci et les autres, afin d’emmener les siens tout au bout d’une compétition qui marquera la transformation définitive de Desastro en Mattia Destro, buteur d’élite.

Cet été, au Brésil, entre Pirlo, Destro ou De Rossi, la mode sera aux barbus.

Mark my words : ce sera l'image du prochain mondial
Mark my words : ce sera l’image du prochain mondial

ItalieCette image et bien d’autres sont à retrouver sur la BD « Footmaniacs – T12 » spéciale Coupe du Monde – Les Footmaniacs © Bamboo Édition – J, S, C & Saive

1 thought on “Un petit cours de Samba ? E16 – Desi, Deso, Desastro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.