jeu. Nov 21st, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Brandão, partir sur un coup de tête

3 min read

Tel un lion en cage, il fait les cent pas dans le couloir du Parc des Princes, il l’attend, guette sa venue. Thiago Motta arrive et se prend la seule tête cadrée du buteur brésilien de cette saison. Brandão s’échappe en courant après son geste, comme un enfant venant de voler un bonbon à la boulangerie. Et les médias vont se régaler.

brandao2

Pour le Sporting, il ne manquait plus que cela, après les « incidents » face au CRS la semaine passée, les journalistes (le jongleur de Canal en tête) vont pouvoir continuer à s’acharner et pour le coup, tout plaide en la défaveur du club « turchinu » (bleu en corse). Seul petit rayon de soleil au tableau, il reste deux semaines à Pierre Marie Geronimi, le président du SCB, pour trouver une nouvelle solution à la pointe de l’attaque. Une plus rentable que les deux précédentes car Cissé et Brandão ont sérieusement le profil de deux énormes fiascos… Et dire que l’ASSE avait presque fait capoter le transfert de son ancien buteur à Bastia. Finalement, on se demande si ça n’aurait pas été une meilleure chose.

Un record pour Brandão

Avec seulement deux matchs sous le maillot de Bastia, le franco-brésilien deviendra la recrue avec la carrière la plus courte au Sporting. Il paraît inconcevable que les dirigeants continuent à payer pour un joueur qui ne pourra pas jouer, une des solutions serait de le libérer de son contrat dès à présent. Officieusement, le club aurait déjà pris la décision de licencier le joueur.

Quelle sentence pour Brandão ?

Le 15 octobre 2011, Bastia-Lens en L2, Cichero avait agressé un membre de l’équipe dirigeante du SCB, résultats : triple factures d’un côté et cinq mois de suspension plus 10 000€ d’amende de l’autre (ndlr le joueur était retourné jouer à Caracas pendant sa suspension). Dans le cas présent, la ligue devrait être moins clémente envers le fautif pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les sanctions sont plus lourdes en début de saison pour faire des « exemples » (comme l’a indiqué Jérôme Rothen sur BFM), ensuite l’ampleur médiatique est considérable comparé à la précédente affaire (TF1 a par exemple fait l’ouverture du 13H sur le coup de boule). Enfin c’est un incident face au tout puissant PSG, la Ligue ne prendra donc aucun risque et la sanction sera, sans nul doute, d’une extrême sévérité. Il se pourrait même que Brandão soit suspendu à titre conservatoire avant d’être jugé à la Commission de discipline, le joueur n’ayant pas été sanctionné pendant le match.

Geste prémédité

Un vilain geste en match peut être compréhensible – mais pas excusable – pour diverses raisons, même si ce n’est pas professionnel… Mais dans le cas présent, c’est tout de même bien différent, Brandão n’a pas agi sur un coup de tête, la vidéo atteste bien que le joueur a prémédité son geste. C’est peut-être là l’élément le plus dérangeant de l’histoire.

1 thought on “Brandão, partir sur un coup de tête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.