mer. Août 21st, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

4e journée de Ligain : Marseille – Nice

4 min read

Bim bam boum, on est de retour au Vélodrome. Sauf que cette fois, on a gagné un match OFFICIEL entre temps. Et ouais, la saison est lancée mes petits, bientôt on sera inarrêtable.
Prochaine victime : Nice.

bielsa

Le discours du Coach

« Allez, on change un peu. Un tout petit peu. Même compo qu’à Guingamp. Vous connaissez l’adage « on ne change pas une équipe qui gagne« , et ben comme je suis persuadé que « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures« , je suis ce que les anciens m’ont dit. Pas fou. ». Eh, vous croyez quoi (What did you expect?), si j’ai inspiré Pep Guardiola par ma philosophie, ce n’est pas qu’en parlant foot. « Bon, par contre. C’est Nice en face, et Cvitanitch va chauffer, du coup, ils sont dangereux au milieu. Romao tu montes d’un cran avec Imbula. Le reste, comme d’hab. Et Thauvin, pour info, t’as un pied droit aussi ».

Les compositions d’équipe

OM-Nice - Football tactics and formations

« Le 3-2-1-3-1 c’est bon, ils ont compris. On change un peu. Sur le fond, rien ne change. Sur la forme, ils vont être du-per. Facile. Compris? Non? »Romao me regarde avec un air teubé. Je lui explique : « Romao, te casse pas la tête, tu fais pareil que d’habitude. ». Et le traditionnel message pour Mandanda : « bon Steve, tu me fais un arrêt dans ce match ok? ».

La première mi-temps

Le Stade est presque rempli. Les supporters semblent avoir oublié qu’on avait été bidons contre Montpellier. Tout ça, grâce aux déclarations maladroites de Stambouli. C’est beau le football quand même.
Bref, revenons en à nos moutons (et non nos chèvres).
Bon, petit résumé de la 1e MT : Ayew essaye d’être partout, oublie ses coéquipiers. Thauvin rate à peu près tout. NKoulou fait une faute dans la surface, non sifflée. La routourne a tourné, sauf pour les Niçois. Du coup, Mendy centre, contré, ça arrive sur Payet, mais Ayew veut faire le héros, tacle, contré, ça arrive finalement sur Paillette, mieux, il contrôle, se retourne et ajuste Hassen. 1-0.
On domine, mais ça ne va pas au fond. Thauvin fait les mauvais choix (il a perdu 18 ballons en 1ere MT quand même, 18!).
Imbula est au duel, petite faute, l’arbitre ne siffle pas, il décale Payet, qui lance Ayew en profondeur. Cette fois, celui ci n’a pas le choix et est obligé de centrer en retrait, pour Thauvin qui ne rate pas les cages vides. 2-0.

Alors oui, certes, Nice se fait voler. Mais ils sont sacrément nuls aussi. On est largement au dessus. 1, 2 ou 3 buts de plus n’auraient pas été illogiques.

Mi temps. Pas de discours, on gagne, pas besoin.

oeil

La seconde mi-temps

Dès la reprise, on attaque pied au plancher, avec un joueur en plus : Thauvin. Il a décidé de jouer au foot (sans doute motivé par le fait que j’ai envoyé Alessandrini à l’échauffement). Du coup, il déborde côté droit, bien lancé par Payet, fixe son défenseur, le crochète, centre pour… Payet qui nous gratifie d’une superbe tête plongeante qui va au fond. 3-0.

Ensuite, on maîtrise, sans grand risque. Sortie de Thauvin, Ayew et Gignac pour, respectivement, Alessandrini (68e), Barrada (85e) et Batshuayi (89e).
Alessandrini a failli marquer sur une action confuse, mais c’est sauvé sur sa ligne par un Niçois. C’est pas grave, quelques minutes plus tard, il centre dans le couloir droit, Imbula tente une Madjer vicieuse, que Hassen repousse sur Alessandrini (un peu hors jeu, certes) qui la glisse à Barrada qui pousse au fond. 4-0.

Entre temps, Mandanda a écouté les consignes et a fait un arrêt sur une frappe du néo-Niçois Pléa. Bel homme ce capitaine.

Pour finir, Barrada décide de régaler un peu le Vélodrome, se le mettre dans la poche. Malin (via @saintmtex)

Ah, et au fait, je vous vois parler de « l’effet Bielsa ». Girouettes.

Les joueurs

Mandanda : Il a fait son arrêt, rien de plus à ajouter.

Dja Djédjé : Pas mis en difficulté, il n’a pas apporté offensivement.

NKoulou : A part le pénalty qu’il aurait pu (selon les Marseillais) / dû (selon les Niçois) concéder, il a fait un gros match.

Morel : Il a été bon oh! Pas de vanne.

Mendy : Pas de danger derrière, du coup il a pu apporter offensivement.

Romao : Il fait un peu ce qu’il veut. Comme d’hab, il se fond dans la masse. On ne le voit pas.

Imbula : A fait de belles percées, puis quand il perd la balle, il tombe et obtient un coup franc. Il devrait quand même apprendre à lâcher le ballon plus vite.

Ayew : Il va bientôt comprendre qu’il n’est plus seul dans cette équipe. Et ça fera mal.

Thauvin : Une 1e MT à oublier, une 2e MT (bon, ok, 20 minutes) à régaler. Doit gagner en régularité, et surtout en précision.

Payet : Je veux que des numéros 10 (comme lui) dans ma team. Au four et au moulin. Grosse activité. Et 2 buts

Gignac : Belle disponibilité, bien battu, beaux décalages. Superbe pivot.

Les remplaçants ont apporté : Alessandrini sa qualité de centre, Barrada sa technique, et Batshuayi n’a pas eu le temps.

A bientôt mes fadas

4 thoughts on “4e journée de Ligain : Marseille – Nice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.