ven. Mai 24th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

#12 – C’est reparti !

4 min read

Cher lecteur,

Quelques semaines ont passées depuis notre dernier numéro. Passons l’épisode douloureux de l’élimination de l’Équipe de France en quart de finale de l’Euro. Place à l’avenir et ça commence maintenant. Enfin, maintenant dans l’article. Donc, passons aux choses sérieuses. Le foot féminin, qui a été le dernier à terminer sa saison (à part la MLS mais c’est autre chose) recommence ce week-end. L’occasion pour TLMSF de faire une petite présentation.

D1 : Lyon encore et encore ?

C’est devenu la grande question, la question rituelle à chaque début de saison. Lyon va t’il vaciller ? Lyon va t’il perdre ne serait-ce qu’un match, chose qui ne s’est produite la saison précédente ? Et ensuite, qui pour concurrencer les joueuses de Patrice Lair ? Paris, Juvisy ? Autant de questions dont les réponses seront données à l’issue de la saison. Ou avant.
Mais avant, petite présentation du championnat.

La D1 est un championnat de 12 équipes pour éviter d’avoir de trop grands écarts de niveau. Et pourtant, il y en a. Les scores fleuves entre les meilleures et les moins bonnes équipes sont fréquents et les exploits rares. Une victoire rapporte 4 points, un match nul 2 points et une défaite 1 point. Du coup, une équipe ayant perdue tous ses matchs termine la saison avec 22 points. 4 équipes sont professionnelles : Lyon, Montpellier, Paris et Saint-Étienne. Les autres sont semi-professionelles (comme Juvisy) ou amateures (comme Rodez). Pour satisfaire ces joueuses qui ont pour la majorité un travail à côté, les matchs se déroulent le week-end, tout comme ceux de Ligue des Champions. Pour celà, il y a des doublons, et il arrive fréquemment qu’il y ai des matchs en retard joués en semaine. Les deux premiers participent justement à la Ligue des Champions. Les 11èmes et 12èmes descendent en Division 2. Voilà pour le règlement.

Retour au sportif. Auparavant, le championnat était voué à une lutte sans merci entre Lyon et Juvisy. Mais attention, le Paris Saint Germain a investi dans sa section féminine et s’est immédiatement placée comme un favori sérieux au titre. Outre Paris, Juvisy et Lyon, Saint-Étienne et Montpellier pourraient aussi créer la surprise.
Il y a deux championnats. Les 7 autres équipes lutteront donc pour le maintien. Guingamp semble arme pour réussir cet objectif, ce sera en revanche plus difficile pour les six autres équipes. Il faudra donc s’attendre à une lutte entre Soyaux, Rodez (le match d’ouverture), Arras, Muret, Yzeure et Henin-Beaumont.

Les matchs de la première journée :

Samedi : Soyaux / Rodez

Dimanche : Guingamp / Arras ; Juvisy / Muret ; Montpellier / Saint-Étienne ; Yzeure / Paris SG ; Henin-Beaumont / Lyon

Ligue des Champions : Lyon pour se ressaisir ?

L’année dernière, Lyon avait perdu une finale cruelle contre Wolfsburg (). C’était la première défaite lyonnaise depuis 2 ans. Au pire moment. Cette saison, Lyon et Paris auront à coeur d’aller le plus loin possible. Ces deux formations auront des arguments à revendre. Tout d’abord, l’effectif. Ces deux formations possèdent les meilleures joueuses européennes. Ensuite l’état d’esprit. Les joueuses s’entendent bien et vivent bien ensemble, un point positif. Le dernier point est l’expérience. De ce côté là, Lyon a une longueur d’avance avec ses 4 finales consécutives. Paris n’a de son côté pas participé à la précédente édition. Et comme il n’y a pas de C2 ou de C3, les joueuses parisiennes se sont concentrées sur la France la saison dernière. Lyon sera encore favori. Ce ne sera pas le cas en revanche pour Paris, mais qui sait…

Équipe de France : Place à la Coupe du Monde 2015

Pas de compétition internationale cette année pour l’équipe de France. Il faudra cependant se relever des trois défaites consécutives en demis-finale de Coupe du Monde, Jeux Olympiques et quarts de finale de l’Euro. Philippe Bergerôo a été nommé en lieu et place de Bruno Bini. Sandrine Soubeyrand a prise sa retraite. Des questions se posent, et il faudra y répondre au plus vite (voir « Le fol été français », numéro 43, sortie le 1er octobre de notre partenaire FOOT+). Avant ça, les Bleues entameront les qualifications de la Coupe du Monde 2015. Même si elles ont moins de mal que leurs homologues masculins, elles devront tout de même assurer. On ne se fait pas de soucis pour ça.

Merci à toi cher lecteur d’avoir lu jusqu’au bout cette présentation. En espérant qu’elle te paraisses complète et en espérant te retrouver pour les prochains numéros de Le Foot Féminin, C’est Bien.

P.S. : N’oublies pas de noter l’article, les meilleurs rédacteurs verront leur salaire doublé !

2 thoughts on “#12 – C’est reparti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.